Quand le temps nous est donné...
VIVRE À SON RYTHME
DOSSIERS
A L'ÉPREUVE DE LA PERTE
Nous savons d'expérience qu'il n'y a pas de vie sans pertes, fussent-elles presque insensibles ou au contraire sévères jusqu'à l'irréparable. Quand la perte nous arrache à nous-même et nous livre à l'angoisse, y a-t-il, sous le sol qui se dérobe, un sol plus ferme sur lequel reprendre pied ? Qu'est-ce qui nous permet de garder l'espoir que quelque chose est donné, envers et contre tout ? Avant de chercher des réponses à ces questions, rappelons que vivre à l'épreuve de la perte, c'est tout d'abord accepter de lâcher nos appuis alors que notre premier réflexe est d'essayer de donner un sens à ce qui n'en a pas. À cette tentation, il peut être salvateur d'opposer la plainte. Oser dire notre douleur à nos frères et sœurs ou adresser notre cri au ciel, ainsi que Job l'a fait. Mais, parfois, même notre soutien nous est retiré, la consolation de la foi ou la force du corps par exemple, comme en témoigne Thérèse de Lisieux pendant les mois qui ont précédé sa mort. Ou comme ce que vit toute personne traversant les dépouillements successifs qu'impose le grand âge. Pour le chrétien qui vit l'absence du Christ comme un manque cruel, la liturgie offre d'habiter l'expérience de la perte, elle fait rencontrer le Dieu qui ne vient pas combler nos manques mais les transforme en une attente féconde. Comme les premiers Apôtres du Christ qui ont eu à vivre sans leur Ami, les chrétiens sont appelés aujourd'hui à consentir à Le perdre pour Le retrouver avec d'autres, en Église. En ces temps d...
LIRE ET MÉDITER
COMPRENDRE L'EUCHARISTIE
Salvator, 2020, 192 p., 18 €. Alors que le père Bernard Sesboüé (1929-2021) vient de mourir, il est heureux de faire mémoire de lui et de sa très grande contribution au renouveau théologique contemporain en recommandant cette dernière publication qui est la reprise du chapitre sur l'eucharistie du livre Croire (Mame, 1999). Ce petit livre est une bonne initiation au sacrement de l'eucharistie. Toujours aussi pédagogue, l'auteur propose au lecteur de comprendre les mots et expressions usuellement employés lorsque l'on parle de l'eucharistie. Il décortique chaque notion, l'explicite, en situe l'histoire avec clarté et fait les mises au point théologiques et pastorales qui permettront à chacun de pouvoir, par la suite, vivre plus intensément le sacrement au cœur de sa vie de foi quotidienne. Bernard Sesboüé engage la réflexion en se penchant sur les notions complexes de sacrifice et de mémorial de la Croix : le sacrifice du Christ a été vécu une fois pour toutes par le Christ et l'eucharistie est le mémorial sacrificiel et sacramentel de la Croix. Vient ensuite un chapitre ciselé sur le concept de présence du Christ dans l'eucharistie, occasion d'une traversée historique qui fait entrer dans la complexité de cette réalité, tout en l'éclairant de l'intérieur. Suivent alors trois chapitres sur la liturgie eucharistique dans plusieurs facettes importantes : la visée de la constitution du corps ecclésial du Christ comme horizon central de la célébration eucharistique, la dynamiq...