Discernement

LE LIEN MATERNEL
CHRISTUS N°229
-
Nicole Jeammet Emmanuelle Maupomé
Christus : Le rôle de la mère n’est-il pas d’abord engagé dans la chair, alors que celui du père le serait davantage dans la loi, donc dans une certaine séparation d’avec la chair ? Nicole Jeammet : Au départ, la mère doit faire croire à l’enfant que c’est lui qui fait advenir les choses qu’il désire, qui crée le monde – illusion, en quelque sorte, du même que lui. S’il désire le lait, aussitôt le sein arrive dans la bouche. S’il est mouillé, aussitôt la mère le change, etc. C’est, selon Winnicott, la « préoccupation maternelle primaire ». Mais la mère ne sera « suffisamment bonne » que si, ensuite, elle peut « désillusionner » l’enfant. C’est aussi bien le rôle de la mère que du père. Car pour accepter l’altérité, accepter la différence, accepter que je ne crée pas le monde, et qu’à un certain moment c’est exactement le contraire de ce que je désire qui se passe, il faut avoir fait des expériences suffisamment sécures. C’est la sécurité qui permet la confiance. Emmanuelle Maupomé : Il me semble que les deux, père et mère, sont engagés dans un rapport à la chair et à la loi vis...
Mots clés : Amour Chair Discernement Ecoute Enfant Famille Femme Indifférence Jésus-Christ Loi Mère Paternité Pédagogie Psychologie Désir
Lire la suite
LES EXERCICES SPIRITUELS ET L’EUCHARISTIE
CHRISTUS N°229
-
Amaury BEGASSE DE DHAEM
Il y a plusieurs manières d’envisager la relation entre les Exercices et l’Eucharistie. L’angle que nous avons choisi est double. Le premier est celui de la liturgie eucharistique, comme itinéraire mystagogique de la vie chrétienne. Le second est une réflexion sur la grâce des Exercices comme grâce eucharistique. Une option fonde cette lecture, selon laquelle les Exercices représentent la trajectoire du disciple. Nous aurons à en vérifier la pertinence. Liturgie eucharistique et Exercices La célébration eucharistique réalise un condensé de l’expérience chrétienne (Lc 24,13 35). À ce titre, elle permet de relire l’itinéraire spirituel des Exercices comme celui du disciple dans l’Évangile. Ce dernier comprend quatre temps, que nous retrouvons aussi bien dans la structure de la célébration que dans le livret d’Ignace : 1. L’appel universel à se retourner vers Dieu, objet de la prédication inaugurale de Jésus (temps de la conversion) ; 2. L’appel singulier à être d’une certaine manière avec le Christ, à le suivre, à écouter sa parole et ses enseignements (temps de l’élection) ; 3. L’appel à monter avec lui à Jérusalem, pour y célébrer sa Pâque (temps de la pass...
Mots clés : Combat spirituel Discernement Eglise Eucharistie Exercices spirituels Expérience spirituelle Jésus-Christ Liturgie Mystique Prière Spiritualité ignatienne
Lire la suite
PRÉVENIR TOUT LITIGE
CHRISTUS N°228
-
Jean-Gabriel TAMBOISE
Christus : Pourquoi avoir choisi la profession de notaire ? Jean-Gabriel Tamboise : J’avais l’opportunité d’entrer dans l’étude familiale. Le Bac en poche à 17 ans, je dois dire que je n’avais pas une idée précise du métier, bien qu’il soit exercé par mon père. Mais une fois en faculté de droit, il s’est avéré que j’étais à l’aise dans les matières spécifiques du notariat. La suite découle naturellement… L’homme du contrat Christus : Quelle est selon vous la spécificité du notaire ? J.-G. Tamboise : Le notaire est l’homme du contrat, pour la rédaction duquel il utilise sa science juridique, car il est aussi et avant tout un technicien du droit. Les deux parties viennent le trouver pour se mettre d’accord sur un texte qui va régir leurs rapports ultérieurs. Le notaire rédige ce texte conformément au droit en vigueur, en trouvant les solutions les mieux adaptées tant sur le plan juridique que fiscal. À ce stade, il n’y a pas de litige et la démarche n’est absolument pas contentieuse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, pendant très longtemps, le notaire instrumentait seul comme unique conseil des deux parties – ce qui est encore très souvent le cas pour les suc...
Mots clés : Discernement Ecoute Famille Justice Loi Mission Réalité Réconciliation (confession)
Lire la suite
EN ATTENDANT LE RETOUR DU CHRIST
CHRISTUS N°228
-
Remi de Maindreville
Quand la réconciliation s’avère impossible, quand on rechute sans cesse dans ce qui nous dégrade, quand l’autre s’en va sans parole de paix, quand le conflit est relancé sans répit et ne se nourrit que de morts, que reste-t-il à espérer ? Le choix de la vie, ou de la survie, pourrait bien conduire à se replier sur sa peine, à se barricader en attendant des jours meilleurs ou encore à se laisser gagner soi-même par la violence. C’est pourtant bien là, quand tout se dérobe et se défait dans le non-sens et le chaos, que la foi nous invite à « tenir bon dans l’espérance ». Elle nous invite même, au coeur de nos angoisses et de nos doutes devant l’horizon bouché, à célébrer dès maintenant, dans la liturgie en Église, l’avènement de la paix et de la réconciliation, « définitivement acquise » par Jésus-Christ, qui s’accomplira pleinement à son retour à la fin des temps. Mais comment le vivre concrètement ? Une lecture trop immédiatement spirituelle est d’abord consolante. Elle offre des mots et donne une cohérence à laquelle on s’accroche un temps, mais elle tend à occulter la relation brisée qu’elle ne peut remplacer ; elle risque aussi de conduire...
Mots clés : Discernement Espérance Esprit Jésus-Christ Salut
Lire la suite
DE L’ADORATION DE L’UN À L’IDOLÂTRIE DU RIEN
CHRISTUS N°227
-
Claude-Henri ROCQUET
Il faut lire Baudelaire comme nous lisons Pascal. Au Lecteur : le poème liminaire des Fleurs du mal est une confession, un examen de conscience, un miroir où l’auteur et le lecteur peuvent également se reconnaître dans leur misérable comédie et leurs évasions illusoires, leur enfer intime, leur assujettissement à Satan. Lire cette page comme un admirable poème, la tenir pour une superbe façade, le porche ou le tympan solennel d’un recueil, au lieu d’y reconnaître le dévoilement d’un « coeur mis à nu », un De profundis, c’est ne pas l’entendre, ne pas entendre sa vérité. C’est rester au plan de la littérature, de l’illusion littéraire, retenu par la forme, cette « idole », empêché par le plaisir, la complaisance, d’accéder au sens, au déchirement de l’âme. Il en va de même pour tous les chefs-d’oeuvre. Le talent, le génie, notre admiration elle-même, nous cachent qu’au delà de toute littérature, au delà de l’art, de l’oeuvre, il s’agit de l’homme, de sa misère, de sa grandeur. Et « l’homme, dit Pascal, passe infiniment l’homme ». Il est vrai que l’admiration, la dévotion à la forme, la communion dans la beaut&eacute...
Mots clés : Art (cinéma, peinture, sculpture) Démon Dieu Discernement Prière Religions Vanité
Lire la suite
À MI-PARCOURS
CHRISTUS N°226
-
Christine LEFROU
À vingt ans, j’ai eu la chance d’avoir eu à faire des choix dans mes études : choix entre plusieurs écoles après la réussite aux concours, puis choix de la discipline une fois entrée à l’École Nationale Supérieure (ENS). Je ne connaissais pas encore les règles du discernement de saint Ignace, mais j’ai expérimenté de manière forte que le discernement se faisait entre deux choses bonnes. Comment choisir entre Polytechnique ou l’ENS, entre les ma­thématiques, la physique ou la chimie ? Je reste persuadée aujourd’hui que j’aurais été aussi très heureuse après un choix différent posé à cette époque.   Discernements Après avoir soutenu une thèse à caractère fondamental à l’ENS, je suis allée travailler dans le centre de re­cherches d’une industrie française et j’y ai découvert une autre manière de faire de la recherche. Après cinq ans, j’ai quitté la région parisienne pour Grenoble en revenant à la recherche universitaire. Je suis aujourd’hui en­seignant-chercheur en chimie-physique dans une école d’ingénieurs. Ce choix, porté et mûri pendant plusieurs mois, allait encore m’apprendre par l&rsq...
Mots clés : Désolation Discernement Grâce Mission Pédagogie Prière Science Tentation Vérité Temps
Lire la suite
LE DISCERNEMENT EN SCIENCE
CHRISTUS N°226
-
Michel SIBILLE
«Essai clinique », « cobaye humain » évoquent beaucoup de choses dans le langage commun ! Dans les faits, c’est bien une activité expérimentale, puisqu’elle est par nature exploratoire. Il s’agit également d’une activité sensible, puisqu’elle exige la maîtrise de risques. C’est en outre une activité complexe dans la mesure où sont mis en jeu de multiples processus décisionnels requérant de bonnes manières de faire. C’est enfin un ouvrage délicat du fait de pressions contradictoires : respecter sécurité et protection pour les sujets, mais aussi pousser la recherche pour apprendre plus ; ou encore, faire vite pour répondre aux attentes (des malades, des promoteurs : industries pharmaceutiques, institutions INSERM, hôpitaux…), tout en respectant l’exigence expérimentale qui ne procède avec sûreté que dans le pas à pas. C’est là, au sein d’un parcours long de près de vingt-cinq ans vers de meilleures manières de faire, qu’est apparu pour moi le lien entre l’exigence scientifique et les règles des Exercices spirituels. Les premiers essais chez l’homme Après les études en laboratoire puis des expérimentations sur l’animal, un futur médicament doit être test&eac...
Mots clés : Discernement Guérison Maladie Saint Ignace de Loyola Science
Lire la suite
LE JOURNALISME, UNE HUMANITÉ INSTANTANÉE
CHRISTUS N°226
-
Christophe HENNING
Journaliste dans un quotidien régional du Nord pendant vingt ans, j’ai vécu avec bonheur de nombreuses rencontres qui m’ont façonné. Pourquoi y revenir ici ? Parce que, sans lyrisme ni voeu pieux, se coltiner quotidiennement à l’actualité fut pour moi une expérience spirituelle. Sans doute est-ce vrai pour toute profession : comment pourrions-nous imaginer que la vie intérieure fasse l’éco­nomie de ces relations sociales qui occupent autant de temps de la vie active ? « Bavarder du temps, des événements, de la télé, des opinions politiques ou de Dieu, c’est du même tabac », disait Jean Sulivan. Travailler les questions d’actualité est un poste d’observa­tion de la société que j’ai perçu comme une responsabilité et une chance qui laissent résonner, par bien des aspects, des éléments de la vie intérieure. Et puis, rien de ce qui fait le quotidien de l’homme ne peut être indifférent à la vie spirituelle : l’actualité, si facilement dénoncée, est cette pâte humaine dans laquelle l’homme croyant est appelé à vivre. « L’événement sera notre maître intérieur », soulignait Emmanuel Mounier. Un rêve de gosse« Les journa...
Mots clés : Discernement Enfant Evénement Parole d’homme Sagesse Travail
Lire la suite
UN TRÉSOR DANS DES VASES D’ARGILE
CHRISTUS N°224
-
Gómez Dolores Palencia
Comme dans toute histoire person­nelle, j’ai eu à connaître des étapes heureuses et d’autres malheureuses. Après certains moments-clés, après une blessure ou une confrontation avec mes manques et mes faiblesses, après des expériences « frustrantes », j’ai pu commencer un nouveau chemin de croissance, des portes se sont ouvertes lorsque toutes les fenêtres semblaient se fermer. Expériences positives et ex­périences négatives m’ont amenée à développer des potentiels que j’ignorais ; j’ai découvert de nouvelles facettes de ma personnalité, de mon tempérament, et j’ai beaucoup appris sur l’être hu­main. La relation pleine de délicatesse avec des amis, accompagnateurs, soeurs de communauté ou simples gens du peuple m’a révélé quelque chose de nouveau afin de poursuivre le chemin. « Lève-toi et mange, car le chemin est long » (1 R 19,7).     Du dynamisme à la crise La première expérience qui me vient à l’esprit et au coeur est celle j’ai vécue in­tensément entre les années 1975 et 1977 – années d’élan conciliaire. La vie reli­gieuse entra dans un grand renouveau, et cela bouleversa tout ce qui avait ét&eacu...
Mots clés : Combat spirituel Désolation Discernement Eglise Expérience spirituelle Foi Miséricorde Pauvreté Souffrance Connaissance
Lire la suite
JOSEPH THOMAS S.J. (1915-1992)
CHRISTUS N°224
-
Annie WELLENS
Le fait d’avoir dédié en 1997 mon premier livre, L’ordinaire des jours, au P. Joseph Thomas (1915-1992), se voulait signe de grati­tude. Le Centre pour l’Intelligence de la Foi (CIF) fut notre premier lieu de rencontre, et le travail de vérité engagé pendant ce temps d’études et d’échanges m’incita à des choix fondamentaux, dont celui de l’écriture. Il m’en avait révélé le chemin en me demandant des articles pour Christus. Bien d’autres témoins pourraient rendre compte, à leur manière, de son intelligence de la foi, de son amour indéfectible de l’humain, de sa pédagogie orientée vers la liberté. C’est en praticien qu’il cultiva inlassablement les différents champs où il fut envoyé. Après quelques années d’enseignement, il devient aumônier national du Mouvement Chrétien des Cadres (MCC). Observateur religieux pendant les dernières sessions de Vatican II, la mise en oeuvre du Concile le passionne, autant que les répercussions de Mai 68. Il fonde le CIF pour les laïcs, tout en acceptant la charge de la formation permanente du clergé parisien, et en assurant la direction de Christus et de Croire aujourd’hui ainsi que la coordina­tion de la revue Vie chrétienne. Premier pr&eac...
