Pierre Gauffriau

MADELEINE DANIÉLOU (1880-1956)
CHRISTUS N°200
-
Pierre Gauffriau
Cerf, coll. « Histoire », 2002, 328 p., 25 €.   Personnalité étonnante que celle de Madeleine Daniélou qui, à l'âge de trente ans, avait déjà eu le temps d'être la première femme agrégée de lettres de l'Université Française (1903), d'épouser (1904) un futur ministre de la troisième République et d'en avoir ses trois premiers enfants, de créer (1907) et diriger l'École Normale Libre qui deviendra ensuite l'Université Libre de jeunes filles de Neuilly, et de fonder (1910) l'Association Saint-François-Xavier, prémices d'une nouvelle famille religieuse originale ! Madeleine Daniélou va ainsi, pendant un demi-siècle, cumuler les tâches de professeur et de directrice d'Ecole, et, plus exceptionnel, de mère de famille et de supérieure de communauté religieuse. « Grande éducatrice et femme de cœur », titrait France-Soir pour annoncer son décès. Sa présente biographie introduit le lecteur dans le milieu intellectuel de la première moitié du XXe siècle, non sans évoquer son activité multiforme et souligner le rôle important de conseiller tenu par le Père jésuite Léonce de Grandmaison. Plusieurs chapitres synthétisent son « enseignement spirituel »...
Mots clés : Livres
Lire la suite
LE PASSAGE DU TÉMOIN
CHRISTUS N°188
-
Pierre Gauffriau
Parole et silence, 2000,247 p., 115 F. Un beau livre de réflexions apparemment éclatées, mais dont la citation de Pascal, en exergue de l'avant-propos, exprime bien la cohérence : « Le coeur a son ordre. Cet ordre consiste principalement à la digression sur chaque point qui a rapport à la fin, pour la montrer toujours. » Cette fin, c'est la conviction que ce livre veut faire partager : « Eduquer, enseigner, évangéliser sont, pour une conscience chrétienne, trois activités inséparables, inlassablement relancées et fécondées les unes par les autres, et une école d'inspiration chrétienne n'a pas d'autre mission que de servir cette unité (...) Trois verbes, mais finalement un seul geste : il s'agit dans les trois cas de "passer le témoin". » Chacune des trois premières parties reprend ces verbes en titre la quatrième réfléchissant à la « mission de l'école » au carrefour de la société et de l'Eglise. Avec son habituel bonheur d'expression, l'auteur évoque notamment deux points fort suggestifs : d'abord, l'enracinement de l'école dans la mission de l'Eglise, en situant « l'établissement dans une perspective théologique et même théologale », et ceux qui y travaillent dans leur « vocation bap...
Mots clés : Livres
Lire la suite