PARCOURS DE LECTURE SPIRITUELLE
L'ORDINAIRE ET LE SUBLIME
DOSSIERS
LA PRÉSENCE DE DIEU
La foi nous pousse à trouver Dieu tant dans l'ordinaire que dans le sublime de nos vies et, pourtant, la question demeure : « Où est Dieu ? » Car c'est plutôt l'absence de Dieu que nous ressentons. « Dieu, personne ne l'a jamais vu » (Jean 1,18), voici le paradoxe de notre foi en un Dieu révélé et caché. Cependant, des hommes et des femmes ne cessent de témoigner qu'ils ont fait la rencontre d'un Dieu présent à leur vie. Cette présence les fait renaître à une vie sans changement apparent, parfois douloureuse, et cependant profondément renouvelée. Faire mémoire des traces de la présence divine dans son histoire personnelle permet de s'inscrire dans une Histoire qui nous dépasse : celle d'un peuple issu du désir de Dieu et qui n'a cessé de se tourner vers lui dans sa prière, même quand celle-ci devenait une simple plainte. En témoigne la grande tradition des psaumes qui prêtent aussi leurs mots à celui qui désespère de la présence divine. Mais, l'expérience de s'ouvrir à cette Présence est indissociable de la prise de conscience douloureuse de ce qui nous en sépare. Quand les mystiques disent qu'ils sont en Dieu, c'est dans la foi qu'ils le disent. Dieu ne cesse de nous échapper car il nous appelle au-delà de toutes les...
LIRE ET MÉDITER
L'EVANGILE DE LA RENCONTRE, DE PHILIPPE MAC LEOD
Ce grand petit livre peut être lu comme le testament spirituel de Philippe Mac Leod, qui nous a quittés au début de l'année 2019. Il condense une méditation de plus de vingt années sur l'évangile de Jean, qui prend pour foyer la rencontre du Christ avec la Samaritaine, mais rayonne à partir de cet épisode sur d'autres rencontres (avec la femme adultère, Nicodème…) et s'achève par une lecture du discours sur le pain de vie (Jn 6, 22-71), où l'expérience de la rencontre culmine dans l'offre du Christ de demeurer en lui, comme il demeure en nous. Philippe Mac Leod nous propose d'ouvrir l'évangile de Jean comme un roman d'aventures : l'aventure de notre rencontre avec le Christ, avec ses risques et ses incertitudes. Il est des rencontres abouties (la Samaritaine), d'autres inachevées (Nicodème) et d'autres avortées (Pilate). Mais la rencontre capitale avec Jésus ne laisse personne indemne. La première caractéristique de la rencontre est qu'elle met en présence deux personnes que séparent une ou plusieurs frontières. C'est quand on les franchit que la rencontre devient un lieu de vérité et de liberté. Dans l'épisode de la Samaritaine, se retrouvent face à face un homme (étranger au pays) et une femme (à la réputation douteuse), le divin et l'huma...