Mots clés : Compagnie de Jésus Discernement Doctrine Eglise Foi Humanisme Jésus-Christ Liberté
Lire la suite
ÉCOUTE ET SILENCE INTÉRIEUR
CHRISTUS N°223
-
Patrick Goujon
J’écoutais en silence. René (Chateaubriand) Dimanche matin, onze heures, Théâtre du Châtelet à Paris. Les premières notes des Variations Goldberg font entendre le silence dont elles proviennent. Elles s’en détachent, ce serait encore trop dire : la musique ce matin-là faisait chanter le silence. La musique révélait ce dont il était gorgé ; le silence lui avait été nécessaire pour en venir là. Au terme d’une heure de musique, nous nous en retournions transformés. La musique s’était tue sans que le silence éteigne ce qu’il avait éveillé. Venu de cet obscur fond de scène d’où rien ne semblait pouvoir surgir, le silence portait le chant sans qu’il s’épuise ou sature l’oreille. Zhu Xiao-Mei, l’interprète de ce matin-là, n’avait-elle pas autrefois traversé l’horreur des camps, tenue par l’écoute intérieure de ces Variations ? Ce silence s’était à nous révélé force vive. Il invitait chacun à écouter le chant entonné en lui-même. On l’aura compris, le silence et la musique ne s’opposent pas comme le vide et le plein, celle-ci emplissant le creux de l’oreille jusqu’à l’obturer. La musique n&rs...
Mots clés : Art (cinéma, peinture, sculpture) Ascèse Dieu Discernement Ecoute Espérance Jésus-Christ Silence Désert Désir
Lire la suite
LA FACULTÉ DE JUGER
CHRISTUS N°222
-
Laurent Aynès
Trois événements récents, parmi d’autres, jettent, chacun à sa façon, une lumière sur la fonction de juger dans notre société : • Le premier est l’indignation des parents de victimes de l’hor­mone de croissance quand fut prononcée, en janvier dernier et après une dizaine d’années d’instruction, la relaxe des médecins poursuivis. Qu’attendaient-ils pour eux-mêmes de ce jugement ? Le mal avait été fait, irréparable. À la vérité, ils voulaient seulement entendre une parole, un jugement de condamnation qui les eût assurés que ce mal provenait bien d’une transgression de la loi, un rétablissement symbolique de l’ordre troublé. Le jugement est une parole, un ensemble de mots prononcés par une autorité, qui a la vertu de révéler le mal passé pour rendre l’avenir possible. Tant que justice n’est pas faite, l’injustice pèse de tout son poids, et entrave la vie. • Le deuxième événement est l’annonce par le Président de la République du remplacement du juge d’instruction par le juge de l’instruction. C’est là, bien sûr, l’une des ultimes conséquences du drame d’Outreau, qui a révélé tout à...
Mots clés : Discernement Jugement dernier Justice Loi
Lire la suite
DÉCIDER « EN CONSCIENCE »
CHRISTUS N°222
-
Gérard Marle
Au premier regard, nous pouvons nous demander si nous avons si souvent que cela l’occasion de prendre des décisions « en conscience ». Trois ou quatre fois dans une vie, m’a-t-on dit autour des années soixante (je n’avais pas encore vingt ans), au moment du mariage ou de l’engagement dans la vie religieuse, dans le choix d’un métier par exemple. Il est préférable de s’engager librement dans l’aventure du mariage, et la décision s’impose lorsque je sais que je veux faire de ma vie un don, et que c’est avec cette femme ou cet homme que je crois pouvoir donner ma vie. Il est d’autres façons de vivre que de donner sa vie, tels ceux-ci qui commencent une relation mais à la condition vite avouée que cela ne contrarie en aucune manière leur carrière professionnelle, leur amour de la montagne ou du rallye automobile, le plaisir de la bande de copains du samedi soir. Pas question de donner à sa vie l’orientation d’un don total, pour le moins prioritaire, à autre chose qu’à soi.   S’engager dans la vie religieuse   La vie religieuse aujourd’hui voit s’approcher des jeunes qui ne sont pas davantage décidés à donner leur vie. Une dose d’hu­manisme, de la générosité encombrante dont il faut bien faire quelque chose, ma...
Mots clés : Charité Discernement Evénement Justice Pardon Service Vie religieuse Vocation
Lire la suite
JÉSUS, LE JUSTE JUGE
CHRISTUS N°222
-
Marc Rastoin
«Le juge, c’est Dieu ! » (Ps 50,6). Cette exclamation du psalmiste décrit bien la conviction commune de tous les Juifs au temps du Christ. Il y a bien un juge qui jugera et les hommes et les nations : « L’impie méprise le Seigneur et dit dans son coeur : “Tu ne demanderas pas des comptes” (cf. Ps 10,13). À cela Rabbi Hanina répond : “Il y a un jugement et il y a un juge !” » 1. Ce qui pourrait apparaître comme une menace est en réalité une espérance. Le jugement de Dieu n’est pas d’abord une mauvaise nouvelle, car la foi que Dieu veut le salut de son peuple et, plus profondément, aime la vie de toutes ses créatures habite tant le Livre que le culte. La foi biblique est traversée de part en part par cette foi que Dieu est le seul juste juge. Aucun empire humain ni aucune autorité ne peut se substituer à lui. Dans l’Évangile, Jésus partage cette foi avec ses interlocuteurs juifs. De nombreuses paraboles, images et paroles témoignent de cette conviction profonde. Dieu fera justice, car il est dans sa nature d’être un juste juge : « Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit tandis qu’il patiente à leur sujet ? Je vous dis qu’il leur fera prompte justice » (Lc 18,7-8a). Pourtant, Jésus a des accen...
Mots clés : Discernement Jésus-Christ Jugement dernier Justice Salut Vérité Temps Cinéma
Lire la suite
JUGEMENT DE DIEU ET LIBERTÉ DE L’HOMME
CHRISTUS N°222
-
Jean-Louis Souletie
Les sociétés modernes démocratiques voient se développer une judiciarisation grandissante qui correspond pour beaucoup à une espèce de démission du politique et de ses tâches qu’il confie aux juges. La question est donc posée dans nos sociétés moder­nes : quelles sont les missions que le corps social veut confier à la justice ? Ses exigences ne sont-elles pas contradictoires ? Les juges se trouvent alors, sous peine de déni de justice, en situation de co-produire les normes susceptibles de résoudre les conflits qui leur sont soumis, et non seulement d’appliquer une règle préexistante à son jugement. Des problèmes analogues se posent à la repré­sentation politique si celle-ci veut reprendre la main et enrayer en amont le risque d’une judiciarisation fatale à la confiance dans les institutions publiques. Bref, au moment où la question du jugement envahit les procé­dures de la société 1, elle est affectée d’un coefficient négatif dans l’imaginaire individuel et social. Elle est chargée du péché d’enfermer les hommes dans leur culpabilité, de les priver de leur liberté et de leur créativité. Elle porte le poids de tous les maux psychologiques qui écrasent les individus. Le christianisme po...
Mots clés : Culpabilité Dieu Discernement Evangile Faute Foi Jugement dernier Justice Liberté
Lire la suite
LE « JUGEMENT SUSPENDU »
CHRISTUS N°222
-
Anne Lannegrace
La question du jugement est centrale pour le psychanalyste dans l’exercice de sa profession. Elle lui demande d’avoir une éthique très précise sur sa conception de son métier, sur sa place et son rôle vis-à-vis de son patient, sur sa responsabilité à propos des interre­lations entre son patient et l’entourage de celui-ci.   Dire ce qui vient à l’esprit Depuis Freud, la règle de base de toute psychothérapie ou de toute psychanalyse proposée au patient dès la première séance est la sui­vante : « Efforcez-vous de dire tout ce qui vous vient à l’esprit, comme ça se présente, sans trier, le plus simplement et le plus spontanément possible. » Le psychanalyste écoute avec bienveillance et neutralité, « tout jugement suspendu », attentif à la manière dont vont se dire et s’exprimer les désirs, les angoisses, les plaisirs, les conflits, tout ce qui rend compte de la vie intérieure de celui qui accepte de parler ainsi en confiance. Son but est de repérer progressivement les lignes de force de la vie affective de son patient, de ce qui s’organise en lui pour faire sens et de l’aider à en prendre conscience. Il est le témoin de ce moment extraordinaire dans une cure où tout à coup le patient...
Mots clés : Discernement Ecoute Mensonge Parole d’homme Pédagogie Psychologie Désir
Lire la suite
RUPTURES ET DÉSOLATION SPIRITUELLE
CHRISTUS N°220
-
Remi de Maindreville
Les ruptures sont multiples dans nos vies personnelles ou sociales, mais il en est qui nous touchent davantage, car elles engagent notre liberté et notre affectivité. Il en est même que l’on redoute parce qu’à l’arrachement qu’elles provoquent, on ne voit pas d’autre issue que la destruction d’une part de notre existence. Ainsi, le départ d’enfants du foyer familial peut éveiller de la douleur, voire une certaine peur devant le vide ainsi créé ; mais la joie de leur li­berté et l’engagement de leur avenir sont source de consolation et de foi. À l’inverse, un échec imprévisible dans la vie conjugale ou la vie de travail peut plonger dans une spirale de désolation d’où il est parfois difficile de se dégager. Toutes les ruptures ne conduisent pas forcément à la désolation spirituelle ou morale. Certaines sont portées par l’espérance ou vé­cues dans la joie, comme des libérations : rompre avec une pratique qui nous aliène. La vie spirituelle elle-même n’éclôt-elle pas à notre conscience à partir d’une rupture dans le déroulement quotidien de nos pensées, désirs, activités ? Comme Abraham et d’innombrables croyants à sa suite, elle nous met à l’&eacu...
Mots clés : Affectivité Choix de vie Démon Désolation Discernement Epreuve Esprit Foi Liberté
Lire la suite
LE CHRISTIANISME COMME STYLE DE CHRISTOPH THEOBALD
CHRISTUS N°219
-
François EUVÉ
François Euvé propose ci-après une lecture spirituelle de la dernière oeuvre publiée en deux volumes par Christoph Theobald : Le christianisme comme style : une manière de faire de la théologie dans la postmodernité, Cerf, coll. « Cogitatio fidei », 2007 (1er vol. : 506 p., 45 euros ; 2e vol. : 596 p., 50 euros). Depuis de nombreuses années, Christoph Theobald, enseignant au Centre Sèvres, poursuit une recherche théologique qui trouve dans ce volumineux ouvrage une expression sous le vocable un peu énigmatique de « style ».  La conjonction qu’il suggère entre le « fond » et la « forme », le contenu et son expression, indique un lien qui se retisse entre « théologie » et « spiritualité », théologie « dogmatique » et théologie « spirituelle ». Le sous-titre du livre exprime en outre le projet d’élaborer une théologie en « postmodernité ». Mais qu’est-ce que la postmodernité, terme à la mode mais ambigu ? Signe-t-elle la fin de l’aventure « moderne » et le retour aux anciennes traditions après tant de siècles d’errance morale et doctrinale, ou marque-t-elle l’accès à un nouveau style culturel qu’il faudrait prendre en compte pou...
Mots clés : Catholicisme Discernement Foi Humanisme Jésus-Christ Sagesse Sainteté Théologie Vérité
Lire la suite
ENTRETIEN SUR L’OBÉISSANCE RELIGIEUSE
CHRISTUS N°218
-
Luc Crepy Marie-Laure Quellier
Christus : Comment définiriez-vous aujourd’hui le voeu d’obéissance ? Comment se vit-il globalement dans une congrégation dans l’ordinaire des jours ? Marie-Laure Quellier : J’aimerais d’abord inscrire le voeu d’obéissance dans une réponse à un appel de Jésus à le suivre. Or, toute personne est libre de le suivre ou non. Plusieurs exemples nous sont donnés dans l’Évangile : le jeune homme riche qui s’en va tout triste ou Pierre dont le « oui » premier s’approfondit tout au long de son chemin avec Jésus. Si le voeu d’obéissance n’est pas enraciné dans cette relation d’amour et dans une vie reçue d’un Autre, aborder cette question me semble difficile. L’obéissance est donc un acte de foi, une réponse à un appel qui se discerne peu à peu dans la méditation des Écritures au fil des jours et dans la relecture des événements. Luc Crepy : N’étant pas religieux, je n’ai pas fait de voeu d’obéissance. Cependant, ma congrégation a inscrit l’obéissance dans ses Constitutions. À travers l’obéissance que l’on promet à ses supérieurs lorsqu’on entre dans une congrégation, on accepte d’être partie prenante non seulement d&rsq...
Mots clés : Choix de vie Discernement Ecoute Obéissance Spiritualité ignatienne Vie religieuse Vocation
Lire la suite
LE JOURNAL DE SAINT IGNACE
CHRISTUS N°218
-
Patrick Goujon
Cet article reprend une intervention donnée lors de la présentation au Centre Sèvres, en novembre 2007, de la nouvelle édition, par Pierre-Antoine Fabre, du Journal des motions intérieures de saint I gnace (Lessius, 2007). Le Journal, texte riche et complexe, mérite à lui seul d’être distingué au sein de l’oeuvre écrite d’Ignace de Loyola – et de son oeuvre tout court comme fondateur de la Compagnie de Jésus. Cette édition apporte beaucoup, tant du point de vue de l’établissement du texte que dans le travail de lecture que Pierre-Antoine Fabre accomplit et donne à accomplir à son lecteur. Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris), celui-ci étudie et enseigne depuis plus de vingt ans les écrits fondateurs de la Compagnie. Il a collaboré avec Maurice Giuliani à l’édition des Écrits d’Ignace (Desclée de Brouwer, coll. « Christus », 1991). Accomplissant son travail d’érudition critique, sa lecture conduit, selon ses termes mêmes, à des propositions, et non à une prise de position qui serait arrachée ou opposée aux interprétations données traditionnellement par des jésuites.   Une démarche éditoriale La meilleure d...
Mots clés : Compagnie de Jésus Discernement Expérience spirituelle Mystique Parole de Dieu Saint Ignace de Loyola
Lire la suite
LE PARDON ET LE SENTIMENT DE CULPABILITÉ
CHRISTUS N°216
-
Denis Vasse
Il est difficile de parler du pardon. Car il ne s’argumente pas. Je veux dire qu’il ne se déduit d’aucun raisonnement logique. Il n’a aucune raison. Si le pardon obéit à l’amour, il n’implique jamais pour autant l’abolition de la loi et de la justice 1. Au contraire, si les bras qui s’ouvrent pour nous accueillir à nouveau sur le chemin du droit et de la justice sont ceux de l’Amour, c’est afin de nous remettre à l’école de la vérité de la vie là où nous avons été entraînés dans les sinuosités du mensonge et de la mort.   Le sentiment de culpabilité Entraîné dans cette voie, l’homme va jusqu’à croire qu’il est l’auteur, voire l’origine de l’amour. Comme il le dit, il se « construit » lui-même une vie ou il « fait » l’amour pour s’assurer de « sa » puissance. S’il n’a plus ce sentiment de puissance, voire de toute-puissance, il se sent abandonné et douloureusement incapable d’aimer. Lorsqu’il n’est plus sous l’emprise plus ou moins consciente de sa volonté propre, il se sent impuissant à se donner. Sauf à faire semblant, bien sûr. Mais alors, plus il éprouve cette impuissance avec force, plus il ali&egrave...
