Quand le temps nous est donné...
VIVRE À SON RYTHME
DOSSIERS
QUAND NOUS VEILLONS
Afin d'assurer sa garde, le veilleur met ses sens en alerte car, contrairement à l'insomniaque qui ne peut dormir, le veilleur ne dort pas parce qu'il ne doit pas dormir. Honorer la veille comme vigilance active, c'est parler d'une espérance vivante et permettre à la communauté des croyants d'incarner cette promesse dès aujourd'hui. La veille est loin d'une attitude passive qui consisterait à espérer un monde meilleur sans contribuer à sa venue. « Veillez ! » La Bible et la tradition spirituelle font résonner cet appel. Veiller, c'est se tenir prêt à accueillir le Seigneur dans la confiance. C'est, dans un écart par rapport à son existence, adopter une attention profonde envers le monde et les autres, dans une pleine présence à soi. La vigilance qui incombe aux humains rejoint ainsi la veille que Dieu ne cesse d'assurer auprès de sa création. Car, si Dieu maintient et amplifie celle-ci, il délègue son geste créateur à l'homme. Porte-parole de Dieu, le prophète aussi se voit confier la tâche de veille en exerçant sa capacité à distinguer dans le monde la venue du Dieu libérateur et en osant sa parole pour annoncer ce Dieu. L'exemple de Jésus montre qu'être veilleur, c'est également être capable de saisir le juste moment pour annoncer ce qui est à venir. Dans l'attente de l'aube, tout croyant peut avoir à vivre le point crucial de l'existence où s'affrontent les forces de vie et celles de mort. De nombreux témoins attestent que ce qu'il a fallu pour vivre ces passages leur...
LIRE ET MÉDITER
LES DOGMES
Fidélité, « Que penser de… ? », n° 102, 2020, 120 p., 9,50 €. Ces dernières décennies, la notion de dogmes fait difficulté à bien des chrétiens. Pour certains, les dogmes semblent compliqués et obscurs. Pour d'autres, ils sont associés à une perspective péremptoire et surplombante de la foi, ce qui les rend tout à fait repoussants. Aussi ce petit ouvrage est-il tout à fait le bienvenu pour éclairer les baptisés sur ce qui se joue là. En cinq brefs chapitres, l'auteur guide magnifiquement le lecteur pour lui permettre une entrée progressive dans le sens des dogmes qui sont essentiels à la vie de l'Église et permettent à tous les baptisés de sortir d'une foi uniquement subjective. L'ouvrage s'ouvre sur une réflexion fondamentale sur ce que sont les dogmes en proposant un parcours historique sur la naissance et le développement des dogmes dans la foi chrétienne. Puis les deux chapitres suivants présentent, en quinze pages chacun, les contenus théologiques des dogmes de l'Église ancienne et du deuxième millénaire. Ces pages d'une qualité exceptionnelle rendent accessibles à tous le contenu de nos affirmations de foi. Les deux derniers chapitres s'intéressent à des réflexions plus contemporaines : d'une part, la question de l'interprétation des dogmes et, d'autre part, la prise en compte de contextes spécifiques qui marquent les dogmes et leur formulation : l'œcuménisme, la théologie de la libération et l'inculturation de la foi. L'ouvrage est agréable à lire, clair et accessi...