Partage

BEN SMEN, CENTRE SPIRITUEL JÉSUITE À ALGER
CHRISTUS N°245
-
Christophe Ravanel
Au milieu d’un grand jardin se dresse une vieille maison de l’époque ottomane, sorte de cube avec une avancée vers le nord, un porche surmonté par une pièce avec une coupole. Elle n’a plus tout à fait son aspect du XVIIIe siècle car son patio notamment a été fermé par une autre coupole. En outre, depuis sa terrasse, on distingue nettement deux toits en tuiles rouges du XIXe, anciennes dépendances de la maison. Le tout a été raccordé ensemble dans les années 1950 à 1970 par des terrasses plates, au moment où la maison a été donnée aux jésuites. On note encore un ensemble de garages et un puits creusé au XXIe siècle. Tout cela donne à la maison de Ben Smen un certain cachet : ses voûtes et son patio transportent aisément le visiteur en une époque révolue où il faisait bon vivre, dans la campagne (ou fash) d’Alger. Située sur les hauteurs, la maison est à la fois préservée de l’humidité de la mer et rafraîchie par la brise du large, ce qui fait que la vie y est beaucoup plus agréable qu’au centre-ville où la moiteur et l’absence de vent rendent l’atmosphère vite étouffante. De fait, Ben Smen est donc ce qu’on appelle un « lieu sourc...
Mots clés : Dialogue interreligieux Religions Tolérance Partage Rencontres
Lire la suite
OUVRIR À L'ÉTRANGER
CHRISTUS N°253
-
Véronique ALBANEL COATANÉA Dominique DEMESTEÈRE Philippe
    Nous ne pouvons pas être chrétiens sans nous ouvrir à l'étranger dit l'Évangile (Mt 25). Mais comment surmonter nos peurs, comment agir avec un cœur généreux mais sage et intelligent malgré tout ? Oser la rencontre : voici le chemin qui nous est proposé comme source de vie et de joie, pour nous comme pour celui qui est accueilli. Christus : Pouvez-vous vous présenter et préciser pourquoi vous vous sentez concernés par l'arrivée de tant d'hommes et de femmes, aujourd'hui dans notre pays ? Véronique Albanel (philosophe) : Je suis mariée et mère de famille. J'ai exercé pendant plusieurs années le métier de juge administrative, où j'ai été confrontée aux reconduites à la frontière. C'est un souvenir difficile, et je suis parvenue à la conclusion que la justice dit d'abord le droit, et que ce droit n'est pas toujours juste. Après cela, j'ai fait des études de théologie et de philosophie jusqu'au doctorat en philosophie. J'enseigne maintenant la philosophie politique. Le cœur de mes recherches porte sur le rapport entre religion et politique. Le cœur du cœur, c'est mon engagement au Service jésuite des réfugiés (JRS), que j'ai rejoint lors de sa fondation en France, en 2006, en quête d'un enracinement dans l'e...
Mots clés : Evangile Partage Rencontres
Lire la suite