Quand le temps nous est donné...
QUELQUES TROUS D'ÉPINGLES DANS LA NUIT
DOSSIERS
QUAND NOUS VEILLONS
Afin d'assurer sa garde, le veilleur met ses sens en alerte car, contrairement à l'insomniaque qui ne peut dormir, le veilleur ne dort pas parce qu'il ne doit pas dormir. Honorer la veille comme vigilance active, c'est parler d'une espérance vivante et permettre à la communauté des croyants d'incarner cette promesse dès aujourd'hui. La veille est loin d'une attitude passive qui consisterait à espérer un monde meilleur sans contribuer à sa venue. « Veillez ! » La Bible et la tradition spirituelle font résonner cet appel. Veiller, c'est se tenir prêt à accueillir le Seigneur dans la confiance. C'est, dans un écart par rapport à son existence, adopter une attention profonde envers le monde et les autres, dans une pleine présence à soi. La vigilance qui incombe aux humains rejoint ainsi la veille que Dieu ne cesse d'assurer auprès de sa création. Car, si Dieu maintient et amplifie celle-ci, il délègue son geste créateur à l'homme. Porte-parole de Dieu, le prophète aussi se voit confier la tâche de veille en exerçant sa capacité à distinguer dans le monde la venue du Dieu libérateur et en osant sa parole pour annoncer ce Dieu. L'exemple de Jésus montre qu'être veilleur, c'est également être capable de saisir le juste moment pour annoncer ce qui est à venir. Dans l'attente de l'aube, tout croyant peut avoir à vivre le point crucial de l'existence où s'affrontent les forces de vie et celles de mort. De nombreux témoins attestent que ce qu'il a fallu pour vivre ces passages leur...
LIRE ET MÉDITER
AFFRONTER LE MONDE NOUVEAU
Deux convictions sont au cœur de cet ouvrage : le monde vit une crise écologique sans précédent qui met en péril le futur de l'humanité et les religions doivent absolument se comprendre pour aider l'humanité car l'athéisme paresseux de beaucoup ne contient pas autant de ressources pour penser le présent. Pour les traiter, Jean-François Bensahel, Juif engagé de longue date dans le dialogue judéo-chrétien, part de la figure controversée de Paul : il le lit de près et en propose une vision à la fois personnelle et plutôt en phase avec la recherche actuelle. Il le lit comme un Juif messianique animé d'une intense attente et espérance eschatologique qui met toutes ses forces dans la constitution de « communautés eschatologiques totalement fraternelles, des communautés préparées pour vivre de façon imminente la fin des temps » (p. 94). Écrite avec passion et verve, non comme un travail académique pondéré mais comme un cri du cœur, cette « épître à Paul » aidera ses lecteurs à (re)découvrir Paul et à mieux saisir ce que la nouvelle fraternité juive et chrétienne (spécialement catholique, mais pas que) porte d'indispensable pour l'avenir de notre Terre.
Pratiques et récits
TOUTES LES Pratiques et récits
JEAN-PAUL DE DADELSEN
Évelyne Franck
MARIE NOËL
François Marxer