Mark ROTSAERT

Jésuite flamand, a été notamment provincial et supérieur de la communauté jésuite de l’Université pontificale grégorienne (Rome), actuellement chercheur en spiritualité ignatienne à Oxford où il est aussi modérateur d’un séminaire européen sur le discernement spirituel, a traduit les Exercices spirituels, le Journal spirituel et une quarantaine de lettres d’Ignace en néerlandais, a collaboré à une édition néerlandaise du Récit. Paru dans Christus « Le charisme ignatien » (n° 202, avril 2004).
LES EXERCICES SPIRITUELS
CHRISTUS N°237
-
Mark ROTSAERT Daniel SONVEAUX
Les Exercices spirituels, le « secret des jésuites » ? Question suscitée par le titre un brin provocateur de cet ouvrage publié dans cette nouvelle collection, qui incite à en savoir davantage. Certes, le livret des Exercices est au fondement non seulement d’une spiritualité mais d’une pédagogie – les fameux collèges jésuites – et même de courants culturels qui ont contribué à façonner l’Occident européen. Il est donc utile de situer l’origine et l’histoire des Exercices quand on les a pratiqués, ou que l’on souhaite simplement s’informer à leur sujet, animé par un intérêt de culture géné- rale. Tel est l’esprit de cette collection où s’inscrit cet ouvrage écrit par Mark Rotsaert, jésuite belge, historien de la spiritualité et directeur du Centre de spiritualité ignatienne de l’Université grégorienne à Rome. L’auteur commence par rappeler l’origine des Exercices, l’expérience personnelle d’Ignace de Loyola, qu’il situe dans le contexte du renouveau spirituel en Espagne aux XVe et XVIe siècles. Il examine ensuite les finalités originales des Exercices et leur dynamique propre, avant de nous introduire aux différentes pratiques mises en oeuvre...
LE DISCERNEMENT SPIRITUEL
CHRISTUS N°268
-
Mark ROTSAERT
Mark Rotsaert nous introduit aux grandes étapes de tout itinéraire spirituel vers Dieu à partir d’un commentaire souple mais exhaustif des règles sur le discernement des esprits. Il resitue ces règles dans la démarche des Exercices spirituels. Le discernement est une capacité humaine aussi vieille que l’humanité elle-même. Depuis le début, les hommes et les femmes ont dû prendre des décisions, faire des choix?: que dois-je faire?? Ou que devrais-je faire?? Qu’est-ce qui est bon?? Qu’est ce qui est mauvais?? Pour prendre de bonnes décisions ou faire de bons choix, les hommes et les femmes comptent sur leur expérience?: ce qui s’est bien passé, ce qui ne s’est pas bien passé. Ils comptent également sur leur conscience, ce centre le plus intime de l’être humain. Le discernement est une capacité humaine fondamentale, depuis toujours. Et, pour discerner, les êtres humains usent de cette capacité à réfléchir sur leur expérience. Depuis le tout début de l’histoire de l’Église, les enseignants et les théologiens ont parlé du « discernement spirituel », en soulignant que le discernement a quelque chose à voir avec l’Esprit?: l’Esprit de Dieu, le Saint-Esprit. En usant de notre capacité à discerner, ils croient que l’Esprit de Dieu est notre meilleur guide pour prendre des décisions pour notre vie. Le discernement spirituel, c’est notre capacité humaine à discerner, illuminée par l’Esprit. La lumière qui illumine notre discernement vient de l’Esprit. C’est un don, offert par Dieu. C...