Tolérance

BEN SMEN, CENTRE SPIRITUEL JÉSUITE À ALGER
CHRISTUS N°245
-
Christophe Ravanel
Au milieu d’un grand jardin se dresse une vieille maison de l’époque ottomane, sorte de cube avec une avancée vers le nord, un porche surmonté par une pièce avec une coupole. Elle n’a plus tout à fait son aspect du XVIIIe siècle car son patio notamment a été fermé par une autre coupole. En outre, depuis sa terrasse, on distingue nettement deux toits en tuiles rouges du XIXe, anciennes dépendances de la maison. Le tout a été raccordé ensemble dans les années 1950 à 1970 par des terrasses plates, au moment où la maison a été donnée aux jésuites. On note encore un ensemble de garages et un puits creusé au XXIe siècle. Tout cela donne à la maison de Ben Smen un certain cachet : ses voûtes et son patio transportent aisément le visiteur en une époque révolue où il faisait bon vivre, dans la campagne (ou fash) d’Alger. Située sur les hauteurs, la maison est à la fois préservée de l’humidité de la mer et rafraîchie par la brise du large, ce qui fait que la vie y est beaucoup plus agréable qu’au centre-ville où la moiteur et l’absence de vent rendent l’atmosphère vite étouffante. De fait, Ben Smen est donc ce qu’on appelle un « lieu sourc...
Mots clés : Dialogue interreligieux Religions Tolérance Partage Rencontres
Lire la suite
ECOUTE ET DIALOGUE
CHRISTUS N°246
-
Arlette GROSSKOST
Il convenait de clore ce dossier en revenant au fondement de la vie politique : l’engagement et la responsabilité d’un élu à l’égard des électeurs sur le terrain et sa participation « à l’édifice commun ». S’il y a un enjeu spirituel décisif dans l’expérience politique, c’est celui de « s’interroger sans cesse et de pouvoir s’extraire suffisamment pour ne pas être tributaire du seul éclairage de ses convictions », dit la députée de Mulhouse. Voici son témoignage. Je ne suis pas une femme politique au sens où j’aurais été familière de ce milieu et formée pour cela. Mon père était cheminot, d’origine modeste, et je suis plutôt le fruit de l’égalité des chances et d’un ascenseur social qui fonctionnait bien à l’époque : Sup de Co à Grenoble, avec option financière, complétée par du droit, et finalement avocat d’affaires. C’est une belle profession, très intéressante et confortable matériellement. Mais, vers 40-45 ans, de vraies questions me sont venues : n’y a-t-il pas autre chose dans la vie qu’une vie familiale et professionnelle réussie ? Qu’est-ce que je fais de ma vie ? Est-ce que je peux m’ouv...
Mots clés : Politique Gouvernement Engagement Témoignage Tolérance
Lire la suite
HABITER AUTREMENT NOTRE « MAISON COMMUNE »
07 SEPTEMBRE 2015
-
Remi de Maindreville
  Habiter de manière plus juste notre « maison commune », et pour cela, faire le lien entre notre comportement personnel et collectif à l’égard de la planète qui nous est confiée, et nos relations avec les personnes et populations les plus pauvres, les plus injustement traitées : réfugiés, migrants, exclus politiques ou économiques,… personnes en détresse souvent toutes proches de nous. Nous n’avons pas tous la liberté ou le goût de pouvoir en faire un engagement social ou politique.   Mais, engagés ou non, nous avons tous la possibilité de mettre à profit un « exercice spirituel » qu’Ignace de Loyola propose, à l’échelle de l’espace que nous habitons personnellement, par nos relations et par nos responsabilités : « Pour cela, trois choses sont utiles » dit-il (voir E.S. § 56) :   1. La première, regarder le lieu et la maison où j’habite : quelles sont mes possibilité d’accueil ? 2. La deuxième, les relations que j’ai avec des réfugiés, des exclus, des pauvres… 3. La troisième, la manière dont je considère les personnes que j’ai en charge, et dont je gère les biens qui me sont confiés ».   On peut trouver là une porte d’...
Mots clés : Accompagnement Charité Discernement Humanisme Liberté Pauvreté Politique Fraternité Engagement Tolérance Société Lien social
Lire la suite