Sport

LE SPORT
CHRISTUS N°247
-
La rédaction Christus
Le sport est devenu aujourd’hui un phénomène social et culturel qui imprègne la vie quotidienne. Mais il s’y révèle une ambivalence croissante. Le plaisir éprouvé à pratiquer, à gagner, ou tout simplement à regarder un sport, peut conduire à une passion déréglée, tandis que le jeu ou le talent admirable de beauté, de gratuité, mais aussi de travail, n’excluent pas une dépendance qui peut aller jusqu’à l’addiction, le dopage ou l’écœurement. L’argent crée le spectacle et motive le désir mais peut aussi acheter la santé… Le bon grain et l’ivraie y poussent donc ensemble et font du sport un lieu de combat spirituel. On peut en sortir vainqueur et y découvrir un chemin de croissance, car l’Esprit y est à l’œuvre (M. Vallée). Que se joue-t-il donc dans le sport de si important pour l’homme et la société ? La référence à la guerre et à la force y est évidente. Mais l’art et la vérité y sont aussi convoqués à travers le spectacle et le jeu : la capacité pour un homme ou une équipe, donc une société, de s’approprier un geste ou un sport avec ses règles et ses techniques, en révèle &agrave...
Mots clés : Epreuve Exercices spirituels Foi Violence Réalisation de soi Epanouissement personnel Recherche de la reconnaissance Estime de soi Sport Société Dépassement de soi
Lire la suite
LE SPORT, SA PORTÉE, SES AMBIVALENCES
CHRISTUS N°247
-
Michèle VALLEE
  Le sport moderne est devenu un phénomène social et culturel qui imprègne la vie quotidienne de l’homme du XXIe siècle. Qu’on le pratique ou le regarde, sa présence s’impose. Son importance croissante tient autant à sa capacité d’attirer de plus en plus d’adeptes et de spectateurs, qu’au fait qu’il est devenu un puissant levier de croissance économique. Il met en jeu des composantes physiques, physiologiques, biomécaniques, psychologiques, mais également institutionnelles, politiques, économiques ; il est porteur de rites, de normes et de valeurs ; il a une histoire, ce qui permet de l’aborder comme « un fait social total » [1]. Quand on parle de « sport », de quoi parle-t-on précisément ? Ce terme recouvre, à des niveaux divers de pratique, une multiplicité de formes telle qu’il est impossible d’en dégager un concept univoque : quels points communs entre un footing en forêt, sans autre perspective que le plaisir de courir, et un entraînement assidu sur 1 500 m, en vue d’une performance ? Parmi bien des définitions proposées, celle de Georges Magnane a l’intérêt d’insérer le sport dans son contexte social : « Une activité du loisir dont la dominante est l’effort physique, participant &agrav...
Mots clés : Ascèse Passion Violence Réalisation de soi Sport
Lire la suite
CE QUI SE JOUE DANS LE SPORT
CHRISTUS N°247
-
Alain Cugno
  Le sport constitue sans nul doute l’une des catégories anthropologiques les plus fondamentales qu’il convient de placer au côté de l’art, de la religion, de l’exercice du pouvoir ou encore de la magie et de la guerre, alors même (et sûrement parce) qu’il est tenu dans le même mouvement pour privé de sérieux et capable de déclencher les passions les plus âpres ; admirable, noble et d’une vulgarité à couper le souffle ; aussi profondément inscrit dans la vie universitaire anglo-saxonne qu’absent et méprisé dans la nôtre ; sain et rien n’est plus malsain (vous avez vu la tête d’un sportif de haut niveau ? Il fait en général dix ans de plus que son âge)… On n’en finirait pas d’enchaîner les contrastes de ce genre, et ce sont probablement eux qui masquent l’essentiel : en lui se joue quelque chose de spécifique dont rien d’autre que lui-même ne peut assurer la fonction – mais cette fonction, quelle est-elle ? Pourquoi toutes les sociétés connaissent-elles, sous une forme ou sous une autre, quelque chose qui ressemble au sport ? Qu’est-ce qui se trouve engagé là ? La voie d’entrée la plus évidente (presque trop évidente) est sa parenté avec la guerre, comme en t&ea...
