PIGACHE Gabriel

UNE EGLISE EN SORTIE
CHRISTUS N°268
-
PIGACHE Gabriel
Au Québec, où les jeunes désertent massivement les activités pastorales, vingt-deux intervenants (animateurs en pastorale jeunesse), accompagnés par des chercheurs universitaires et issus de diverses institutions ecclésiales, prennent au mot l'invitation du pape François à examiner nos manières d'être en mission et à sortir à la rencontre des jeunes. Le processus s'étale sur trois ans, en quatre cycles de recherche-action. Dès le premier cycle, et face à l'inconnu, les intervenants résistent à abandonner le « système pastoral d'encadrement » dont ils sont familiers. À la faveur des relectures successives d'expérience, et en entrant dans une démarche spirituelle, ils reconnaissent en eux des résistances à perdre leurs repères et à sortir à la rencontre des jeunes sur leurs lieux de vie. Au fur et à mesure des cycles suivants, retrouvant « sur la route » leur identité de disciples, les intervenants consentiront à l'inconfort de la mission et à l'émergence de nouvelles formes d'actions pastorales. Il fallait donc une certaine dose de dépouillement et l'aveu d'une certaine vulnérabilité pour être en mesure d'écouter, c'est-à-dire de se mettre soi-même sous la conduite de l'Esprit, avec ceux à qui l'on est envoyé. Ainsi grandit la foi en l'Esprit et en l'Église qui « émerge » du travail de l'Esprit. C'est bien sur la route, et non par des programmes de pastorale préconçus, que l'Église est « instituée » : par des paroles échangées, par un dialogue de salut, par des gestes inst...