Mots clés : Amour Culpabilité Discernement Faute Mensonge Pardon Parole de Dieu Parole d’homme Péché Psychologie Vérité
Lire la suite
LE COMBAT SPIRITUEL
CHRISTUS N°215
-
La rédaction
La notion même de combat spirituel rebute, lestée qu’elle est par un double déficit aux yeux de nos contemporains. D’abord, le mot « combat » sonne dur : il est agressif, guerrier, voire meurtrier. Ensuite, il se marie mal avec le « spirituel » qui s’affirme à présent comme le territoire intime d’une paix intérieure et construite, où toute violence est hors-jeu (cf. F. Le Corre). Pourtant, la tradition spirituelle atteste le combat comme une donnée fondamentale de la vie de la foi. Choisir la vie dans l’Alliance, suivre le Christ en Église ouvre nécessairement à une lutte contre tout ce qui y fait obstacle. Le combat spirituel est donc un élément essentiel du discernement des esprits. Il commence dès que celui qui croit cesse de fuir (cf. F. Muckensturm).  Ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est le déplacement du théâtre du combat : la spiritualité du « militant » qui lutte dans le monde comme en son propre coeur contre l’injustice, n’a-t-elle pas été recouverte par une spiritualité du « pèlerin », davantage faite d’itinérance, d’expériences tâtonnantes, empruntées à des traditions diverses ? Dans cette « aventure » spirituelle, l’adversaire est moins une r...
Mots clés : Combat spirituel Discernement Mystique
Lire la suite
UNE FOI ET SA MYSTIQUE
CHRISTUS N°214
-
Christian Van Nispen
Quand des non-musulmans entendent parler de l’islam, ils pensent souvent d’abord à la politique, voire au terrorisme, notamment après le 11 septembre 2001. Ils oublient que l’islam est d’abord une religion, basée sur une attitude de foi. Il ne s’agit pas de nier l’importance de la dimension politique dans les relations entre toutes les communautés humaines, et en particulier dans les rapports entre musulmans et chrétiens, mais la dimension de foi est prioritaire pour tous les musulmans qui veulent vivre leur religion en vérité. En ce sens, ils peuvent se reconnaître dans la phrase de la Constitution dogmatique Lumen Gentium du Concile Vatican II, qui dit des musulmans qu’ils « adorent avec nous le Dieu un, miséricordieux, qui viendra juger les hommes » (16).   La profession de foi Pour les croyants musulmans, le sens de Dieu 1 est extrêmement important, et le premier pilier de la religion musulmane est la profession de foi, dont la première moitié est la confession de l’absolue unicité de Dieu : « Pas de divinité/dieu, sinon Dieu (Lâ ilâha illâ-llâh) », suivie de la confession de la prophétie de Muhammad, de son identité comme Prophète/Envoyé de Dieu (wa-Muhammad l’importance de cette négation au début de la profession de fo...
Mots clés : Charité Dialogue interreligieux Dieu Discernement Foi Islam Jugement dernier Mystique Parole de Dieu Connaissance
Lire la suite
EROS, AMOUR ET TECHNO-FOETUS
CHRISTUS N°213
-
Franck DAMOUR
Les innovations techniques des années 50 à nos jours en matière de contrôle et d’aide à la fécondité ont été perçues comme une libération : la fécondité allait enfin devenir une réalité biologique comme les autres, libérant la sexualité. Les acquis sont considérables. Après les progrès médicaux qui ont rendu possible la chute de la mortalité infantile comme de la mortalité en couches, bien des cas d’infertilité ont pu trouver une solution. Cependant, ces indéniables progrès ont aussi modifié la vie des couples, tant dans leur dimension conjugale que parentale. Si une certaine normalisation a eu lieu, ce n’est pas exactement dans le sens d’une banalisation. Bien sûr, les techniques utilisées pour maîtriser la fécondité sont sans doute aussi anciennes que l’humanité, de l’avortement provoqué à la fertilité stimulée. Alors en quoi notre époque innove-t-elle ? D’abord, la place faite à une technique complexe est beaucoup plus large. Ensuite, la fécondité se joue de plus en plus dans un jeu à trois, entre le couple et le corps médical. Enfin, les critères pour prendre la décision sont beaucoup plus incertains, remis au jugement...
Mots clés : Affectivité Amour Combat spirituel Cœur de Jésus  Corps Discernement
Lire la suite
UN DIAGNOSTIC SPIRITUEL
CHRISTUS N°212
-
Jean-Marie Petitclerc
La montée du terrorisme, dont la stratégie est fondée sur la diffusion de la peur, marque dans notre monde le début de ce nouveau siècle, et chaque jour qui passe possède son lot d’attentats, provoquant la mort dramatique de victimes innocentes. La société française n’échappe pas à cette montée de la violence. Les événements qui ont secoué en novembre dernier les quartiers sensibles de nos grandes agglomérations urbaines ont marqué les esprits. Et notre société a de plus en plus tendance à se recroqueviller, engluée dans ses peurs. Ce phénomène de repli sur son groupe d’appartenance, que l’on nomme « communautarisme », se développe, et le risque de morcellement devient important. Que de discours tenus depuis 1995 sur le thème de la fracture sociale ! Mais reconnaissons qu’à l’heure où s’ouvre une nouvelle campagne présidentielle les choses n’ont guère avancé et la ghettoïsation, des quartiers très pauvres comme des quartiers très riches, va s’accroissant. La peur, pour reprendre la définition du Petit Robert, c’est ce « phénomène psychologique, au caractère affectif marqué, qui accompagne la prise de conscience d’un danger r&eacu...
Mots clés : Crainte Discernement Mal Péché Pédagogie Psychologie Réalité Temps Connaissance
Lire la suite
QU’EST-CE QU’UNE OEUVRE ?
CHRISTUS N°211
-
Claude-Henri ROCQUET
Visite d’atelier. Je m’attendais à des peintures, il s’agit d’empreintes : cette corolle sur un linge, l’artiste m’apprend que c’est le bout d’un sein, le sien ; auréole, aréole. Dans la grille d’un carré, cent taches : l’empreinte d’un orteil, d’un index : « On dirait une infinité de paysages, n’est-ce pas ? » Au mur, sur un tissu léger, une espèce de soie, encadrés, des paysages Song : lacs, vapeurs et brumes, montagnes célestes… Secret de ces faux paysages chinois : un peu d’encre au hasard versée et déversée d’un pan de toile à un autre. Et ainsi de suite. Je n’aime pas l’oeuvre de Max Ernst : ni ses blasphèmes, ni son « onirisme » ; cette île de Pâques infantile ; mais, enfin, ses frottages sont l’instrument ou la matière de ses forêts, de ses paysages. Et l’oeuvre d’Ernst est un monde. Elle est une part distincte et significative de l’art contemporain, un versant du surréalisme. Pourquoi l’atelier que je viens de voir, et toutes ces empreintes, ces moulages de serpillières ou de semelles dans du ciment, ces aléas, ces jeux, me laissent-ils le sentiment d’une vacuité, d’une inanité, d’un enfantillage ? « Cela n’est pas...
Mots clés : Action Discernement Imagination Louange Méditation Mémoire Sagesse Temps
Lire la suite
SAVEURS DE L'AMITIÉ
CHRISTUS N°209
-
Marie-Thérèse Abgrall
« Il y a des mots qui font vivre », dit le poète 1. Le mot amitié est de ceux-là. Difficile pourtant d'en parler sans tomber dans la banalité, être taxé d'idéalisme ou suspecté d'ignorer ses possibles dérives. L'amitié, comme la musique, est affaire de justesse, d'accord ; elle ne supporte pas les fausses notes ; un jeu outrancier en détruit l'harmonie. Elle n'est pas un commerce agréable et mondain entre gens de bonne compagnie, elle ne se confond pas avec l'expérience de la camaraderie, qui unit les compagnons de travail ou de jeu, ni avec la passion amoureuse. Il y a mille nuances dans l'amitié, selon les saisons de la vie, mais toujours un « je ne sais quoi » la caractérise, une saveur unique au coeur et que le coeur reconnaît. « Qu'un ami véritable est une douce chose ! » Certes, La Fontaine a raison, mais la douceur de l'amitié est bien plus que le charme d'une vie. Ce n'est pas une douceur molle et complaisante pour âmes sensibles, mais une des réalités humaines les plus fortes, une de celles dont l'absence ou la présence, toujours vivement ressentie, fait ou défait la solidité d'une vie d'homme. « Je n'ai pas d'amis, tous m'ont abandonné ! » Ce cri exprime une des plus grandes détresses qui soit ; elle peut mener au profond de l'ab&ici...
Mots clés : Amitié Dieu Discernement Eglise Election Eucharistie Parole d’homme
Lire la suite
« JE VOUS APPELLE AMIS »
CHRISTUS N°209
-
Yves-Marie Blanchard
Le verbe « aimer » (agapaô) et le nom « amour » (agapê) occupent une place importante dans l'évangile selon saint Jean. A lui seul, le verbe agapaô revient trente-six fois dans cet évangile, contre seulement vingt-quatre occurrences pour l'ensemble des évangiles synoptiques. De même, le nom agapê figure à neuf reprises, alors que les synoptiques ne comportent en tout que deux emplois de ce mot, en revanche omniprésent dans les épîtres pauliniennes. Il n'est donc pas exagéré de prétendre que l'amour constitue un véritable leitmotiv de l'évangile johannique.   Entre amour divin et amitiés terrestres Dans la plupart des cas, les deux termes présentent une acception proprement théologique, puisqu'ils désignent soit la relation réciproque unissant le Père et le Fils, « de toute éternité » (« avant la fondation du monde », Jn 17,24), soit la générosité de Dieu à l'égard de « l'humanité » (« le monde », 3,16), concrétisée par l'envoi du Fils unique pour le salut des hommes. Il ne reste donc que quelques emplois des mots agapaô et agapê dans le contexte des relations unissant à Jésus les compagnons humains mis en scène dans le récit &eacut...
Mots clés : Amitié Amour Bible Démon Dieu Discernement Eglise Evangile Jésus-Christ Mal
Lire la suite
ENTRE NOUS, LE CHRIST
CHRISTUS N°209
-
Jean-Marie Gueullette
Plongés dans une culture qui met l'accent de manière presque exclusive sur l'expérience amoureuse, nous nous sentons très pauvres pour comprendre l'amitié. Rares sont les films ou les romans qui nous donnent des modèles, des éléments d'analyse. Et si nous cherchons du côté de la littérature spirituelle des critères de discernement ou des exemples d'amitié, nous pouvons avoir l'impression que les chrétiens n'ont rien eu à dire sur cette question, en dehors de l'inlassable condamnation des amitiés particulières. Si nous reconnaissons dans l'amitié, comme tant de nos contemporains, une expérience parmi les plus profondes qu'il nous soit donné de vivre, et que nous cherchons comment l'intégrer dans notre itinéraire chrétien, il est urgent de nous mettre à l'écoute de ceux qui nous ont précédés sur ce chemin. Ici comme dans bien d'autres domaines, en effet, nous sommes les héritiers d'un patrimoine bien plus riche que ce que l'on affirme trop vite. En recueillant l'expérience et l'enseignement multiséculaire, il nous sera possible de mieux comprendre comment l'amitié peut être spirituelle, comment elle peut faire partie d'une vie chrétienne authentique.   Une longue histoire L’amitié spirituelle est une expression pr...
Mots clés : Amitié Amour Discernement Eglise Expérience spirituelle Jésus-Christ
Lire la suite
APPRENDRE À SE RECUEILLIR
CHRISTUS N°207
-
Luc RUEDIN
Se recueillir est devenu vital Emporté par le tourbillon du monde, dispersé par ses multiples activités, happé par l'exigence du « nu-présent » 1, l'homme est à la recherche de lui-même. Faire l'unité de sa vie, sans même avoir d'exigence spirituelle, lui intime de se retirer du bruit et de la fureur du monde. Qui ne peut se recueillir court à l'épuisement. Individualistes et pragmatiques, nos contemporains cherchent des voies. Multiples, elles s'offrent à eux. Entre la valse des émotions et le tango de la raison, la liturgie du recueillement leur offre l'unification désirée Pressentant les vastes palais de l'intériorité, ils expérimentent des méthodes. Sur le marché du religieux, les propositions sont légion. Comment discerner, parmi les démarches de développement personnel, les techniques inspirées des grandes traditions religieuses et les nouvelles spiritualités, celles qui conduisent au recueillement ? Intériorité ou spiritualité ? Distinguons, pour éviter toute confusion, la nécessaire mise en oeuvre d'une méthode du don de se recueillir, indissociable de la grâce d'eue accueilli. La distinction de l'ascèse et de la mystique permet de différencier le monde de l'intériorité de celui de la spiritualit&ea...
Mots clés : Action Dieu Discernement Expérience spirituelle Jeûne Méditation Paix Prière
Lire la suite
L'ASSISE QUIÈTE
CHRISTUS N°207
-
Benoît Vermander
Comment traduit-on « recueillement » en chinois ? La réponse n'a rien d'évident. Un terme s'apprécie dans le contexte linguistique qui est le sien. « Recueillement », pour nous, évoque « cueillir », « accueillir », « re-cueillir »... Des assonances et des renvois étymologiques dont on ne trouvera pas aisément des équivalents exacts au sein d'une autre tradition, surtout lorsque cette tradition s'appuie sur une structure de langue entièrement différente de la noue, comme c'est le cas pour le chinois.   Les mots du recueillement Qu'on me permette donc de partir de la langue pour évoquer ce à quoi le « recueillement » peut bien renvoyer en contexte chinois. Donnons toute leur place aux mots et aux caractères employés, car ce sont eux qui ouvrent le registre sémantique par quoi l'expérience chinoise prend pour nous aussi sens et saveur. Qui ouvre un dictionnaire pour trouver la réponse à noue question d'ouverture a bien des chances de trouver là plusieurs définitions Ainsi, « recueillement » peut se traduire par Jingxin (un assez bon équivalent) ou bien par Chensi (moins précis, mais évocateur) Comme il est habituel, chacun de ces mots est formé de deux caractères dont les sens se précisent et se complè...