Mots clés : Foi Vérité développement personnel Bien-être Connaissance de soi Sport Dépassement de soi
Lire la suite
DAVID LE VICTORIEUX
CHRISTUS N°247
-
Brigitte PICQ
  Y-a-t-il dans la Bible histoire plus encourageante pour un sportif que celle de David affrontant Goliath ? La description de cet exploit trouve place dans l’ensemble de l’histoire de David [1] qui peut être considérée comme un des récits les plus attachants de l’Ancien Testament : « David est comme un résumé d’humanité, il attire. [2] » Une telle attraction réside en partie dans la complexité de cette personnalité que trois présentations différentes contribuent à mettre en évidence. David apparaît d’abord lorsque Samuel obéit au choix de Dieu et oint le huitième fils de Jessé que ne privilégiaient ni le rang d’aîné, ni une haute taille (1 S 16,6-13). Puis le jeune berger est envoyé au service du roi Saül pour jouer de la lyre lorsqu’un esprit mauvais s’empare de celui-ci (1 S 16,14-23). Enfin, la troisième entrée en scène de David le présente en contraste avec ses frères aînés qui avaient suivi Saül à la guerre (1 S 17,12-15). Ces trois perspectives se combinent pour donner un profond relief au personnage, car la lumière est ainsi dirigée vers David de plusieurs points de vue. L’observation du combat contre Goliath pourrait être l’un de ces points de vue. &Agra...
Mots clés : Corps Courage Foi Sainteté développement personnel Réussite personnelle Connaissance de soi Réalisation de soi Epanouissement personnel Recherche de la reconnaissance Estime de soi Histoire Sport Dépassement de soi
Lire la suite
DE LA BONNE DISTANCE
CHRISTUS N°247
-
Manuel GRANDIN
  Comme service-ville chez les Scouts de France au début des années 2000 dans le programme « Plein Vent » [1], j’ai rencontré pas mal de jeunes en difficulté dans des centres sociaux et des camps. Leur passion pour le sport était assez incroyable. L’attachement pour leur entraîneur rendait jalouses leurs familles. On imaginerait sans problème leurs résultats scolaires s’ils avaient montré en classe la même motivation qu’aux entraînements. Lors de cette courte expérience, j’ai été amené à côtoyer des éducateurs sportifs qui m’ont touché par leur dévouement et leur connaissance des jeunes. Ils m’ont aidé à découvrir les enjeux de l’activité sportive pour des jeunes souvent en manque de rêves et d’estime de soi. Aujourd’hui, une partie de ma mission se déroule à Saint-Denis (93), au nord de Paris, et il m’arrive de parler avec des jeunes de la place du sport dans leur vie. Je voudrais partager ici certains éléments de mes échanges avec les uns et les autres.   École de vie Beaucoup de gens disent aimer le sport. Mais ce n’est pas la même chose de regarder le sport à la télé, de le pratiquer de temps en temps ou d’être membre d&...
Mots clés : Foi Vocation Vie spirituelle Sport
Lire la suite
SPORT DANS LA VILLE
CHRISTUS N°247
-
Remi de Maindreville Marie-Caroline Bustarret
  Christus : Avant de parler de « Sport dans la ville », pouvez-vous nous dire quel est votre parcours personnel ? Philippe Oddou : J’ai 42 ans, je suis marié et j’ai trois enfants. « Sport dans la ville », c’est ma deuxième famille. J’ai grandi à Paris dans un environnement plutôt privilégié : lycée, classe préparatoire, École supérieure de commerce. J’ai travaillé quatre ans en entreprise : deux ans chez L’Oréal, puis deux ans dans une banque.   Un tremplin pour l’insertion Christus : Comment passe-t-on de la banque à « Sport dans la ville » ? P. Oddou : Quand j’étais étudiant, je me suis retrouvé dans un environnement où l’on parlait beaucoup de business, d’entreprise et, au fond de moi, je sentais que cela ne répondait pas à mes aspirations profondes. À 20 ans, il n’est pas toujours simple de savoir ce que l’on veut faire de sa vie. Après un Volontariat international en entreprise (VIE) en Autriche, je suis rentré en France porté par le désir d’aider des gens qui n’avaient pas eu autant de chances que moi. Mon père, dirigeant d’entreprise, et ma mère, directrice d’école, m’ont énormément donné mais, enfant,...
