S'abandonner

N°267 | Juillet 2020

Le désir d’abandon en Dieu naît parfois d’une soif de quitter toute préoccupation. Or, dans la tradition spirituelle, l’abandon ne consiste pas seulement à entrer dans une pure passivité mais bien à exercer une volonté pleine dans laquelle Dieu se manifeste cependant. S’abandonner à lui ne signifie donc pas abdiquer sa capacité propre à désirer et à vouloir par soi-même. C’est un chemin qui invite au combat et qui mobilise toutes les facultés de l’amour. Mais, pour l’envisager, il faut avoir soi-même été saisi par l’amour d’un autre et par l’amour de Dieu.

Format papier 14,00 EUR
Format ePub 7,99 EUR

Edito

Dossier du numéro

Pratiques et récits

Lire et méditer

DÉSIR ET UNITÉ
La spiritualité augustinienne pour aujourd'hui
Marc LEBOUCHER

NUMERO PRÉCÉDENT :
L'écoute
NUMERO SUIVANT :
Quand nous veillons