REVOL Fabien

DIEU VEILLEUR DE LA CRÉATION
CHRISTUS N°268
-
REVOL Fabien
La veille que Dieu assure auprès de la création maintient cette dernière mais elle est aussi une poursuite de l'acte créateur et un appel adressé à l'homme pour qu'il entre lui-même dans cette veille. Si la veille fait partie de la génétique chrétienne, peut-être faut-il alors envisager qu'elle appartienne à l'imitation de ce que Dieu fait lui-même. Dieu est-il veilleur ? de qui ? de quoi ? Dieu, en Jésus Christ, a assumé la veille, en particulier au jardin des Oliviers, justement la veille de sa Passion1. La question de la veille de Dieu est originale mais correspond à la déclaration du psaume 121 (120), au verset 4 : « Non, il ne dort pas, ne sommeille pas, le gardien d'Israël. » Le fait que Dieu garde son fidèle correspond au fait qu'il ne dorme pas, il veille constamment pour se tenir en notre présence. Comme pour le pouvoir de la résurrection (2 Maccabées 7,29), le pouvoir de la veille divine est garanti par le fait que Dieu est créateur du ciel et de la terre. Déplaçons alors un instant le projecteur pour regarder en quoi Dieu non seulement veille sur chacun d'entre nous, mais aussi sur chacune de ses créatures, sur la création tout entière. Comment comprendre et vivre le fait que Dieu veille sur sa création, une veille qui maintient celle-ci, qui poursuit l'acte créateur et qui est un appel adressé à l'homme pour qu'il se fasse veilleur à son tour. La conservation de la création Prenons une acception du mot « veille » qui identifie la tension de la conscience et so...