Isabelle Le Bourgeois

COMBATTRE LE DÉCOURAGEMENT
CHRISTUS N°224
-
Isabelle Le Bourgeois
Comme on l’a vu précédemment, la crise que nous traversons collectivement avec son cortège de mauvaises nouvelles, mais aussi les épreuves plus personnelles, l’usure des jours, endomma­gent en nous la capacité à nous projeter et accentuent la fragilité, la précarité de l’existence. L’élan vital, l’énergie pour entreprendre sont comme absents, stoppés. Lieu de combat récurrent pour beaucoup d’entre nous, s’il en est ! Comment ne pas se laisser engloutir, comment réagir à temps et, même, prévenir ces états qui ôtent le goût d’avancer ? Il en faut de la vigilance pour que les assauts répétitifs du découragement ne nous essoufflent pas. Il en faut du courage pour continuer la route quand tout est un peu trop lourd à porter. Il en faut de l’espérance pour traverser l’existence sans se lasser de soi et des autres. Mais déjà nous sentons bien que face au découragement, nous ne sommes pas à égalité. Parmi nous, certains sont moins armés que d’autres pour le combat. Mon propos n’est pas ici d’en énoncer les raisons multiples et complexes, mais de souligner un élément utile. En effet, s’il est notoire que nous avons les uns sur les autres une influence trop...
Mots clés : Amour Combat spirituel Courage Dieu Images Parole de Dieu Réconciliation (confession)
Lire la suite
LE TRAVAIL DE LA HAINE EN NOUS
CHRISTUS N°216
-
Isabelle Le Bourgeois
Qu’elle soit collective ou individuelle, familiale ou érigée en argu­ment politique, la haine est partout présente au coeur de nos vies. Haine de l’autre différent, haine de celui qui me fait de l’ombre, haine de soi, haine de ses parents… De la genèse de l’humanité en passant par Sophocle et jusqu’à nos jours, rien n’a vraiment changé dans nos relations humaines. Nous avons le même besoin d’aimer, d’être aimés, reconnus, la même soif de vengeance, de destruction, de possession. Les mêmes complicités avec Éros et Thanatos, avec l’esprit du mal et celui de Dieu. Comment naît la haine ? D’où vient ce sentiment, cette passion qui peut nous tenir lieu de mode relationnel une vie durant ? Comment nous agit-elle et quelles sont ses « oeuvres » ? Peut-on en être sauvé ? Au coeur de l’histoire de chacune de nos vies, il y a l’autre, les autres. Parler de l’amour, de la haine, des sentiments de façon plus générale, c’est parler des relations que nous entretenons les uns avec les autres. Relations difficiles, douloureuses, conflictuelles, sans cesse en mouvement, en transformation, en ébullition. L’autre, c’est-à-dire tous les autres, ceux que nous avons choisis comme ceux que nous n’avons pas choisis...
Mots clés : Amour Expérience spirituelle Foi Grâce Haine Mal Psychologie Souffrance
Lire la suite
TENIR DEBOUT EN PRISON
CHRISTUS N°206
-
Isabelle Le Bourgeois
La serrure émet un cliquetis alors que tourne la clé. A hauteur des yeux, tel un trou percé dans le blindage épais, un œilleton est là pour signifier que cette porte n'est pas n'importe quelle porte, mais celle d'une cellule de prison. Quelqu'un, de jour comme de nuit, peut surveiller sans être vu ce qui se passe à l'intérieur. À droite de cet œilleton, sur une bande de papier cartonné orangé, un nom et un numéro d'écrou. Le surveillant, dans un geste tant de fois répété, vérifie que la porte est bien fermée. Pour lui, ce geste est habituel, mais, pour Juan qui vient tout juste d'arriver, il est encore insupportable. Il se sent nerveux et tellement vulnérable. Du regard, il balaye les murs sombres et sales où de nombreux graffitis, comme autant de témoins muets des passages successifs, semblent lui dire : « Oui, toi aussi, te voilà dans cette galère ! » Juan frissonne, la fenêtre qui donne sur le terrain de football n'a plus de vitres. Un carton posé tant bien que mal entre les barreaux tente de barrer l'accès à l'air glacé de cette journée de décembre. Tout semble hostile, impossible. Juan, assis sur le bord du lit, reste là un long moment, prostré. Puis, soudain, un cliquetis : la cellule s'ouvre, et le surveillant aidé...