Mots clés : Cœur de Jésus  Contemplation Dialogue interreligieux Discernement Expérience spirituelle Méditation Paix Prière Religions
Lire la suite
LES COMMUNAUTÉS ECCLÉSIALES DE BASE
CHRISTUS N°207
-
Étienne GRIEU
Les communautés ecclésiales de base (désormais CEB) ont soulevé dans les années 70-80 beaucoup d'enthousiasme. Trop sans doute, comme si l'on avait vu en elles une sorte de clé universelle capable de transformer radicalement le visage de l'Eglise. Aujourd'hui, les CEB en Amérique Latine paraissent souvent à la recherche d'un second souffle 1. Pourquoi cette initiative n'est-elle pas à la hauteur des espérances qu'on avait placées en elle ? Les limites qu'on peut y déceler mettent-elles en cause la pertinence de cette intuition ? Cette réflexion prolonge les impressions d'un séjour d'un an en Amérique Latine, qui m'a donne l'occasion de visiter une dizaine de communautés de base (au Venezuela, Colombie, Mexique et République Dominicaine) C'est bien peu, évidemment je ne prétends pas dresser un tableau de la situation, mais simplement partager quelques découvertes et étonnements Première constatation l'appellation « communauté ecclésiale de base » recouvre des réalités bien différentes Certains groupes rencontrés passaient le plus clair de leurs réunions à travailler la Bible, sous forme d'un enseignement dialogue, et j'y ai entendu relativement peu d'échos de la vie du quartier ou de questions personnelles Ailleurs, j'ai eu l'impression de retro...
Mots clés : Action Catholicisme Charismes Diaconie Discernement Eglise Foi Justice Pauvreté
Lire la suite
CES ÉVÉNEMENTS QUI NOUS RÉVEILLENT
CHRISTUS N°205
-
Paul Legavre
Où étiez-vous le 11 septembre 2001 ? Ou plutôt, que faisiez-vous lorsque vous avez appris la nouvelle ? Je gage que la plupart d'entre nous peuvent répondre à cette question. Tout comme les lecteurs de plus de quarante-cinq ans se souviennent de l'annonce de l'assassinat du Président Kennedy à Dallas. Je me rappelle la tristesse de mon père, lorsqu'il a raconté l'événement à son fils de six ans, dans la buanderie, face aux goyaviers à l'arrière de la maison que nous habitions alors en Afrique. Quand des vies s'éveillent Dans son dernier film, Land of plenty (Terre d'abondance), le réalisateur allemand Wim Wenders raconte l'Amérique de l'après 11 septembre à travers la rencontre improbable d'Henry, un vétéran du Vietnam, et de sa nièce Lana, un an après la chute des Tours. Lana, la disciple du Christ, a une vingtaine d'années, elle vient de quitter son ami juif pacifiste et son père missionnaire en Terre sainte. Elle rentre en Amérique qu'elle connaît si peu, après le périple missionnaire de sa famille en Afrique et en Terre sainte. Sa mère décédée voulait que sa fille retrouve son oncle Henry. Ce dernier, un vrai paranoïaque, s'est donné une mission : assurer la sécurité de l'Amérique avec ses amis, ses vieil...
Mots clés : Dialogue interreligieux Discernement Evénement Conversion Littérature Cinéma
Lire la suite
LES PROPHÈTES CONTRE LE MENSONGE
CHRISTUS N°204
-
Jacques TRUBLET
La Bible est ponctuée de scènes de mensonge. Mensonge pour usurper un bien : Jacob trompe son père Isaac qui est aveugle pour obtenir la bénédiction qui revenait de droit à Esaü ; mensonge pour échapper au danger : Abraham, au moment de passer en Égypte, pressentant que la beauté de Sara risque de lui attirer des ennuis, dit qu'elle est sa sœur — ce qui est vrai — mais pas qu'elle est aussi sa femme ; mensonge pour masquer un crime : les frères de Joseph rapportent sa tunique ensanglantée et disent à Jacob qu'une bête féroce a dévoré leur frère ; mensonge enfin pour induire quelqu'un en erreur : le serpent travestit la parole que Dieu avait adressée à Adam et Ève, ou Satan tente Jésus au désert en empruntant les paroles du Deutéronome. Mais il est des situations où les lumières de l'intelligence sont inopérantes, car le mensonge revêt des formes très subtiles, qu'on ne peut dépister qu'illuminé et fortifié par l'Esprit de Dieu. Parmi beaucoup d'autres, nous en avons retenu trois formes qui nous apparaissent comme très significatives de l'intervention prophétique. Des situations inextricables On peut subir ou créer une situation inextricable, pleine de confusion, où personne ne sait ce qu'il convient de...
Mots clés : Courage Discernement Foi Mensonge Parole de Dieu Parole d’homme Péché Politique Prophète Vérité
Lire la suite
LA SAGESSE APPRISE AU PIED DE LA CROIX
CHRISTUS N°203
-
Jean-Louis Chrétien
Que cherche-t-on vraiment lorsqu'on cherche la sagesse, ou lorsqu'on affirme la chercher ? Aujourd'hui comme autrefois, il s'agit bien souvent d'une quête de paix et de sécurité, en tant que ces dernières, nous mettant le plus possible à l'abri des coups du sort et des aléas de la destinée, ne fût-ce qu'en nous permettant de les mieux supporter s'ils arrivent, nous conduiraient enfin à notre accomplissement personnel et à notre bonheur. C'est ce qu'illustre la très célèbre image de l'épicurien Lucrèce, décrivant, au début du second livre de son poème De la nature des choses, la joie des sages qui, depuis le rivage, contemplent la lutte des marins contre les flots déchaînés, ou depuis une sûre colline, au-dessus de la mêlée, les vains combats des guerriers qui s'égorgent. Le maître qui promet des abris inviolables ne sera pas en peine de trouver des disciples. Philosophie et expérience Cette demande de paix et de sécurité intérieures s'aiguise et s'accroît, l'histoire ne le montre que trop, dans les périodes de conflit, de déchirement et d'inquiétude, tout comme le souci de soi, et parfois de soi seul, auquel la quête de sagesse conduit souvent, se fait plus envahissant lorsque déclinent les croyances et les projets collectifs,...
Mots clés : Amour Croix Discernement Expérience spirituelle Jésus-Christ Mystique Paix Passion Sagesse
Lire la suite
IGNACE PHILOSOPHE
CHRISTUS N°203
-
Claude FLIPO
Le titre peut surprendre. Ignace théologien, certes ! comme l'a magistralement montré le P. Hugo Rahner 1. Mais philosophe ? N'est-ce pas un peu forcer les choses que d'attribuer ce qualificatif à un homme qui, de toute évidence, n'était pas spéculatif et se consacra à l'étude par obéissance ? Ce serait oublier que les sept années d'études qu'Ignace fit à la Sorbonne le mirent en contact avec la tradition universitaire et les débats intellectuels de son temps, et que sa réflexion le conduisit à modifier la rédaction des Exercices spirituels. On distingue en effet deux couches rédactionnelles dans le texte des Exercices : « Lorsqu'il écrivit une bonne partie des Exercices — écrit Nadal, son homme de confiance —, il n'avait pas encore fait d'études. Après les avoir terminées, il reprit ses premières ébauches des Exercices, y fit de nombreuses adjonctions, ordonna les matériaux et les soumit à l'approbation du Siège apostolique » 2. Il y a donc un avant et un après les études. Avant : tout ce qui concerne les méditations et contemplations des quatre semaines, avec les règles du discernement des esprits et les annotations. Après : tout ce qui prépare et suit l'élection : les Trois groupes d'hommes, les Trois sortes d'...
Mots clés : Contemplation Discernement Evangile Evénement Exercices spirituels Expérience spirituelle Humanisme Indifférence Sagesse Saint Ignace de Loyola
Lire la suite
LE CHARISME IGNATIEN
CHRISTUS N°202
-
Mark Rotsaert
S'il y a un fil rouge dans la vie d'Ignace de Loyola, c'est bien celui d'aider les âmes : « Ayudar a las animas », comme il aime à le répéter dans plusieurs de ses textes. À partir de Manrèse, tel est le fil conducteur du Récit d'Ignace. En effet, sa spiritualité va s'organiser, se structurer, à partir de cette donnée fondamentale. L'aide qu'apporte Ignace aux âmes est étroitement liée à l’œuvre de Dieu en lui. La façon dont Dieu a touché Ignace, aussi bien que la façon dont Ignace a pris conscience de Dieu à l’œuvre en lui, ne sont pas sans lien avec la façon dont Ignace, petit à petit, s'est mis à aider les âmes. Ignace a vécu dans un temps où les repères éthiques n'étaient plus ce qu'ils avaient été au Moyen-Age. Les structures sociales avec leurs relations féodales se désagrégeaient et l'église était de moins en moins au centre de la cité de l'homme. Une nouvelle époque était en train de naître. Elle sera même appelée « Renaissance ». Ce large mouvement, parti de l'Italie pour envahir rapidement la France, l'Europe du Nord et l'Europe Centrale, n'arrive que tardivement en Espagne, c'est-à-dire vers la fin du XVe et le début du XVIe si...
Mots clés : Compagnie de Jésus Charismes Communion Discernement Eglise Incarnation
Lire la suite
LA JOIE DANS L'OEUVRE DE LUC
CHRISTUS N°201
-
Juan Manuel Martín-Moreno
L’Esprit Saint affecte pratiquement tous les aspects de la spiritualité et de la théologie lucanienne. Je vais ici me limiter au thème de la joie comme effet du don de l'Esprit. Remarquons d'abord que Luc a introduit un changement rédactionnel dans l'évangile de Marc. En celui-ci, l'impact que produit l'évangile chez le lecteur est marqué par la crainte, la surprise et le frisson. Ce qui donne à l'évangile de Marc son caractère un peu sombre et déconcertant. Chez Luc, la réaction de fond que provoque l'évangile est la joie. C'est comme un fil conducteur de toute son œuvre. Les annonces angéliques de l'évangile de l'enfance le font déjà pressentir : « Ne craignez pas, car je vous annonce une grande joie pour tout le peuple » (2,10). Et l'évangile se termine avec les disciples qui, à Jérusalem, « louent Dieu chaque jour dans le temple avec une grande joie » (24,52). La joie des temps messianiques Le vocabulaire qu'utilise Luc dans son évangile et les Actes pour exprimer la joie est très riche. Il est le seul évangéliste à utiliser le terme euphrainein (« se réjouir ») qui désigne la joie commune de célébrer ensemble, manger et boire dans un banquet. Il peut être utilisé en un sens positif ou négatif. L...
Mots clés : Bible Discernement Esprit Evangile Jésus-Christ Joie Louange Salut
Lire la suite
DE LA DÉLECTATION À LIRE LES AUTEURS SPIRITUELS
CHRISTUS N°201
-
Patrick Goujon
Si l'on en juge par leur étendue dans les rayons des libraires, les livres de spiritualité doivent effectivement procurer quelque bonheur et répondre, pour les chrétiens, à l'attente d'y trouver Dieu. Qu'advient-il dans la lecture spirituelle quand surgissent une expression ou une figure qui nous éclairent et nous réconfortent dans notre existence en désir de Dieu ? Nous nous réjouissons alors d'avoir senti le goût de Dieu, d'avoir reconnu son allure. Mais cette délectation est-elle bien la joie qui signe la présence de Dieu dans la pensée du lecteur ? N'est-elle pas illusion de nos sens, trompés à la lecture même ? Tentons d'éclairer cette question en nous confiant à l'expérience de maîtres spirituels et de gens de lettres. Rompus à l'art de la lecture, ils nous révéleront peut-être en quel esprit se délecter. IGNACE OU L'ATTENTION À LA DIFFÉRENCE Atteint par un boulet de canon au siège de Pampelune, Ignace est contraint de garder le lit. Comme il le raconte dans le Récit, « pour passer le temps », il s'adonne à la lecture des livres de chevalerie. Mais voilà que dans la maison qui le retient ne se trouvent qu'une Vie du Christ et la Légende dorée. Ignace observe que des pensées lui naissent au cours de la lecture. Elles...
Mots clés : Affectivité Combat spirituel Discernement Expérience spirituelle Joie Mensonge Motion Spiritualité ignatienne
Lire la suite
LES « LIMINAIRES » DE CHRISTUS
CHRISTUS N°201
-
Maurice Giuliani
Le Père Giuliani, fondateur de la revue Christus, a été rappelé à Dieu le 22 août 2003. Il nous laisse un héritage spirituel et un devoir de fidélité. C'est à sa connaissance approfondie des textes et à sa longue expérience d'accompagnateur que nous devons une série d'études fondamentales sur la spiritualité ignatienne. En ces jours qui marquent aussi le cinquantenaire de Christus, nous sommes heureux d'en publier aujourd'hui une sélection dans L'accueil du temps qui vient (Bayard). Après avoir présidé aux destinées de la revue et de la collection « Christus », être ensuite passé à la revue Etudes, puis à Rome où il fut sept ans durant le conseiller du Père Arrupe pour l'assistance de France, le Père Giuliani fonda avec quelques amis laïcs l'Association de la Bienfaisance, dont l'objet demeure de former des accompagnateurs spirituels. Ses réflexions si précieuses sur les enjeux de l'accompagnement ont donné lieu à un autre ouvrage qui, remanié et complété jusqu'à la veille de sa mort, vient d'être publié dans notre collection chez Desclée de Brouwer : L'expérience des Exercices spirituels dans la vie. A sa mémoire, et pour évoquer l'inspiration à laquelle il fut tant...
Mots clés : Action Contemplation Discernement Exercices spirituels Mourir Pauvreté
Lire la suite
VEILLEUR, OÙ EN EST LA NUIT ?
