Quand le temps nous est donné...
POUR UNE PASTORALE DE LA MOISSON
DOSSIERS
APPELÉS À VIVRE
Aujourd'hui, des pratiques de coaching « vocationnel » se développent et répondent au besoin d'aide pour trouver sa voie. Ce besoin est attesté chez les jeunes générations par une difficulté à affronter les grands choix de la vie et à s'engager durablement, à trouver leur « vocation ». L'origine de ce mot (vocatio, « action d'appeler ») permet de le définir d'abord comme un appel. En effet, chercher sa vocation, ce n'est pas s'inscrire dans un destin tracé d'avance, c'est encore moins appliquer la volonté d'un autre (homme ou Dieu) : c'est répondre à un appel intérieur à choisir, dans l'exercice d'une liberté éclairée, ce qui rend plus vivant. Le dictionnaire qui définit la vocation comme « l'appel de Dieu touchant une personne (ou un peuple) afin qu'il vienne à lui » fait écho à la tradition chrétienne et biblique. Dieu convie sa création pour la faire venir à la vie et entrer en dialogue avec elle ; les nombreux récits bibliques en sont témoins. La vocation est ainsi à envisager comme une dynamique vitale qui se joue au cœur de la relation entre l'homme et Dieu. La vocation artistique issue du plus profond de l'être illustre la force de ce mouvement intérieur. Pour tous,...
LIRE ET MÉDITER
JESUS AVANT LE CHRIST
Presses de la renaissance, 2019, 300 p., 20 €.Armand Abécassis est une figure bien connue de la communauté juive française : auteur d'une somme sur la pensée juive (1987), il est également depuis longtemps engagé dans le dialogue judéo-chrétien, comme en témoignait déjà son En vérité je vous le dis. Une lecture juive des évangiles (Éditions 1, 1999). Dans cet ouvrage de style oral et aisé, il nous partage quelques-uns de ses travaux sur l'enseignement de Jésus et le style des évangiles. Trois parties composent l'ouvrage ainsi qu'une grande conviction : Jésus de Nazareth a été un Juif de son temps pleinement enraciné dans son peuple et les débats religieux qui agitaient celui-ci, un maître fort et original, pas un marginal bizarre. Armand Abécassis s'inscrit ainsi dans ce grand courant juif qui, depuis un siècle environ, redécouvre Jésus le Juif après dix-huit siècles d'enseignement où celui-ci fut situé en contre-position du judaïsme. Une première partie montre comment Luc et Matthieu ont conçu leurs évangiles de l'enfance à la façon du Midrash (où il rejoint au fond les travaux d'André Paul dès la fin des années 1960). Une deuxième partie se penche sur les B&e...