Luc Mathieu

LA VISION FRANCISCAINE
CHRISTUS N°185
-
Luc Mathieu
Ce qui caractérise l'attitude de l'homme contemporain dans la nature, c'est qu'elle est totalement séculière, c'est-à-dire sans aucune référence à une origine ou à une fin qui serait au-delà du monde présent, ou bien en dehors des références accessibles au regard et à l'investigation de chacun. Cette attitude est en opposition avec ce qu'ont pensé et vécu les hommes des cultures antérieures qui étaient imprégnés des religions ou du sentiment religieux. Dans la tradition biblique, qu'elle soit juive ou chrétienne, l'homme se meut dans une création bonne, oeuvre d'un Dieu bon qui l'invite à reconnaître les bienfaits d'une nature amie, apte à conduire son regard jusqu'à l'auteur de ces merveilles. Le comportement de l'homme, dans sa vie religieuse comme dans sa vie morale, entraîne des répercussions plus ou moins favorables, ou franchement désastreuses, sur son environnement. C'est le sens des récits bibliques du Paradis terrestre et de la Chute, mais aussi des psaumes de louange de Dieu à travers sa création. Dans le christianisme, du fait de l'incarnation du Verbe, de sa descente en ce bas monde, la création tout entière se trouve valorisée. Les Pères de l'Eglise, les théologiens, les prédicateurs, la liturgie comme l'h...
Mots clés : Amour Création Dieu Expérience spirituelle Images Jésus-Christ Louange Mystique Réconciliation (confession) Sacrement Saint François d’Assise Théologie Vérité
Lire la suite
LA VIE RETROUVÉE DE FRANÇOIS D'ASSISE
CHRISTUS N°249
-
Luc Mathieu
François d’Assise, le fondateur des frères Mineurs, est l’un des hommes les mieux connus du XIIIe siècle. Deux ans après sa mort, un frère proche de lui, Thomas de Celano, publia une vie officielle, à la demande du pape Grégoire IX qui avait canonisé François en 1228. Plusieurs de ses compagnons rédigèrent eux aussi leurs souvenirs et les transmirent sous forme de chroniques. Un frère, compétent en liturgie, composa vers 1230 un office liturgique, avec des lectures issues de ces sources ; puis un successeur de François, ministre général de l’Ordre et théologien célèbre, saint Bonaventure, composa lui aussi une vie complète et proposée comme vie officielle de saint François d’Assise (la Legenda major). D’autres frères enfin, au gré des polémiques sur l’interprétation de la vie et des écrits du saint, ajoutèrent d’autres textes fiables. Il faut y ajouter une dizaine de sources importantes provenant d’auteurs étrangers à l’Ordre franciscain. Cette abondance même, qui permet de connaître en détail la vie du saint, compliqua singulièrement le travail des historiens postérieurs, quand il s’agit de faire une synthèse et de confronter des traditions pas toujours concordantes....