Pierre-Antoine Fabre

SALUT À L'HISTORIEN !
CHRISTUS N°210
-
Pierre-Antoine Fabre
Depuis ses premiers travaux sur la Province jésuite de Lyon aux XVIe et XVIIe siècles, et dans l'ensemble du parcours qui l'a conduit de l'histoire des collèges vers la théorie et la pratique des techniques spirituelles promues par la Compagnie de Jésus à l'époque moderne et aujourd'hui, Adrien Demoustier est profondément resté un historien. Un historien, c'est-à-dire, bien sûr, celui qui trace la voie d'une insertion des Exercices spirituels, comme acteur et comme éclaireur, au titre donc d'une sorte de discerneur de société, dans le monde moderne, un monde que la pratique différenciée des Exercices (une semaine seulement ou davantage, etc.) unifie et reclasse en même temps. Mais Demoustier est historien d'abord et surtout parce qu'il est contemporain : confronté aux Exercices, dans une interrogation obstinée de leur signification (comment les comprendre, mais aussi comment les interpréter, cette interprétation étant déjà elle-même une forme d'exercice), il renonce à vouloir retrouver un texte originel, à remonter du multiple vers l'un perdu. Il fait avec ce qui, aujourd'hui, pour nous, constitue ce texte : ses versions espagnoles et latines successives, mais pour nous simultanées, contemporaines les unes des autres dans le regard que nous portons sur elles. Plus profondément...
Mots clés : Humanisme
Lire la suite