CHRISTUS N°200
-
André Louf
Lors du premier Synode, réuni par Paul VI dans la mouvance du Concile qui venait de se clôturer, un Message de religieux contemplatifs fut lu, à la fin de la session du 8 octobre 1967, par Mgr Charrière, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg 1. Celui-ci avait sans doute été .choisi parce que son diocèse totalisait un nombre impressionnant de monastères contemplatifs. Bien que, dans son introduction, le document semble insinuer que l'initiative revenait à « un groupe de moines contemplatifs », c'est en réalité Paul VI lui-même qui, le premier, en avait eu l'idée et avait chargé son secrétaire particulier, Mgr Macchi, de trouver quelques plumes bénévoles. Crayon en mains, le pape en avait ensuite surveillé la première ébauche. Les contemplatifs, experts en athéisme ? Paul VI attendait des moines qu'ils « rendent témoignage » de la possibilité d'une véritable « expérience » de Dieu, alors que le monde moderne sécularisé semblait la contester et que même « certains chrétiens (...) allaient jusqu'à mettre en doute la possibilité d'atteindre le Dieu transcendant qui s'est révélé aux hommes ». Non pas, pensent les auteurs, que les moines aient un privilège particulier...
Mots clés : Athéisme Combat spirituel Discernement Epreuve Espérance Foi Miséricorde Souffrance Spiritualité monastique Tentation
Lire la suite
MAÎTRISE DE SOI ET ABANDON
CHRISTUS N°199
-
Bernard Pitaud
Dans son usage courant, aujourd'hui, la « maîtrise de soi » s'identifie au self-control de la langue anglaise. Elle constitue un élément majeur de la formation professionnelle. Dans tous les domaines de l'activité, on apprend à garder la maîtrise de soi : il ne faut pas mêler les sentiments aux relations d'affaires. À tout employé en contact avec la clientèle, on indique comment garder son calme, comment se laisser agresser en continuant de sourire, comment traiter avec amabilité le client récalcitrant, grincheux ou énervé. Réputation oblige. Et c'est tant mieux si les relations de la vie courante ne sont pas toujours perturbées par les mouvements d'humeur des uns et des autres. Mais si la maîtrise de soi devait s'en tenir là, elle ne nous serait pas d'un très grand secours pour la vie spirituelle. Les pages qui suivent ont justement pour but de la faire apparaître sous un tout autre angle : comme l'ouverture à la liberté dans l'Esprit. La maîtrise de soi dans le langage chrétien Tout le monde garde en mémoire ces vers de Corneille, prononcés par Auguste, dans Cinna : « Je suis maître de moi comme de l'univers, Je le suis, je veux l'être. O siècles, ô mémoire, Conservez à jamais ma dernière victoire ! Je triomphe aujourd'hui d...
Mots clés : Amour Ascèse Croix Discernement Liberté Paix Passion Psychologie
Lire la suite
LA CONVERSATION SPIRITUELLE
CHRISTUS N°199
-
Mark Rotsaert
Qui dit conversation suppose qu'il y ait au moins deux personnes qui entrent en relation par le moyen de la parole. Deux personnes qui se disent quelque chose. Le mot « conversation » suggère aussi qu'il y a une certaine durée (« se dire deux mots » n'est pas vraiment une conversation) et une certaine réciprocité (sans un minimum de dialogue, il ne peut y avoir qu'un monologue). Une conversation peut traiter de n'importe quel sujet. Mais une conversation qui traite de choses spirituelles n'est pas encore une conversation spirituelle. Deux personnes peuvent parler des choses de l'esprit sans que cela soit une conversation spirituelle. J'entends par « conversation spirituelle » une conversation où une troisième Personne entre en jeu : l'Esprit. Oui, l'Esprit de Dieu. Relire sa vie Pour dessiner la courbe de votre vie, il faudra vous rappeler les moments forts (sommets de plénitude de vie) et les moments difficiles (profondeurs dans la nuit de notre histoire). Certains moments ont une force stimulante qui ne vous lâche plus. Mais les moments difficiles ou négatifs peuvent également devenir une expérience de croissance humaine. Personne n'accède à la vie sans les douleurs de l'enfantement. Cependant, ces moments forts ou difficiles ne sont pas toujours les plus importants. Ce qui importe, c'est de faire l'expérience — après co...
Mots clés : Corps Discernement Esprit Expérience spirituelle Humilité Parole d’homme Sacrement
Lire la suite
ACTEURS OU SPECTATEURS FACE À L'ÉVÉNEMENT
CHRISTUS N°198
-
Jacques Orgebin
Comment réagir quand survient l'événement ? La question n'est pas nouvelle. Jésus la pose dans l'Évangile quand il parle d'un pauvre homme roué de coups par des bandits et laissé sur la route entre Jérusalem et Jéricho. Passe un prêtre, puis un lévite, mais l'un et l'autre, se tenant « à bonne distance », continuent leur route sans rien faire. Arrive un Samaritain qui, au contraire, décide de s'approcher. Il donne les premiers soins et prend toutes les dispositions pour que le blessé, conduit dans une auberge, bénéficie des soins nécessaires à sa guérison. En citant ce « fait divers », Jésus pose à ses disciples une question fondamentale : sommes-nous du côté du prêtre et du lévite ou, au contraire, du côté du Samaritain ? En d'autres termes, l'événement fait-il de nous des spectateurs ou des acteurs ? CONSCIENCE MORALE ET DÉCISION Le bon Samaritain de la parabole n'a pas mis beaucoup de temps avant de se déterminer. Mais son comportement n'élude pas la question à se poser quand survient l'événement : que dois-je faire, quelle est la bonne ou, à défaut, la solution la moins imparfaite à adopter ? Rechercher en chaque circonstance particulière le bien à promouvoir et le m...
Mots clés : Action Discernement Evénement Foi Prophète Réalité
Lire la suite
L'ITINÉRAIRE DE SAINT IGNACE VERS L'ABNÉGATION
CHRISTUS N°197
-
De Castro José García
Si nous prenons le récit de Da Câmara sur la vie du pèlerin comme un récit historiquement fondé, nous avons alors beaucoup de raisons de penser que la première et longue étape de la vie d'Ignace préalable à sa conversion (plus d'un tiers de sa vie au total) fut basée sur une recherche d'« affirmation » de soi dans toutes ses dimensions. La première ouverture du Récit est déjà très significative : « Jusqu'à ses vingt-sept ans, ce fut un homme adonné aux vanités du monde, et il se délectait principalement à l'exercice des armes, avec un grand et vain désir de gagner les honneurs. » La « vaine gloire » Cette phrase, par son accumulation sémantique, offre un portrait succinct mais dense de l'orientation vitale d'Ignace, qui s'adonna consciemment et librement aux vanités du monde Vanité et monde : deux termes d'orientation résolument sociologique et théologique qui situent Ignace aux confins d'avoir ne serait-ce qu'une intuition de Dieu. Cette quête de vanités se concrétise dans son histoire par l'exercice des armes, la recherche de la victoire, du succès, laissant implicitement sur le bord du chemin vaincus et ratés. Ignace a construit son histoire personnelle au prix du triomphe sur lui-même, avec pour résul...
Mots clés : Ascèse Discernement Psychologie Saint Ignace de Loyola Volonté de Dieu (volonté) Vanité
Lire la suite
FRANÇOIS XAVIER
CHRISTUS N°196
-
Philippe LÉCRIVAIN
C’est le 3 décembre 1552, il y a quatre cent cinquante ans, que François s'éteignit sur l'île de Sancian, à quelques encablures de la Chine. L'aube se levait déjà sur le pays tant désiré, mais, dans sa main, brûlait encore cette chandelle qu'Antoine, un jeune Chinois, y avait placée. Quand l'événement fut connu à Rome, Polanco, le secrétaire d'Ignace, écrivit : « La divine bonté [avait suggéré au P. François] ces désirs pour accroître son mérite, mais surtout parce qu'il voulait, à l'imitation du Christ, mourir comme le grain de blé jeté en terre à son entrée en Chine, pour que d'autres recueillent des fruits plus abondants ; mais elle trancha le fil de ses desseins » 1. Cette sobriété se mua bientôt en légende. Mais laissons cela pour évoquer, à la suite de Xavier Léon-Dufour 2, l'itinéraire de François, en nous en tenant à ses trois moments les plus importants, c'est-à-dire quand il quitte l'Inde pour les Moluques, le Japon et la Chine. Ces trois départs se comprennent certes à la lumière des expériences parisienne et romaine, mais ils nous introduisent aussi à d'autres profondeurs. Le premier marque une rupture décisive ; le deuxième est...
Mots clés : Amour Charité Démon Discernement Election Exercices spirituels Saint François Xavier Désir
Lire la suite
FAIRE DES CHOIX SELON DIEU
CHRISTUS N°196
-
Agnès Hedon
En dépit de toutes les apparences contraires, on ne devient pas une personne en grandissant physiquement, en s'étendant dans l'espace en s'approfondissant par la réflexion. On devient soi-même avant tout en choisissant. C'est essentiellement dans l'acte de choisir que l'esprit humain s'affirme et s'incarne. Nos choix expriment la conscience que nous avons de nous-mêmes et, en même temps, rendent possible cette prise de conscience. En revanche ceux qui ne choisissent pas, ou choisissent à moitié, connaissent la condition immature de gens qui se contentent de suivre la musique qu'on leur joue... Qui n'est pas vraiment apte à se décider soi-même ne tardera pas à s'apercevoir que son milieu, sa famille, ses propres goûts ou tout autre facteur extérieur à lui usurpent la fonction que son propre esprit devrait assumer » 1. Qu'est-ce donc que je dois choisir ? J'ai à choisir la manière personnelle dont je vais répondre à l'amour de Dieu, la forme particulière que prendra pour moi la suite du Christ, la façon unique dont se manifestera concrètement la cohérence de mon baptême la manière de donner chair aujourd'hui à l'Evangile Chacun s'exprimera ici selon les nuances de son paysage intérieur. Ce que nous visons, c'est, certes, une décision de notre liberté, mais une déci...
Mots clés : Choix de vie Discernement Election Exercices spirituels Liberté Saint Ignace de Loyola
Lire la suite
LES MÉTAMORPHOSES DU RESPECT
CHRISTUS N°195
-
Alain Thomasset
Le respect revient sur le devant de la scène. Avant même les débats de la dernière élection présidentielle où il devint le symbole de la défense de la démocratie et des droits de l'Homme, une campagne de l'Education nationale insistait sur l'importance de cette notion dans la lutte contre la violence : « Le respect, ça change l'école. » Le mot n'était pas choisi au hasard. Il est un de ceux que les jeunes emploient le plus volontiers pour exprimer leurs droits ou signifier que leur dignité mérite considération. Si le respect est remis en valeur, ce n'est toutefois pas sans ambiguïté, car le mot prête à bien des interprétations. La question est de savoir ce qui mérite le respect et qui en décide. Selon les moments et les milieux, la réponse a été diverse, sinon opposée. Sentiment essentiel à notre « vivre-ensemble », trace d'une expérience humaine qui touche au sacré, le respect est à la racine de la vie morale. Mais il est aussi fragile et frappé de soupçon, car il peut devenir soumission aux autorités, conformité sociale ou indifférence confortable. Tentons une histoire et une cartographie du respect. Un respect qui change d'objet Dans les sociétés traditionnelles, le respect est un sentimen...
Mots clés : Action Affectivité Corps Discernement Justice Loi Obéissance Sagesse Universalité
Lire la suite
LE RESPECT AMOUREUX
CHRISTUS N°195
-
Adrien Demoustier
Le respect dans le Journal spirituel d'Ignace (extraits) « Vendredi [14 mars]. — Avant, pendant et après la messe, beaucoup de larmes se terminant tantôt au Père tantôt au Fils, tantôt, etc., et de même aux saints, mais sans aucune vision, si ce n'est que la dévotion se terminait par moments tantôt à l'un, tantôt à l'autre. Pendant tout ce temps, avant, pendant et après la messe, il y avait en moi une pensée qui me pénétrait au profond de l'âme : avec quelle révérence et quel respect, allant à la messe, je devrais nommer Dieu notre Seigneur, etc., et ne pas chercher les larmes, mais ce respect et cette révérence. » « Dimanche [30 mars]. — (...) Pendant ce temps, il me semblait que l'humilité, la révérence et le respect ne devaient pas être craintifs, mais amoureux. Et cela s'affermissait tellement dans mon âme, que je ne pouvais que répéter : "Donne-moi l'humilité amoureuse, et fais de même pour la révérence et le respect", recevant dans ces paroles de nouvelles visites. De même refusé les larmes, pour être attentif à cette humilité amoureuse, etc. Ensuite, dans la journée, grande joie à me souvenir de cela. Il me semblait que je ne m'arrêtais pas là,...
Mots clés : Affectivité Amour Consolation Dieu Discernement Ecoute Exercices spirituels Expérience spirituelle Grâce Larmes Mystique Obéissance Prière Saint Ignace de Loyola Service Spiritualité ignatienne
Lire la suite
COMME LA GOUTTE D'EAU
CHRISTUS N°234HS
-
Anne Missoffe
Dans la précipitation, les bruits et agitations du monde et de nos vies, il est possible de vivre à la surface de soi-même Complaisance et enfermement dans un mal-être ou fuite en avant dans l'enthousiasme et les choses à faire sont des risques permanents Ils nous empêchent souvent d'entendre la parole qui cherche à se dire à travers le silence ou le brouhaha de nos journées Comment, dans ces conditions, se rendre sensibles à la conduite de l'Esprit, cet « hôte intérieur qui habite nos silences » et dont la « vie se greffe aux âmes qu'il touche » 7 L'Ecriture en parle comme du « souffle » ou de la « brise légère », la prière de l'Eglise comme d'une « adoucissante fraîcheur » jusque dans la fièvre II n'est pas si simple de reconnaître ce qui nous mène et nous meut au jour le jour Le point où l'on en est Le livret des Exercices spirituels nous indique que les Règles destinées a sentir et reconnaître les diverses motions qui se produisent dans l'âme (première semaine) trouvent un prolongement et un affinement dans l'expérience que vit le retraitant au cours de la deuxième semaine. En effet, ces règles visent un plus grand discernement des esprits. C'est à ce deuxième ensemble qu'appartient la règle...
