Pour un accompagnement sans emprise

N°265 | Janvier 2020

Quand elle est fondée sur de mauvaises bases, toute relation d'accompagnement court le risque d'une dérive, à des degrés divers : d'une forme de dirigisme de la conscience à l'emprise pure et simple. L'accompagnateur n'a pas pour rôle d'interférer dans la relation intime entre l'accompagné et son Seigneur mais d'aider à la mettre en lumière. C'est le Seigneur qui guide et accompagne.

Format papier 13,00 EUR
Format ePub 7,99 EUR

Edito

Dossier du numéro

Pratiques et récits

Recherches ignatiennes

Lire et méditer


NUMERO PRÉCÉDENT :
Se dépasser ?
NUMERO SUIVANT :
Appelés à vivre !