Mots clés : Corps Connaissance de soi Réalisation de soi Epanouissement personnel Estime de soi Sport
Lire la suite
LA VIE CHRÉTIENNE COMME UNE COURSE
CHRISTUS N°247
-
Marc Rastoin
  A Corinthe, les jeux isthmiques eurent sans doute lieu en 51. La ville se vantait d’abriter l’un des quatre grands jeux panhelléniques avec les jeux olympiques (d’Olympie), les jeux pythiques (de Delphes) et les jeux néméens (de Némée, non loin de Corinthe). Dans ses écrits, et notamment dans ses lettres aux Corinthiens, Paul emploie plusieurs fois des métaphores inspirées de ces compétitions entre cités qui étaient un élément majeur de la culture grecque. Pourquoi le fait-il et comment le fait-il ? Et, plus important, qu’estce que ces exemples pris dans la culture antique peuvent nous dire de la vie chrétienne ?   Pratiques païennes Force est de constater que Paul emploie de nombreuses fois cette métaphore pour parler de la vie des croyants et d’épisodes de sa vie personnelle sans jamais pour autant la critiquer d’un point de vue religieux. Pourtant n’était-il pas un Juif pharisien et fier de l’être (cf. Ph 3,5) attaché aux traditions de ses Pères (cf. Ga 1,14) ? Et les Juifs n’étaient-ils pas de farouches adversaires de ces pratiques païennes ? Les récits du livre des martyrs d’Israël racontent l’opposition à la culture grecque qui est – en partie – à l’origine de la révolte de la Jud...
Mots clés : Dieu Exercices spirituels Expérience spirituelle Foi Sport Spiritualité
Lire la suite
SPORT ET EXERCICES SPIRITUELS
CHRISTUS N°247
-
Jean-Jacques GUILLEMOT
  La tradition spirituelle a souvent séparé le corps et l’esprit, donnant à chacun son référentiel et sa logique propres. Pourtant le rôle primordial du corps était déjà une réalité spirituelle largement expérimentée et connue des Pères du désert puis des moines. S’entraîner, combattre, se détendre, châtier, connaître au mieux les moindres réactions de son corps est indispensable pour le rendre le plus docile possible à l’accueil et à la mise en oeuvre de la seule volonté de Dieu. C’est pourquoi une pratique sportive peut être vécue comme un exercice spirituel, un moyen de progresser dans la vie spirituelle et la recherche de Dieu. Et non seulement comme une métaphore de la dynamique engendrée par la foi. Les Exercices spirituels d’Ignace de Loyola l’indiquent d’entrée de jeu. Quels sont les aspects du sport qu’Ignace invite à mettre au service de la vie spirituelle ? En quoi font-ils progresser spirituellement ? À quelles expériences d’Ignace renvoient-ils ?   Se préparer pour se disposer Les premières lignes du livret des Exercices spirituels développent une comparaison entre exercices corporels et spirituels. Une première phrase définit ce qu’on entend...
