Vivre et dire la foi au féminin

Quelle inspiration pour l'Église aujourd'hui ?

 

Écartons d'abord l'idée, à notre sens malencontreuse, d'une spiritualité féminine comprise sur mode générique, c'est-à-dire laissant imaginer une posture compacte, commune à toutes, et qui, comme telle, pourrait être opposée à une version masculine du spirituel. Ce genre de catégorisation sied bien à la polémique, comme aussi à la misogynie, qui trouve son avantage à ramener l'expérience croyante des femmes à un certain pli de la sensibilité, à quelques stéréotypes, dont les plus louangeurs sont souvent d'ailleurs les plus piégés. En réalité, vivre et croire au féminin nous renvoie avant tout à un volume – espace vaste et aéré – de voix multiples, ayant chacune son grain propre, marquées d'une note personnelle qui se trouve plus souvent absente dans le champ du discours masculin. La raison en est peut-être que, exclues traditionnellemen...
Note

Christus vous propose un accompagnement de lecture pour un article, chaque mois.
Commentaires de la rédaction et annotations de votre part enrichissent la découverte d’un article choisi par nos soins.

Attention : cet outil vous demande d’être inscrit (et/ou abonné) sur le site Christus

INSCRIPTION