Mots clés : Consolation Crainte Discernement Esprit Exercices spirituels Expérience spirituelle Grâce Liberté Motion Spiritualité ignatienne Tentation Connaissance
Lire la suite
LA TENTATION SOUS COULEUR DE BIEN
CHRISTUS N°194
-
Bernard Mendiboure
L'expression « sous apparence de bien » est la traduction française la plus courante des mots latins « sub specie boni » ' qu'on rencontre à deux reprises dans l'annotation 10 des Exercices spirituels de saint Ignace. Ces mots désignent une réalité bien connue de la tradition spirituelle, qu'on appelle plus librement « tentation sous couleur de bien ». Dans cette annotation, Ignace renvoie aux Règles de discernement de deuxième semaine pour qu'on les donne au moment opportun à celui qui « serait tenté sous couleur de bien ». Il y trouvera une aide pour mieux connaître les pièges de l'ennemi. Pour être plus au clair avec le sens de ces mots, nous interrogerons ces règles qui visent « un plus grand discernement des esprits », avant de les illustrer à l'aide de deux exemples afin d'en tirer quelque profit. Le texte Lisons l'annotation 10 : « Quand celui qui donne les Exercices se rend compte que celui qui les reçoit est attaqué et tenté sous apparence de bien, il convient alors de lui parler des règles déjà mentionnées de la deuxième semaine. » De ce dernier ensemble, retenons en particulier la règle 332, la plus apte peut-être à indiquer ce que représente la tentation sous couleur de bien : il y est question d'« ang...
Mots clés : Contemplation Démon Discernement Election Epreuve Esprit Exercices spirituels Expérience spirituelle Foi Grâce Humilité Indifférence Mal Paix Prière Spiritualité ignatienne Tentation Conversion
Lire la suite
LE RISQUE DE L'URGENCE
CHRISTUS N°191
-
François-Xavier Dumortier
L'urgence est partout. Elle caractérise ces situations-limites où il est requis d'agir sans délai : urgences familières au monde I médical et hospitalier quand il s'agit de blessés ou de malades dont l'état nécessite un traitement immédiat ; interventions politiques ou militaires des Etats quand une décision ne peut plus être différée ; actions humanitaires quand le souci du prochain en danger impose d'agir sur-le-champ. Il y a urgence parce qu'il y a danger pour la vie d'un homme ou la survie d'un groupe humain ; parce qu'une situation est grave et qu'il n'y a pas de temps à perdre. Mais, d'exceptionnelle et temporaire, l'urgence semble se faire peu à peu ordinaire et permanente, et devenir une manière de considérer le présent. Peut-on vivre « au présent » et exercer quelque responsabilité sans que l'existence quotidienne ne soit placée sous l'emprise de l'urgence ? Rien ne semble plus pouvoir s'accommoder de délais : l'agenda n'est plus un repère, il dicte sa loi. Les moyens de communication modernes poussent à répondre sans différer ; la force des images et leur effet de dramatisation appellent des réactions quasi immédiates. « Agir dans l'urgence » signifie alors vivre intensément le présent avec la conscience aiguë que la vie est fr...
Mots clés : Action Discernement Media Mémoire Travail Temps
Lire la suite
« HOMME ET FEMME » IL LES CRÉA
CHRISTUS N°190
-
Marie Vidal
Comment entendre cette première parole de la Bible sur l'homme et la femme ? Peut-être avec l'accent de Jésus dans sa parabole dite « du mauvais riche et du pauvre Lazare » (Le 16). Enseignant l'importance de l'écoute, Jésus met dans la bouche d'Abraham ces appels : « Ils ont Moïse et les Prophètes, qu'ils les écoutent ! », puis : « S'ils n'écoutent ni Moïse ni les Prophètes, quelqu'un ressusciterait d'entre les morts, ils ne seraient pas convaincus. » Moïse, c'est la Torah. Les disciples de Jésus ont la Torah, les Prophètes et des oreilles. Il convient qu'ils écoutent la richesse des mots de la Torah, car, en recevant leurs sens multiples, ils accueillent simultanément l'identité et les relations des humains. L'expression traduite hâtivement par « homme et femme » ou « mâle et femelle » appartient aux onze premiers chapitres de la Torah écrite (Gn 1-11). Une lettre hébraïque inversée par rapport à sa position habituelle les clôt. La Torah orale enseigne que les paroles mises ainsi en exergue sont universelles. Elle ne les situe pas en une chronologie linéaire mais à tout moment de la vie des humains, afin que le monde tienne. La Torah énonce deux noms féminins pour désigner la terre : 'èrèts (Gn 1,2)...
Mots clés : Bible Création Discernement Femme
Lire la suite
LA CONNAISSANCE INTÉRIEURE DANS LES EXERCICES
CHRISTUS N°189
-
Javier Melloni
Dans les diverses approches des Exercices, celle de la connaissance intérieure demeure encore un champ à explorer, qui peut se révéler fécond 1. Elle permet de rapprocher deux univers qui, traditionnellement, sont restés trop éloignés l'un de l'autre, et se sont mutuellement regardés avec soupçon. D'une part, l'univers de l'action et de la décision, propre à une spiritualité de la « volonté », de caractère éthique et réaliste, et de l'autre, l'univers de la contemplation et de la « gnosis » dans les marges d'une mystique beaucoup moins précise. Ce qu'on pourrait appeler le « resurgissement gnostique » de notre temps (après une période « agnostique ») nous offre l'opportunité de relire les Exercices à partir d'une perspective gnoséologique, dans l'espoir que sa lumière nous aide à discerner les excès du gnosticisme. Nous prendrons comme fil rouge l'expression « connaissance intérieure » qui apparaît trois fois tout au long des Exercices : 1. Dans le colloque des répétitions de première semaine : « Que je sente une connaissance intérieure de mes péchés et que je les aie en horreur » (63,2) ; 2. Dans la prière caractéristique de deuxième semaine : &l...
Mots clés : Affectivité Discernement Election Exercices spirituels Extase Psychologie Spiritualité ignatienne Connaissance
Lire la suite
LE PÈRE JEAN RIGOLEUC (1596-1658)
CHRISTUS N°188
-
Dominique SALIN
En retrait des grandes figures que sont Louis Lallemant, Jean-Joseph Surin ou le bienheureux Julien Maunoir, le P. Jean Rigoleuc (1596-1658) s'est illustré dans l'épopée des missions bretonnes du xvir siècle comme dans l'histoire de la mystique A juste titre Bremond fait la part belle à ce modeste « moins considéré que les autres », en deux chapitres du troisième volume de sa Conquête mystique, sous-titré L'école du Père Lallemant. Lallemant justement : c'est à Rigoleuc que nous devons de pouvoir lire sa Doctrine spirituelle. Après la mort précoce (1635) de celui qui avait été son instructeur de « troisième an de noviciat », comme il l'avait été de Surin, Rigoleuc « fit un recueil » des conférences du maître tant admiré, qu'il garda dans ses cartons. Soixante ans plus tard, en 1694, l'éditeur tardif delce « recueil », le P. Champion, se persuada qu'il s'agissait d'un rewriting à partir de notes prises en cours d'exposés. Le préjugé court toujours. L'édition de la Doctrine actuellement disponible dans la collection Christus en témoigne. Il y a lieu de croire aujourd'hui qu'il s'agit tout bonnement d'une copie des originaux de la main de Rigoleuc. La démonstration n'en saurait êtte faite ici.   L'ap&o...
Mots clés : Compagnie de Jésus Discernement Expérience spirituelle Mission Mystique Pédagogie Prière Réalité Spiritualité ignatienne Volonté de Dieu (volonté)
Lire la suite
LA LECTURE SPIRITUELLE DE LA VIE
CHRISTUS N°187
-
Paul Legavre
Jean-Marie est étudiant. Chrétien, il vient me parler de temps à autre de son existence et de sa recherche de Dieu. Ce jour-là, il m'entretient de son désir de servir les autres. Puis, il évoque les « petits cours » qu'il donne pour arrondir ses fins de mois dans une famille où le frère et la soeur rencontrent des difficultés scolaires. Il dit son agacement : le garçon ne travaille pas ; vraiment, il est négligent. Il va échouer à son bac, et ces cours coûtent de l'argent à sa mère qui doit travailler depuis que son père est décédé. Jean-Marie, énervé, a du mal à « aimer » ce jeune, si peu consciencieux, si différent de lui. Dans la conversation, je reviens sur cet agacement et ce jugement. Une suggestion me vient : « Tu donnes ces cours pour gagner de l'argent. Pourquoi n'irais-tu pas faire de même en prison, gratuitement ? » J'oublie ensuite cette conversation et ce conseil. Quelques mois plus tard, Jean-Marie me raconte, ému, la relation qu'il a su créer, malgré ses appréhensions, avec un jeune détenu maghrébin, guère plus âgé que lui, à la faveur de cours. « C'est incroyable la joie que je ressens, sur le chemin du retour, après l'avoir quitté. » Jean-Marie a dé...
Mots clés : Action Contemplation Dieu Discernement Exercices spirituels Expérience spirituelle Mémoire Réalité Service Spiritualité ignatienne Temps Conversion
Lire la suite
LA RÉSISTANCE SPIRITUELLE CHEZ LES PÈRES DU DÉSERT
CHRISTUS N°186
-
Placide Deseille
Les auteurs chrétiens des premiers siècles usent abondamment d'images empruntées à la vie militaire ou sportive. Dans leurs écrits, il est souvent question d'ennemis à combattre, d'arène, de palestre, d'armes, de couronnes et de victoires. Le chrétien est un athlète ou un soldat. La fréquence de ces métaphores est significative. Un excellent connaisseur de la littérature patristique et de l'ancien monachisme n'hésitait pas à écrire que « ce serait être victime d'une fatale illusion que d'attribuer à la doctrine évangélique et à la religion de Jésus Christ le seul but ici-bas de pénétrer les sphères de la vie publique comme de la vie privée, pour les transformer tranquillement sans provoquer ni crises ni troubles. La réalité de la vie chrétienne est tout autre. La vie de l'Eglise est une lutte continuelle entre les deux royaumes, celui de Dieu et celui du Prince de ce monde. Et l'on doit en dire autant de l'oeuvre de sanctification dans chaque individu » 1.   Du martyre à l'ascèse Durant les trois premiers siècles, le soldat du Christ par excellence était le martyr. A cette époque, l'oeuvre rédemptrice du Christ était conçue avant tout comme un combat victorieux contre Satan, pour libérer de son em...
Mots clés : Affectivité Ascèse Chair Combat spirituel Corps Démon Discernement Esprit Evangile Expérience spirituelle Prière Psychologie Tentation Violence Désert
Lire la suite
L’INCARNATION (EX. SP. 101-109)
CHRISTUS N°230
-
José Ignacio GARCÍA JIMÉNEZ
JOSÉ IGNACIO GARCÍA JIMÉNEZ S.J. Directeur adjoint de l’Office Catholique d’Information et d’Initiative pour l’Europe (OCIPE), Bruxelles. Cet article, traduit et abrégé par Yves Roullière, est tiré de la revue Manresa, n°81, juillet 2009. Nous remercions son rédacteur en chef de nous avoir autorisés à le traduire.   La contemplation de l’Incarnation est probablement l’une des pages les plus belles des Exercices spirituels, grâce peut-être à son apparente naïveté ; grâce aussi peut-être à la capacité qu’elle a de rendre « sensible » un mystère définitif de notre foi qui, s’il est raconté dans les Écritures, n’est pas pour autant décrit ; peut-être parce qu’elle présente la radicale proximité de Dieu avec beaucoup d’attrait ; peut-être encore parce qu’elle décrit déjà, méthodologi­quement, ce que seront les contemplations qui suivront ; peut-être, enfin, parce qu’elle cherche à provoquer chez l’exercitant une réponse tellement passionnée que seul celui qui s’ouvre librement à la présence amoureuse de Dieu peut répondre amoureusement, en engageant sa propre vie.   La volonté rédem...
Mots clés : Affectivité Athéisme Contemplation Discernement Exercices spirituels Images Incarnation Réalité Religions Volonté de Dieu (volonté) Trinité Universalité
Lire la suite
L'EXPÉRIENCE DES SENTIMENTS
CHRISTUS N°231
-
Christophe ANDRE
  « Et maintenant que nous les connaissons toutes [les passions], nous avons beaucoup moins de sujet de les craindre que nous n’avions auparavant ; car nous voyons qu’elles sont toutes bonnes de nature, et que nous n’avions rien à éviter que leur mauvais usage ou leurs excès. » René Descartes Traité des passions de l’âme Dans la vaste famille des affects, le sentiment occupe une place bien à part. Il est en quelque sorte une émotion subtile : plus discret, plus secret, plus complexe qu’une émotion ; mais aussi plus influent sur le cours de nos vies… Qu’est-ce qu’un sentiment ? « J’ai proposé de réserver le terme de sentiment à l’expérience mentale et privée d’une émotion, et d’utiliser au contraire le terme d’émotion pour désigner l’ensemble de réponses qui, pour bon nombre d’entre elles, sont publiquement observables. » Cette définition du neuroscientifique Antonio Damasio (1) nous rappelle à quel point l’irruption de la conscience a modifié la perception et l’usage des émotions dans l’espèce humaine. Nos sentiments sont ainsi des sortes de cousins évolués et civilisés de nos émotions, restées, elles, plus antiques et plus rustiques : ils...
Mots clés : Affectivité Discernement Expérience spirituelle Humanisme Psychologie Littérature
Lire la suite
SENTIR ET GOÛTER INTÉRIEUREMENT
CHRISTUS N°231
-
Javier Melloni
     On pourrait penser que la spiritualité ignatienne, portée vers l’action et la mission, dédaigne le monde des résonances et des saveurs intérieures. Rien de plus discutable. Car Sentir et goûter apparaissent très fréquemment dans les écrits ignatiens. Leur expression la plus significative se trouve dans la deuxième annotation des Exercices : « Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui rassasie et satisfait l’âme, mais de sentir et de goûter les choses intérieurement.» Ces deux verbes concentrent de nombreuses composantes de l’expérience de Dieu vécue puis proposée par saint Ignace. Les sens corporels, les affects, les sentiments et la connaissance, tous sont ici convoqués à rendre tangible le plan intangible de l’Esprit. Ignace invite à entrer dans le monde de l’intériorité pour apprendre à en nommer, discerner et approfondir les multiples aspects, pour aspirer à une expérience intégrale.S’il fallait faire une traduction moderne du sentir et du goûter ignatiens, ce serait peut-être « faire l’expérience [de quelque chose] » et en prendre conscience, ce qui est différent du simple « expérimenter ». La vie intérieure ne peut se répéter mécaniq...
