Lorsqu’on pense à des figures de prêtre dans la fiction, deux noms viennent aussitôt aux esprits francophones : Bernanos et Don Camillo, qui font remonter un temps d’avant la crise des vocations, un temps où le prêtre faisait partie du paysage social et culturel ! Dans son étude sur ces « prêtres de papier », Frédéric Gugelot peut écrire que si, après les années 1960, la place du clerc n’a pas perdu en force au sein du catholicisme, « c’est dans l’imaginaire...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.