Jean-Paul Lamy

PROJET PÉDAGOGIQUE IGNATIEN
CHRISTUS N°222
-
Jean-Paul Lamy
Nous souhaitons rendre compte de l’évolution récente et, au moins partiellement, de l’« esprit » qui anime le réseau des établissements secondaires et primaires sous tutelle de la Com­pagnie de Jésus et les réseaux de la famille ignatienne. Comment une pédagogie qui s’enracine dans une expérience spirituelle déjà ancienne, fait-elle face aux défis de l’éducation aujourd’hui ? Elle tente de le faire avec les moyens de la « formation ignatienne » qui est la mission principale du Centre d’Études Pédagogiques (CEP), le service de formation de la tutelle jésuite.   Une expérience spirituelle première La pratique pédagogique ignatienne s’enracine dans l’expérience spirituelle qu’Ignace de Loyola décrit ainsi : « En ce temps-là, Dieu se comportait avec lui de la même manière qu’un maître d’école se comporte avec un enfant : il l’enseignait » (Récit du Pèlerin, n° 27). Ignace fait donc l’expérience d’être mené intérieurement par « Quel­qu’un d’autre » et choisit librement de se laisser guider. Il en éprouve une telle joie et un tel bienfait qu’il désire que d’autres trouvent ce m&ec...
Mots clés : Foi Jésus-Christ Pédagogie Sagesse Vérité
Lire la suite
LES ENJEUX D'UN PARTENARIAT LAÏCS-RELIGIEUX AUJOURD'HUI.
04 JUIN 2011
-
Jean-Paul Lamy
Le partenariat laïcs-religieux dans les établissements scolaires congréganistes se développe depuis une quarantaine d'années et est appelé à faire un nouveau pas. La relecture de cette période fait entrevoir plusieurs enjeux, l'un pour la société et l'autre pour l'Eglise:  1. Relever le défi de l'éducation dans un contexte nouveau sur un fond de changements rapides de la vie en société. 2. Trouver de nouvelles formes de communion, de formation et de partage  des responsabilités dans l'Eglise née de Vatican II entre tous les acteurs de sa mission. 3. Mieux transmettre les charismes fondateurs. Une nouvelle étape se dessine, caractérisée par un partage spirituel  plus profond entre religieux et laïcs et plus de travail en équipe.  Les laïcs sont devenus davantage porteurs de l'héritage spirituel, les religieux n'étant plus les seuls à transmettre les charismes d'origine ; ils reçoivent aussi des laïcs ce qui leur est propre. Ironie (et chance) de l'histoire : dès l'origine, les "collèges jésuites" se sont développés à la demande et grâce au partenariat des autorités des villes ou régions qui s'y sont impliquées.Cela a rendu possible un chemin original et f&e...
SE LAISSER TOUCHER PAR LA PAROLE
CHRISTUS N°261
-
Jean-Paul Lamy CURRELI Luisa
Deux accompagnateurs spirituels, qui sont ou ont été respectivement maîtresse et maître des novices, donc en charge « d'éduquer » et d'accompagner des plus jeunes dans leur suite du Christ, témoignent de la place importante qu'occupent les émotions dans la vie intérieure. Christus : Est-ce dans un ressenti émotionnel que s'exprime la présence du Seigneur ? Jean-Paul Lamy : Pour commencer, je dirais volontiers que, si quelqu'un ne sent rien à l'écoute de la parole de Dieu, c'est qu'il est mort ! Saint Ignace nous dit qu'il faut interroger beaucoup une personne en retraite spirituelle quand elle n'exprime rien qui soit de l'ordre du ressenti. Il rappelle aussi qu'une des choses importantes, c'est de « sentir et goûter intérieurement ». Mais il nous faudra préciser ce qu'on entend par là. Sentir et goûter intérieurement Christus : Si la personne qui fait une retraite dit ne rien sentir, « il faut beaucoup l'interroger », dit saint Ignace, qu'est-ce à dire ? Luisa Curreli : Dans le premier cas, il faut tout d'abord accompagner la personne à se disposer pour sentir. Saint Ignace nous donne à ce propos beaucoup de suggestions et d'indications. Comme dit Saint-Exupéry dans Le petit prince : il y a des rites. Ces rites sont à mettre en place dans la pri&egr...