Depuis ses premiers travaux sur la Province jésuite de Lyon aux XVIe et XVIIe siècles, et dans l'ensemble du parcours qui l'a conduit de l'histoire des collèges vers la théorie et la pratique des techniques spirituelles promues par la Compagnie de Jésus à l'époque moderne et aujourd'hui, Adrien Demoustier est profondément resté un historien. Un historien, c'est-à-dire, bien sûr, celui qui trace la voie d'une insertion des Exercices spirituels, comme acteur et comme...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.