Conduite du changement

ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT
CHRISTUS N°245
-
Alain Verret
Depuis un siècle, la crise des institutions et l’extension prodigieuse des réalisations matérielles ont modifié radicalement les repères de l’homme. L’individu, entraîné par ce mouvement, se conçoit aujourd’hui plus comme une identité à parfaire que comme un acteur du corps social auquel il est identifié. On pourrait presque dire qu’il n’est plus produit par une société et ses institutions, mais qu’il se produit lui même, intégré ainsi comme « produit » dans la culture dominante du marché. Il est sujet de son propre projet. L’anthropologie qui sous-tend le développement personnel est celle de l’homme post-moderne. Dans cette vision des philosophes du XXe siècle, l’homme est « un isolé ayant pris conscience de son isolement » selon Carl Gustav Jung (concept d’individuation). Un « être jeté là » (la geworfenheit de Heidegger). Projeté dans la vie, l’homme n’a de cesse que de se pro-jeter pour vivre sa liberté. Cette culture traverse aujourd’hui toutes les organisations et même la vie courante. Le développement personnel s’intéresse à la tension entre l’homme et son projet… L’engouement pour le d&...
Mots clés : développement personnel Connaissance de soi Management Conduite du changement
Lire la suite
LA DÉCISION DE CONVERSION
CHRISTUS N°253
-
Jacques Fédry
    Toutes nos décisions, petites ou grandes, devraient être un lieu de la rencontre avec Dieu, en d’autres termes, de conversion. Dans cette perspective, il n’y a pas de décision qui ne soit d’importance. Être mus par un grand désir de voir nos vies s’ordonner, voici donc la condition pour tirer pleinement profit de la démarche des Exercices spirituels. L’acte essentiel d’une existence humaine, c’est de se décider. En latin, decÄ«dere (avec un i long sur la deuxième syllabe) signifie «détacher en coupant», « couper », « retrancher ». Maurice Blondel a bien exprimé la perte inhérente à tout choix : « On ne marche, on n’apprend, on ne s’enrichit qu’en se fermant à toutes les voies, sauf une, et qu’en s’appauvrissant de tout ce qu’on eût pu savoir et gagner autrement. »  La décision est la mise en oeuvre de ce que nous avons de plus précieux, de spécifiquement humain, notre liberté : ce lieu où, comme dit Edith Stein (sainte Thérèse Bénédicte de la Croix) nous pouvons « rassembler tout notre être et nous décider ». Une existence humaine n’a de valeur que celle de ses décisions. Tout le reste n’est que de la bourre de remp...
Mots clés : Saint Ignace de Loyola Spiritualité ignatienne Conversion Conscience Conduite du changement
Lire la suite