Qu'est-ce qu'être attentif à un texte biblique ? Qu'est-ce que lire véritablement un texte, devrais-je dire ? La plupart du temps, en effet, nous ne lisons pas les textes bibliques. Nous savons à l'avance ce dont ils parlent. Soit cela nous convient – et alors nous nous bornons à dire ce que nous pensons qu'ils disent sans vraiment les lire. Soit cela ne nous convient pas – et nous nous contentons de souligner que le monde a changé et que ce qu'ils disent ne nous concerne plus. Mais nous ne les avons toujours pas lus. Et, ces textes-là, ceux qui ne nous plaisent plus, nous les laissons aux fondamentalistes dont nous pensons, comme eux d'ailleurs, qu'ils les lisent bien, mais seulement qu'ils ne les contextualisent pas assez. Ce en quoi nous nous trompons ! Ils ne les lisent pas plus que nous, car ils savent, eux aussi, avant de les lire, ce qu'ils contiennent : une certaine vision du monde, la leur, et non celle du texte lui-même.

« Se mettre au pied » de la lettre

Il s'agit ici de se laisser éprouver par le texte biblique sans essayer d'en adoucir les aspérités, de le lire au pied de la lettre, c'est-à-dire de façon littérale. Pour autant il ne s'agit pas de « prendre » le texte au pied de la lettre comme on se « saisit » de quelque chose, mais de se « mettre »