PARCOURS DE LECTURE SPIRITUELLE
UNE FORCE DE RÉSURRECTION
DOSSIERS
LE COMBAT SPIRITUEL
La notion même de combat spirituel rebute, lestée qu’elle est par un double déficit aux yeux de nos contemporains. D’abord, le mot « combat » sonne dur : il est agressif, guerrier, voire meurtrier. Ensuite, il se marie mal avec le « spirituel » qui s’affirme à présent comme le territoire intime d’une paix intérieure et construite, où toute violence est hors-jeu (cf. F. Le Corre). Pourtant, la tradition spirituelle atteste le combat comme une donnée fondamentale de la vie de la foi. Choisir la vie dans l’Alliance, suivre le Christ en Église ouvre nécessairement à une lutte contre tout ce qui y fait obstacle. Le combat spirituel est donc un élément essentiel du discernement des esprits. Il commence dès que celui qui croit cesse de fuir (cf. F. Muckensturm).  Ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est le déplacement du théâtre du combat : la spiritualité du « militant » qui lutte dans le monde comme en son propre coeur contre l’injustice, n’a-t-elle pas été recouverte par une spiritualité du « pèlerin », davantage faite d’itinérance, d’expériences tâtonnantes, empruntées à des traditions diverses ? Dans cette « aventure » spirituelle, l’adversaire est moins une r...
LIRE ET MÉDITER
LA DICTATURE DU PARTAGE
 Ce livre aurait pu n’être qu’une diatribe de plus contre les addictions contemporaines aux smartphones, portables et autres tablettes. Heureusement, il n’en est rien : le propos est infiniment plus subtil, même si le titre se veut provocant. À partir d’exemples très concrets (groupes de partage, phénomène du like, généralisation du tutoiement…), il sonde ce mouvement quasi irrépressible qui pousse toute une société vers le partage – ou pour mieux dire la partagitude –, culminant dans la diffusion immédiate et la plus large possible de tout ce que chacun a vu, entendu, ressenti. Vite fait, bien fait, puisqu’un clic suffit. L’auteur observe ces pratiques non seulement à distance critique, comme le ferait un sociologue, mais à partir de sa propre expérience, cœur divisé entre réflexes acquis, résistance et insatisfaction. Le style vif, plein d’humour, très agréable à lire, vraiment beau par moments et la composition de l’ouvrage en font une chambre de résonances où la philosophie trouve son compte autant que la spiritualité et la poésie. Ce qui fait la singularité de ce texte, c’est de n’être jamais manichéen et de déceler, jusque dans ses caricatures les plus grotesques, les...