Philip Endean

IGNACE, LES PREMIERS JÉSUITES ET LES TURCS
CHRISTUS N°211
-
Philip Endean
Les premiers jésuites connaissaient certainement les Turcs. La promesse qu’ils vouaient au pape au sujet des missions « concernant le bien des âmes et la propagation de la foi » impliquait de se rendre, « sans aucune tergiversation ni excuse, immédiatement », partout où l’on avait besoin d’eux. Plusieurs possibilités étaient mentionnées : le Nouveau Monde, « chez les luthériens » ou « n’importe quels autres infidèles ou fidèles » 1. Mais les premiers nommés étaient les Turcs. À l’origine de l’engagement des premiers jésuites, il y avait la conviction que le Dieu qu’ils priaient ne pouvait être pleinement trouvé que dans l’engagement au service du Royaume. Ils se voulaient contemplatifs « dans l’action », et cherchaient à rencontrer le Dieu vivant dans leurs multiples manières de servir. Même en 1550, Ignace pouvait imaginer quelque chose de ce genre pour une force navale combattant les Turcs à Tunis. Les grâces du jubilé que l’on manquait si l’on était loin de sa patrie, les grâces accordées aux pèlerins qui s’étaient rendus à Rome, au coeur de l’Église, pouvaient aussi s’étendre « à vous qui, pour la gloire du Chri...
Mots clés : Compagnie de Jésus Dialogue interreligieux Humanisme Islam Politique Religions
Lire la suite
LE BREXIT ET L'APPEL DU ROI DANS LES EXERCICES
CHRISTUS N°255
-
Philip Endean
    Parmi les personnes de spiritualité ignatienne au Royaume-Uni, il n’y a probablement qu’une petite minorité qui a voté pour le Brexit le 23 juin 2016. On peut sans doute justifier cette affirmation en faisant appel aux analyses statistiques qui sont sorties en grand nombre après le vote : dans les milieux où la spiritualité ignatienne est bien accueillie – ceux qui habitent les grandes villes, qui jouissent de revenus confortables et d’un niveau d’éducation plutôt élevé – les partisans de Remain2 prédominaient. Mais il y a aussi des connexions plus profondes, proprement religieuses, entre un sentiment international et la spiritualité ignatienne. Cette spiritualité porte profondément en son cœur l’intuition d’une action divine qui transcende les frontières nationales. La conviction que Dieu unit   Pour une part, la fondation en 1980 du Service jésuite des réfugiés (JRS) par Pedro Arrupe a instillé une sensibilité à la question des migrations forcées parmi ceux qui font les Exercices. Cette sensibilité contraste avec l’angoisse devant l’immigration qui a été exploitée par le Leave d’une manière qui semble avoir déterminé le résultat du référendum. Et, plus prof...
IGNACE DE LOYOLA ET LA FERVEUR EXCESSIVE
CHRISTUS N°264
-
Philip Endean
Comment accueillir l'invitation chrétienne à se dépasser sans que notre ferme intention se transforme en volontarisme raide ? Dès les premiers temps de la Compagnie, la spiritualité ignatienne offre des garde-fous contre l'excès de zèle. Le grand poète irlandais William Butler Yeats (1865-1939) habitait Dublin pendant la révolte contre l'autorité britannique qui a commencé le lundi de Pâques 1916. L'histoire est tragique : la rébellion était trop faible pour réussir, mais la réaction inepte du gouvernement britannique et sa décision d'exécuter les meneurs ont radicalisé l'opinion publique irlandaise et introduit dans le conflit une amertume qui ne s'est jamais complètement dissipée. Yeats a écrit un magnifique poème sur cette rébellion : Pâques 1916. Il connaissait certains de ses protagonistes et l'un d'eux avait été son rival amoureux. Il évoque à quel point ses relations avec eux étaient banales autrefois, marquées par des « paroles polies et dénuées de sens ». Mais, maintenant, le monde est différent. All changed, changed utterly : A terrible beauty is born. Tout a changé, tout est complètement changé : Une terrible beauté est née. Yeats médite sur la fermeté des in...