Election

LA RESPONSABILITÉ DES GOUVERNÉS À L'ÉGARD DES GOUVERNANTS
CHRISTUS N°246
-
François FAYOL
Le rapport entre gouvernants et gouvernés repose sur le couple plus fondamental délégation-confiance. Dans un monde représentatif, comme on le connaît en France et dans toutes les démocraties, les gouvernants font l’objet d’une délégation donnée par le vote lors d’élections. En donnant mon vote, je vais « soutenir » une organisation politique, ou un homme politique, à qui je fais confiance. Sinon je ne voterais pas pour lui. Ce qui est au coeur du sujet, c’est ce rapport délégation-confiance et le maintien de la confiance dans le temps, malgré les déceptions et les difficultés. En effet, tout n’est pas écrit au moment de l’élection. J’ai vécu cela dans mes responsabilités syndicales. Élu par l’ensemble des syndicats, je faisais partie d’un collectif amené à prendre des décisions difficiles, notamment sur la réforme des retraites et en matière d’emploi. Comme « gouvernant », chargé d’une responsabilité et d’une prise de décision, comment garder la confiance de ceux qui m’ont délégué ?   La réception des décisions prises Dans le cadre de ma responsabilité propre qui consistait à diriger une organisation syndicale de c...
Mots clés : Confiance Gouvernement Engagement Election
Lire la suite