Mots clés : Affectivité Discernement Esprit Obéissance Pédagogie Saint Ignace de Loyola
Lire la suite
LE SENTIMENT ESTHÉTIQUE
CHRISTUS N°231
-
Claude TUDURI
Claude Tuduri s.j. Artiste multimédia, webmaster du site www.revue-christus.com Dernier texteparu dans Christus : « Cinq poèmes urbains » (n° 228, octobre 2010).   À la fin de son combat avec l’ange, Jacob boite, mais il a reçu la bénédiction de Dieu. L’artiste est sans doute comme Jacob, un impatient qui veut arracher à Dieu une étincelle de son nom, de sa voix, de son visage. Il lui faut se mesurer à l’ange pour qu’en Dieu naisse la soif de connaître davantage les profondeurs de son humanité, pour qu’entre eux s’instaure l’amitié d’un corps à corps de lutte et de vérité et la grandeur d’un face-à-face dont l’homme ne ressorte pas écrasé. Dans cette perspective, impossible de se contenter d’un « Il » en forme de « On », d’une table de la Loi ; impossible de consentir à une divinité neutre et lointaine qui régirait le monde à la manière d’un grand architecte. Pour l’artiste, Dieu est sensible au coeur ou il n’est pas. Du fétichisme au sentiment esthétique Mais qu’est-ce que ce sensible veut dire et serait-il fatalement condamné à l’impatience ? Encore une fois, le langage est piégé, laissant penser à une opposi...
Mots clés : Affectivité Art (cinéma, peinture, sculpture) Discernement Images Pardon Passion
Lire la suite
UNE LEÇON DE PERSÉVÉRANCE
10 JUILLET 2011
Dans la mer il y a des crocodiles - l'histoire vraie d'Enaiatollah Akbari, est le récit d'un jeune Afghan hazara, une ethnie haïe des Pachtounes comme des Talibans qui étonne par la persévérance et la résistance dont il fait preuve. Âgé de 10 ans peut-être, il est emmené et laissé seul par sa mère au Pakistan d'où il finira par gagner l'Iran, puis la Turquie, la Grèce et enfin l’Italie. Ni l'exploitation des hommes, ni les répressions policières, ni la corruption des trafiquants n'entament sa détermination et ne l'obligent à renoncer. Son parcours va durer des années, à travailler sur des chantiers dans des conditions inimaginables, à passer les frontières dans des dangers extrêmes où d'autres à chaque fois trouveront la mort. Parfois le hasard, parfois la chance qu'il semble forcer par sa débrouillardise et sa ténacité finissent par le conduire jusqu'à l'Europe rêvée. À Rome, il est accompagné par une famille d'accueil ; il reprend le chemin de l’école et entreprend un autre parcours pour obtenir le statut de réfugié politique. C'est alors seulement qu'il cherche à contacter sa mère qu'il n'a pas entendue depuis huit ans. Au journaliste qui lui demande comment on fait pour changer ainsi de...
Mots clés : Discernement Enfant Epreuve Espérance Expérience spirituelle Famille Islam Justice Liberté Pauvreté Souffrance
Lire la suite
LA RENTRÉE, LES FRAIS ET LE DISCERNEMENT
27 AOÛT 2011
-
Étienne PERROT
D’après une étude menée chaque année depuis vingt-sept ans par l’association Familles de France, un enfant entrant en classe de sixième cette année coûtera à sa famille, simplement en frais de fournitures scolaires (cahiers, crayons, cartable, stylos, assurances, inscriptions indispensables, etc.) 187,32 euros. J’admire la précision de ce chiffre qui ne préjuge en rien de ce que le petit Théophile coûtera réellement à la famille Poinssot. Cette moyenne de 187,32 euros est en hausse de 6,8% par rapport à l’an passé, alors qu’elle avait fortement baissé en 2008 et 2009 à cause des subventions publiques avant de légèrement remonter de 0,63% l’année dernière.Le prix du papier, les orientations économiques gouvernementales, la stratégie des grands magasins, tout cela est le terrain des économistes. Le domaine économique est important, mais le domaine spirituel essentiel. Comme le remarque un commentaire sur le blog du Figaro rapportant la nouvelle le 17 août : « Il suffirait de ne pas acheter le téléphone portable dernier cri aux gamins pour leur payer la rentrée scolaire. » Problème de discernement, donc ; mais qui ne peut pas être résolu par un simple « il suffirait &ra...
Mots clés : Action Affectivité Discernement Enfant Famille Justice Réalité
Lire la suite
LA CONSTRUCTION DE SOI
CHRISTUS N°232
-
Daniel CASADEBAIG
DANIEL CASADEBAIG Longtemps professeur de lettres et chef d’établissement, vit à Bordeaux. Dernier article paru dans Christus : « Libres propos sur la relecture » (n° 230HS, mai 2011). Marie, la libraire d’Un adolescent d’autrefois 1, lance au jeune héros timide qui l’invite à dîner dans un restaurant des quais et qui n’ose annuler le dîner qu’il a commandé le matin même à son maître d’hôtel : « Vous n’avez pas honte ? », et ce dernier répond : « Oui, j’ai honte. Maman me répète : si intelligent que tu te croies, tu n’es qu’un pauvre être. – Il était temps que je vienne », conclut (provisoirement) Marie. Au rebours de ces deux personnages de Mauriac, plus proche de nous, l’acteur Jamel Debbouze, évoquant son enfance dans une cité difficile, se rappelle les propos de son grand-père : « Dieu est dans le coeur des hommes, fais-en ce que tu veux. Il faut juste que tu sois fier de toi. » Dans Au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable 2, Romain Gary nous propose ce dialogue entre les deux personnages princi­paux : « Le plus grand effort culturel du siècle, que ce soit Marx ou Freud, fut en faveur des prises de conscience : nous avons désappris à nous ignorer. Au d...
Mots clés : Discernement Humilité Liberté Pédagogie Temps Désir
Lire la suite
« VA AVEC LA FORCE QUI EST EN TOI ! »
CHRISTUS N°232
-
Remi de Maindreville
Dans nos sociétés fatiguées, beaucoup sont envahis par le doute. Doute sur eux-mêmes, doute sur Dieu, doute sur l’amour, sur la possibilité réelle de faire de sa vie quelque chose de juste, de beau, de vrai… Ce doute nous fragilise d’autant plus que se multiplient à l’envi les méthodes qui prétendent « fortifier l’homme intérieur » en développant en nous la personne, en consolidant une juste estime de soi que la densité du quotidien rend nécessaire.   Pourquoi Gédéon ?   La Bible, qui n’est pas à court de trésors, recèle un personnage attachant qui peut nous rejoindre dans cette quête, pour peu qu’on y prête attention : Gédéon. Dernier de la famille sans statut ni pré­tention, il est l’homme que Dieu choisit pour rassembler et libérer son peuple exténué par les razzia incessantes de Madiân, dans les montagnes méridionales de la Terre promise. Rien ne l’y prédisposait. À relire cette histoire, surtout les chapitres 6 et 7 du Livre des Juges, on est saisi d’entrée de jeu par deux sentiments : 1. Une très grande proximité intérieure, spirituelle, avec ce qu’aujourd’hui nous pouvons éprouver sur notre vie et celle des autres ; 2. Son ad&...
Mots clés : Bible Combat spirituel Dieu Discernement Expérience spirituelle Liberté Confiance
Lire la suite
LE MINISTÈRE DE LA CONSOLATION
CHRISTUS N°232
-
Claude FLIPO
CLAUDE FLIPO S.J. Lille. A notamment publié : Veillez et priez (Vie Chrétienne, 1980), Hommes et femmes du Nouveau Testament : cinquante portraits bibliques (Seuil, 2006), Jésus, maître de vie (Salvator, 2010). Dernier article publié dans Christus : « La fascination de la nature » (n° 227, juillet 2010).   La redécouverte de l’Esprit Saint, de son oeuvre dans l’Église et dans la vie spirituelle du chrétien, a fait retrouver le sens biblique du mot « consolation ». Du Livre de la Consolation d’Israël (Is 40-55), qui date du retour d’Exil, jusqu’à l’annonce de la venue de l’Esprit dans l’Évangile de Jean (ch. 16), le thème affleure dans l’Écriture comme un fil rouge qui tisse peu à peu la figure du Paraclet, cet autre avocat, ce défenseur qui vient continuer dans le coeur des fidèles l’oeuvre de Jésus. C’est en Lui que saint Paul trouve son réconfort, en bénissant « le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos épreuves, afin que, par la consolation que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler les autres en toute tribulation » (2 Co 1,3). Et Paul ajoute à l’adresse de la communauté de Corinthe : « Vous êtes dans nos coeur...
Mots clés : Consolation Dieu Discernement Esprit Grâce
Lire la suite
SUR L'ESTIME DE SOI
16 OCTOBRE 2011
-
Yves ROULLIÈRE
Comment peut-on comprendre que les sociétés qui valorisent l’autonomie des sujets, leurs capacités d’action, soient en même temps celles dans lesquelles un nombre croissant de personnes et de groupes tendent à se dévaloriser sous le mode de la dépression ou de l’impuissance? La Bible recèle un personnage attachant qui peut nous rejoindre dans la quête d’une juste estimede soi, pour peu qu’on y prête attention : Gédéon – dont Remi de Maindreville nous raconte l’histoire dans ce numéro de Christus. Dernier de la famille sans statut ni prétention, il est l’homme que Dieu choisit pour rassembler et libérer son peuple exténué par les razzia incessantes de Madiân, dans les montagnes méridionales de la Terre promise. Cette pédagogie de la confiance se perpétue dans l’expérience même des apôtres. Ces hommes ont été ressaisis par l’Esprit Saint : bien au-delà de leurs défaillances personnelles, ils ont appris à croire que la victoiredu Christ ressuscité s’inscrivait en eux, qu’ils y participaient et avaient mission de l’annoncer. En ce sens, la grâce de« s’aimer humblement soi-même » serait bien une grâce de la juste estime de soi. Une grâce qui se re&ccedil...
Mots clés : Combat spirituel Discernement Humilité Sagesse
Lire la suite
LE CHEMIN DU CHRIST
CHRISTUS N°233
-
Dominique DEGOUL
Dominique DEGOUL s.j. Lyon.     Lorsqu’une communauté chrétienne est marquée par la fatigue et le découragement au point d’en être désorientée, de douter de la promesse de salut qui lui est faite, et même, en se détournant de Dieu, de manquer l’héritage ultime, que lui dire ? C’est à la tâche de redonner sens au présent de cette communauté que s’attelle la Lettre aux Hébreux 1. Cet écrit convoque au plus haut point la mémoire et l’intelligence de son lecteur pour raffermir sa volonté. La question de l’héritage y est présente sous un double aspect : 1. Vis-à-vis du passé, comment se libérer de ce qui semble avoir entraîné fatalement les générations précédentes dans la désobéissance ? 2. Face à l’avenir, comment entrer dans le salut promis, et déjà réalisé en celui que la Lettre désigne comme l’« Héritier » (1,2) ? Et tout cela dans un présent où, malgré la mort et la résurrection du Christ, « nous ne voyons pas encore que tout lui ait été soumis » (2,8). Bref, comment vivre le présent de telle manière que l’avenir ne nous fasse pas retomber dans les pièges du p...
Mots clés : Bible Discernement Jésus-Christ Obéissance Père Temps
Lire la suite
L’HÉRITAGE : UN SOUFFLE VIVANT
CHRISTUS N°233
-
Albert Rouet
Mgr Albert ROUET Archevêque émérite de Poitiers. A récemment publié : L’Eucharistie et l’humanité (Anne Sigier, 2008), J’aimerais vous dire… (avec D. Gira, Bayard, 2009), Vous avez fait de moi un évêque heureux (avec É. Boone et M. Taillebois, L’Atelier, 2011). Dernier article paru dans Christus : « Situer l’indifférence » (n° 200, octobre 2003).     Toutes les époques de mutation, surprises par les nouveautés, complexes dans leurs mouvances, traversent des crises de la transmission. Une crise, parce que les usages habituels se grippent ; et une crise de la transmission devant l’obsolescence de pratiques assurées et l’étrangeté de surgissements inattendus. Entre le raidissement et l’accueil, ces moments oscillent, indécis, inquiets, curieux ou apeurés. Notre temps n’y échappe pas. Sa vitesse d’évolution s’accélère à un rythme que l’histoire ignorait jusqu’ici. Que l’héritage des siècles passés soit mis en question ne saurait surprendre. C’est le contraire qui étonnerait ; sauf à s’aveugler de peur. Cette évidence ne conduit pas à tout accepter ni à tout rejeter de ce qui se présente. Elle attend de revenir vers ce qui est transmis :...
Mots clés : Discernement Eglise Liberté Promesse Salut Temps
Lire la suite
UNE VIE SIMPLE
CHRISTUS N°234HS
-
Arnaud Du Crest
 Arnaud du Crest Ingénieur agronome, Nantes. A publié à L’Harmattan : Scénarios pour le travail et la formation : la fuite des niveaux (1997) et Les difficultés du recrutement en période de chômage (2000). Cet article est extrait d’un ouvrage collectif à paraître : Les chrétiens et l’écologie (dir. L. Lainé), éditions du Service Formation du diocèse de Nantes. La vie simple est portée par la nécessité de respecter les limites des ressources naturelles, par l’aspiration à la justice qui consiste à partager la condition de la majorité pauvre (mais pas misérable) de la population, par une certaine conception du bonheur. C’est souvent un choix radical, et concrètement repérable : • D’un point de vue spirituel, il s’agit d’orienter sa vie, non pas vers la recherche des biens de ce monde, mais vers le salut, l’amour de Dieu. Il n’y a pas de norme mais plutôt un processus. • D’un point de vue écologique, le niveau de consommation dans les pays riches est devenu incompatible avec le maintien de notre milieu naturel. Après plusieurs siècles où l’on a pu croire que le développement n’avait plus de limites, les contraintes reviennent. Nous sommes appelés à revenir &agrav...
Mots clés : Action Courage Discernement Ecologie Humilité Nature Réalité
Lire la suite
BARBARA OU LES SENTIERS D'UNE DÉCISION
26 JUIN 2012
Nous retrouvons cette atmosphère oppressante et grise des dictatures communistes, la surveillance humiliante et bête à la fois de la Stasi, la soif de liberté qui se cache en certains êtres, quel que soit leur âge ou leur profession, « ce climat propre à la société totalitaire, où la suspicion généralisée règle les rapports sociaux et où l'abjection, domestiquée, devient pure affaire de routine » (J. Mandelbaum). Le personnage central, celui de Barbara, est celui d’une femme médecin qui vient d’être mutée de la capitale dans un obscur petit hôpital au bord de la Baltique pour des raisons que nous devinons vite mais qui restent quelque temps vagues… Nous découvrons peu à peu qu’elle a demandé à émigrer en Allemagne de l’Ouest pour épouser un homme d’affaires de l’Ouest rencontré on ne sait comment et qu’elle retrouve secrètement avec des précautions dignes d’un super espion. Cette demande lui vaut d’être surveillée en permanence.             Le drame du film est intérieur et, pour une large part, nous n’y avons pas accès. La profondeur étonnante des êtres humains, l’alchimie étrange d&...
