L'image que beaucoup ont d'Ignace est plus teintée de volontarisme et de fonctionnement militaire que d'approche amoureuse de Dieu. Ignace parle peu d'« amour » ; pourtant le dernier des exercices spirituels qu'il propose est une « contemplation pour parvenir à l'amour » 1. Quel secret entendre là ?
A l'expérience comme dans le texte des échos, des retours de thèmes, de tonalités, voire d'expressions qui ont habité l'ensemble de l'expérience des Exercices apparaissent. Se rendre sensi...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.