Mots clés : Corps Exercices spirituels Expérience spirituelle Foi Réalisation de soi Recherche de la reconnaissance Sport Lien social
Lire la suite
INIGOOM
CHRISTUS N°247
-
Antoine PAUMARD
  « Laissant tout, ils le suivirent. » Luc 5,1-11   Inigoom a vu le jour en deux temps. D’abord, au cours de rencontres entre jésuites, plusieurs d’entre nous rêvaient de monter des propositions un peu plus sportives et engageantes physiquement qu’une retraite dans un centre spirituel. Nous constations une carence d’activités spécifiques destinées à celles et ceux pour qui le sport est une composante essentielle de leurs vacances [1]. Mais l’animation d’autres initiatives (Vie en mer, entrée en prière ; JMJ ; Penboc’h jeunes professionnels ; etc.) ne nous permit pas de réaliser ce rêve. Ensuite, en septembre 2012, des jeunes professionnels réunis en équipe Magis sont venus me solliciter pour monter une « sorte de goum ignatien » [2]. Certains étaient habitués à la pédagogie ignatienne, plutôt randonneurs, parfois grimpeurs, et désiraient que tout cela puisse se combiner dans une seule et même proposition. L’un ou l’autre avait été tenté par un goum mais avait finalement abandonné l’idée pour diverses raisons [3]. C’est donc avec une équipe Magis de cinq jeunes pros et moi-même qu’Inigoom vit le jour [4]. Cela nous a demandé un an pour monter le camp d’une semaine : faire les rec...
Mots clés : Exercices spirituels Expérience spirituelle Foi Réalisation de soi Epanouissement personnel Jésuites Sport
Lire la suite
EN PLEINE LUCARNE
CHRISTUS N°247
-
Romain SUBTIL
  « Quand on a vu ça, on peut mourir tranquille. » Quelques secondes après la victoire de l’équipe de France de football en finale de la Coupe du monde face au Brésil en 1998, ces mots prononcés par un célèbre commentateur sportif (finalement décédé quatorze années plus tard) sont à mettre sur le compte de l’émotion suscitée par un événement au retentissement mondial et qui a rendu heureux un pays entier. En avoir été le témoin, au stade ou devant la petite lucarne, signifierait l’accomplissement d’une vie humaine. Si un tel aveu nous semble, à tête reposée, disproportionné, il n’en est pas moins révélateur du rapport passionnel reliant le sport à ses (télé)spectateurs. Entre fraternité et violence, le stade Les foules remplissant les stades ne sont pas un phénomène nouveau. Si de grandes enceintes continuent de sortir de terre ou d’être rénovées de nos jours, souvenons-nous de l’adage antique, « du pain et des jeux » : déjà, les Grecs puis les Romains bâtirent des lieux susceptibles d’accueillir un public nombreux pour lui permettre d’assister à l’ancêtre du sport moderne. Ces « jeux », à...
Mots clés : Joie Violence Fraternité Sport
Lire la suite
MARCHER HUMBLEMENT AVEC SON DIEU
CHRISTUS N°247
-
Bénédicte LAMOUREUX
Si la vie est une aventure, marcher est un art ! Dès le début en effet, le petit d’homme se risquant, de déséquilibre en déséquilibre, de chute en chute, va trouver l’équilibre de la marche et se mettre debout ! Ce mouvement-là est irrésistible… chemin de vie de tout être humain : naître, croître, affronter, s’épanouir, buter sur des obstacles, les dépasser, avancer encore… jusqu’au dernier souffle. Comme le dit bien le pape François dans une homélie au lendemain de son élection « notre vie est une marche et, si nous nous arrêtons, rien ne va plus ». Plus tard, il ajoute encore :   Marcher est précisément l’art de regarder l’horizon, de penser où je veux aller, mais également de supporter la fatigue du chemin. […] N’ayez pas peur des échecs, n’ayez pas peur des chutes. Dans l’art de marcher, ce qui est important, ce n’est pas de ne pas tomber, mais de ne pas « rester par terre ». Se relever immédiatement, et continuer à marcher. Et cela est beau : c’est cela, travailler tous les jours ; c’est cela, marcher de façon humaine. […] C’est bon ? Tu n’auras pas peur du chemin ? [1] Partir avec soi-même Aujourd’hui dans le monde occidental, on...
Mots clés : Dieu Exercices spirituels Expérience spirituelle Foi développement personnel Epanouissement personnel Sport
Lire la suite