Mots clés : Affectivité Amour Charité Discernement Femme Liberté Parole d’homme Spiritualité ignatienne
Lire la suite
LE SABLE ET L'ARGENT
03 JUILLET 2012
    Les économistes le disent : les dépenses de cet été sont plombées par la crise ; moins de français partent en vacances.    Cependant, pour le plus grand nombre s’impose quand même la logique économique propre à l’été. Dans un budget toujours trop étroit, l’été reste le prétexte de briser l’obligation pénible de calculer au plus juste. L’argent y coule comme le sable chauffé entre les doigts. Chacun regarde par-dessus la haie de son jardin pour découvrir, comme la chèvre de monsieur Seguin, que l’herbe du voisin est plus verte, que les vacances du collègue sont plus excitantes, plus belles, et font envie. Voyage, montagne, mer, l’essence, la voiture, le camping, l’hôtel, sans compter les ‘faux frais’ qui sont de vraies dépenses, tout cela s’accumule dans un embrouillamini de besoins, ceux des proches s’ajoutant aux siens propres. Même sans regarder par-dessus la haie, les dépenses de l’été se multiplient comme des cellules cancéreuses : il faut aller plus loin, plus vite, plus longtemps que l’an passé. Logique infernale ! Car l’enfer, c’est l’enfermement, enfermement qui, en été, ne semble bienheureux que dans l&rsquo...
Mots clés : Discernement Paix Pauvreté Réalité Sagesse Spiritualité ignatienne Volonté de Dieu (volonté) Travail Volonté de l'homme
Lire la suite
L'INSTANT PRÉSENT EN PLÉNITUDE
13 JUILLET 2012
Le livre raconte les étapes brutales de l'évolution de la maladie qui prive peu à peu Thaïs de son autonomie, de la parole, de la vue, de l'ouïe  et l' insupportable impuissance devant la souffrance de l'enfant. S'ils ne déclarent pas la guerre à la maladie comme y invitait un film récent, l'histoire d'Anne-Dauphine et de Loïc Julliand témoigne d'un vrai combat spirituel qui les amène à essayer de vivre pleinement l'instant présent avec leur fille et les conduit à reconnaître l'Amour qu'elle leur donne. « Ajouter de la vie aux jours lorsqu'on ne peut plus ajouter de jours à la vie », c'est la promesse qu'ils se font, pour elle. Très soutenus par leurs proches, un réseau familial et amical bienveillant et efficace, au cours de ces mois où l'angoisse et l'épuisement pourraient l'emporter, ils apprennent à faire des choix délicats comme de décider d'une greffe de la moelle osseuse pour Azylis qui n'a que quelques semaines, ou d'administrer à Thaïs des traitements qui soulageront sa douleur, mais ne sont pas sans effets secondaires. Ces choix sont l'objet d'un discernement, fait « en âme et conscience ». Ils découvrent leur capacité à savourer des moments de joie ou de répit qui redonnent des forces : u...
Mots clés : Affectivité Amour Combat spirituel Courage Discernement Enfant Famille Maladie Mourir Salut
Lire la suite
LA VOIE DU DÉTACHEMENT ÉVANGÉLIQUE
CHRISTUS N°240
-
Philippe Charru
Éprise d’un amour ardent, Je me gagnai en me perdant. Saint Jean de la Croix La voie évangélique a un goût de vie et de liberté : la guérison des corps et des esprits, la pacification des cœurs par le pardon, la libération des opprimés, l’appel universel à la filiation divine et à la fraternité, la joie du Ressuscité donnée en partage et que rien ni personne ne pourra jamais ravir, à quoi il faut ajouter les images et symboles tels que le grain de sénevé appelé à devenir un arbre où les oiseaux du ciel viendront s’abriter nombreux, le pain multiplié et partagé, le vin le meilleur versé à profusion, la porte qui ouvre sur les vastes espaces de frais pâturages. Mais quiconque a goûté cette voie évangélique, et a commencé à en vivre, éprouve très vite l’exigence d’une conversion radicale, touchant aux racines de son être. Car l’Évangile dit aussi qu’étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la vie, que le grain doit tomber en terre et mourir pour ne pas rester seul, que la vigne doit se laisser émonder pour porter du fruit et que si quelqu’un désire venir à la suite du Christ, il doit renoncer à tous ses biens,...
Mots clés : Discernement Doctrine Exercices spirituels Expérience spirituelle
Lire la suite
LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
CHRISTUS N°245
-
La rédaction Christus
Chacun porte en soi une aspiration profonde à réussir sa vie, qui génère en lui un désir d’aller toujours plus avant et de développer toujours plus et mieux les diverses composantes de son existence : vie affective, carrière et vie professionnelle à travers ses compétences et savoir-faire, affirmation de soi dans des engagements et activités dont il tire satisfaction, notoriété… Ce « davantage », moteur de son aspiration à une vie plus intense, ouvre une question spirituelle décisive : dans l’entremêlement des possibles et des attirances, à travers des expériences positives et négatives, comment distinguer ce qui est porteur de vie véritable de ce qui n’est qu’illusion ? Comment développer des relations sereines avec autrui tout en menant sa barque le mieux possible ? (Christophe Duval-Arnould). Ce qu’on désigne par « développement personnel » n’a pas la prétention d’aller au fond des choses. Il offre une réponse pragmatique et ajustée à quiconque tâtonne à la recherche de lui-même quand il éprouve le besoin de mieux se comprendre ou s’accepter, de mieux prendre en charge une difficulté, un doute ou une souffrance qui trouble le rapport à soi-m&ecirc...
Mots clés : Discernement Epreuve Guérison Liberté Media Méditation Prière Psychologie Travail Temps Connaissance Confiance Conscience non-violence développement personnel
Lire la suite
HABITER AUTREMENT NOTRE « MAISON COMMUNE »
07 SEPTEMBRE 2015
-
Remi de Maindreville
  Habiter de manière plus juste notre « maison commune », et pour cela, faire le lien entre notre comportement personnel et collectif à l’égard de la planète qui nous est confiée, et nos relations avec les personnes et populations les plus pauvres, les plus injustement traitées : réfugiés, migrants, exclus politiques ou économiques,… personnes en détresse souvent toutes proches de nous. Nous n’avons pas tous la liberté ou le goût de pouvoir en faire un engagement social ou politique.   Mais, engagés ou non, nous avons tous la possibilité de mettre à profit un « exercice spirituel » qu’Ignace de Loyola propose, à l’échelle de l’espace que nous habitons personnellement, par nos relations et par nos responsabilités : « Pour cela, trois choses sont utiles » dit-il (voir E.S. § 56) :   1. La première, regarder le lieu et la maison où j’habite : quelles sont mes possibilité d’accueil ? 2. La deuxième, les relations que j’ai avec des réfugiés, des exclus, des pauvres… 3. La troisième, la manière dont je considère les personnes que j’ai en charge, et dont je gère les biens qui me sont confiés ».   On peut trouver là une porte d’...
Mots clés : Accompagnement Charité Discernement Humanisme Liberté Pauvreté Politique Fraternité Engagement Tolérance Société Lien social
Lire la suite
A L'IMAGE DE DIEU
CHRISTUS N°249
-
Michel Fédou
La notion de bienveillance était déjà attestée dans l’Antiquité grecque ; ainsi Eschyle avait-il écrit, au Ve siècle avant J.-C., une tragédie intitulée Les Euménides, où l’on voyait des divinités renoncer à leur colère pour assurer le bonheur des Athéniens ; et un siècle plus tard, Aristote avait consacré toute une analyse au sentiment de « bienveillance » (eunoia). Le Nouveau Testament, quant à lui, n’utilise que deux fois ce dernier mot ou le verbe de même racine : Jésus demande que l’on se mette vite « dans de bonnes dispositions » avec son adversaire (Mt 5, 25), et Paul invite à servir le Seigneur « avec bienveillance » (Ep 6, 7). Mais le mot « eudokia », qui peut aussi se traduire par « bienveillance », est employé à plusieurs reprises ; ainsi lorsque Jésus dit à son Père : « c’est ainsi que tu en as disposé dans ta bienveillance » (Lc 10, 21), ou lorsque Paul évoque le dessein bienveillant de Dieu (Ep 1, 5 ; Ph 2, 13). De plus, il faut prendre en considération d’autres textes qui transmettent une idée assez proche ; « ne pas juger pour n’être pas jugé » (Mt 7, 1) ; « regarder les autres comme plus méritants &r...
Mots clés : Amour Dieu Discernement Bonheur Bienveillance Charité
Lire la suite
VRAIS PROPHÈTES ET FAUX PROPHÈTES
CHRISTUS N°249
-
Erwan Chauty
On trouverait bien des passages bibliques pour encourager à la bienveillance. Nous allons plutôt suivre un autre chemin, peutêtre plus difficile, mais en fin de compte plus riche : en lisant trois récits de l’Ancien Testament où s’affrontent vrais et faux prophètes, nous allons montrer comment ils offrent à leur lecteur une pédagogie expérimentale de la bienveillance. Ces textes jouent, en effet, avec les idées du lecteur pour l’aider à devenir davantage bienveillant. Et par la fragilité qui relie leurs éléments, par le « jeu » qui s’y manifeste, ils construisent pour le lecteur un chemin d’expérience intérieure.   Une certaine manière de raconter Signalons d’emblée quelques difficultés. Ces prophètes, vrais ou faux, prononcent des paroles qui parfois disent du bien, parfois du mal ; parler alors en accord avec Dieu, est-ce annoncer malheur ou bonheur ? Cela a à voir avec une attitude bienveillante : quelle parole cette attitude nous dicte-t-elle face à celui qui souffre ? Mais paradoxalement, alors que les vrais prophètes annoncent fréquemment le malheur, ce sont souvent les faux prophètes qui annoncent le bonheur ! D’autre part, nous devons mesurer la distance qui nous éloigne du monde biblique. Nos préoccupations psych...
Mots clés : Amour Discernement Vérité Bienveillance
Lire la suite
UN TRAVAIL DE L'ESPRIT
CHRISTUS N°249
-
Anne Fumex
Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, ce titre récent d’une série de nouvelles peut exprimer ce qui habite le désir profond et caché de beaucoup de personnes, et particulièrement de celle ou de celui qui décide de partir à la rencontre de Dieu. La voie de la spiritualité chez Ignace de Loyola s’enracine dans l’expérience personnelle d’une relation avec Dieu. C’est ce à quoi conduit la démarche connue sous le terme d’Exercices spirituels. La condition première de celle-ci est que les exercices se donnent et se reçoivent dans un dialogue, lui-même sous-tendu par un corpus de propositions, d’annotations, d’éléments qui vont régler et entraîner le discernement de la liberté.   Dans le livret Lorsque l’on ouvre le livret, vingt annotations précèdent le titre : « Exercices Spirituels pour se vaincre soi-même et ordonner sa vie, sans se décider par aucun attachement qui soit désordonné. » Suit alors ce qui occupe notre propos ici : l’indication n°22 du présupposé favorable, qui achève d’une certaine manière la panoplie des moyens mis à disposition de l’accompagnateur pour conduire l’expérience. Le présupposé se situe juste apr&...
Mots clés : Accompagnement Amour Discernement Esprit Bien-être Bonheur Bienveillance
Lire la suite
LA GRÂCE DE RIRE (DE SOI)
CHRISTUS N°250HS
-
Remi de Maindreville
« C’est pour rire ! » L’expression s’emploie souvent pour dire : « Ce n’est pas grave ! » et signifier à quelqu’un que la plaisanterie ou le trait d’esprit qui lui est adressé à pour but de rire ensemble sans intention de blesser. Comme si le rire avait le pouvoir d’alléger une réalité qui pourrait être blessante. Mais nous touchons là l’ambivalence du rire qui a toujours suscité une grande méfiance, tout spécialement dans la vie et la tradition spirituelles. Méfiance qui venait de son usage rituel dans les liturgies païennes, méfiance liée à l’expression de mépris ou de refus qu’il peut signifier, ou encore par la futilité ou la méchanceté qu’il véhicule aussi parfois. Pourtant le rire, dans les différentes formes de la gaieté, n’exprime-t-il pas au mieux l’allégresse intérieure, la joie que l’Esprit nous transmet ? Le rire et plus encore la capacité à rire de soi ne sont-ils pas les meilleurs remparts contre la moquerie qui salit, les meilleurs garants contre un sérieux qui dramatise et durcit la vie ? « Ayez toujours le visage riant » (François d’Assise) Pour les chrétiens, le...
Mots clés : Discernement Parole d’homme Connaissance de soi Société Bienveillance Rire
Lire la suite
LA GRÂCE DE RIRE DE SOI
CHRISTUS N°251
-
Remi de Maindreville
  « C’est pour rire ! » L’expression s’emploie souvent pour dire : « Ce n’est pas grave ! » et signifier à quelqu’un que la plaisanterie ou le trait d’esprit qui lui est adressé à pour but de rire ensemble sans intention de blesser. Comme si le rire avait le pouvoir d’alléger une réalité qui pourrait être blessante. Mais nous touchons là l’ambivalence du rire qui a toujours suscité une grande méfiance, tout spécialement dans la vie et la tradition spirituelles. Méfiance qui venait de son usage rituel dans les liturgies païennes, méfiance liée à l’expression de mépris ou de refus qu’il peut signifier, ou encore par la futilité ou la méchanceté qu’il véhicule aussi parfois. Pourtant le rire, dans les différentes formes de la gaieté, n’exprime-t-il pas au mieux l’allégresse intérieure, la joie que l’Esprit nous transmet ? Le rire et plus encore la capacité à rire de soi ne sont-ils pas les meilleurs remparts contre la moquerie qui salit, les meilleurs garants contre un sérieux qui dramatise et durcit la vie ? « Ayez toujours le visage riant » (François d’Assise) Pour les chrétien...
Mots clés : Discernement Parole d’homme Connaissance de soi Société Bienveillance Rire
Lire la suite