Mots clés : Ecoute Espérance Expérience spirituelle Justice Liberté Mal Pauvreté Pédagogie Temps Conversion
Lire la suite
AU CONTACT DE L’AMOUR
CHRISTUS N°232
-
Isabelle Le Bourgeois
      « L’amour consiste en une communication mutuelle… » C’est ainsi qu’Ignace de Loyola nous ouvre à ce temps de prière appelé « Contemplation pour obtenir l’amour ». Ces quelques mots sont le coeur de ce qui nous est proposé. Ils sont, tout à la fois, une affirmation et une invitation. Une affirmation mûrie à l’aune de l’expérience personnelle d’Ignace. Entre Dieu et ses créatures, l’amour est en partage. L’amour, s’il ne se communique pas, n’est pas de l’amour. Il doit circuler : c’est son essence même. Cela semble d’une évidence presque simpliste, et pourtant, au contact de ces quelques mots, surgit toute la panoplie de ce qui, en chacun de nous, rend l’amour si difficile à accueillir et à faire vivre. Certes, il y a en nous tellement de désir d’aimer et d’être aimés, mais aussi tellement de peurs. Nous le savons, nous le pressentons, il y a du danger dans l’amour. Nous avons peur d’être déçus. L’amour se dérobe, il n’est jamais parfait. S’il offre les plus grandes joies, il ouvre aussi sur les plus grandes souffrances, les déceptions les plus cruelles.   «L’amour consiste en une communication mutuelle… » Oui, en th&ea...
Mots clés : Affectivité Amour Méditation Obéissance
Lire la suite
PEDRO, L’HUMBLE SAINT
CHRISTUS N°237
-
Isabelle Le Bourgeois
Pedro n’a jamais été célèbre. Il ne savait même pas ce que cela pouvait signifier. Il est né, a vécu et a quitté ce monde, pauvre de tout bien matériel, en ayant travaillé toute sa vie à couper la canne à sucre sous un soleil de plomb pour ne rapporter jamais davantage que sa propre subsistance, au jour le jour. Quand je l’ai connu, Pedro était déjà un homme usé, très usé. Grand et sec, le visage ciselé par la rudesse de la vie, il était beau, étonnamment beau. Beau par la pureté de ses traits, la clarté de son regard et la finesse étonnante de ses mains de travailleur. Beau, aussi et surtout, par l’intensité de la bonté qui émanait de lui. Pedro posait un regard tendre sur les mouvements du coeur humain. Chaque jour, après le repas du soir, il se tenait devant la porte de sa cahutte, vêtu d’un long poncho marron et beige, les pieds chaussés de sandales faites dans un cuir épais et inusable. Assis, les jambes croisées, la cigarette dans une main et le verre de thé à la cannelle dans l’autre, il « contemplait le soir » et attendait ceux et celles qui auraient besoin de lui. Ces moments-là étaient tout simples, comme lui. Lui qui n’avait jamais connu autre chose que quelques kilom...
ENTRE DÉLICES ET DANGERS
CHRISTUS N°243
-
Isabelle Le Bourgeois
La mer ? Qu’est-ce qui la caractérise ? Sa puissance lorsqu’elle se déchaîne ? Sa beauté alors que, calme et limpide, elle offre le meilleur d’elle-même ? Ses mystères enfouis dans des fonds insondables ? Sûrement tout cela mais aussi son aptitude à n’être jamais la même, toujours en mouvement. Elle avance, elle recule, au gré de marées à l’ampleur parfois très spectaculaire, modifiant ainsi complètement un paysage. Ses couleurs se renouvellent sans cesse en diffusant leurs nuances infinies de bleus, de gris, de verts. Son aspect se modifie, passant de la limpidité au trouble, de la tiédeur au glacé... Elle n’est jamais la même.  Un mystère impénétrable En surface, la mer semble se donner à approcher assez facilement. Avec un équipement de plongée, même léger, nous pouvons nous donner l’illusion d’en contempler les secrets, alors que nous avons à peine pénétré la masse de ses eaux. En la sillonnant d’un bout à l’autre de la planète sur des bateaux divers et variés, nous nous mesurons à elle, pour notre plus grand bonheur mais aussi au risque de notre vie. Toutefois, à travers cette expérience, nous comprenons vite que l&rs...
LÀ OÙ NAÎT LE RISQUE DE L'EMPRISE
CHRISTUS N°265
-
Isabelle Le Bourgeois
L'expérience acquise par la psychanalyse éclaire ce qui se passe consciemment (ou non) dans toute relation d'aide. Si nous désirons vraiment aider l'autre, il est important de repérer le terreau sur lequel peut naître l'emprise.   Christus : L'actualité ecclésiale de ces dernières années montre que ce lieu particulier qu'est le lieu de l'écoute (spirituelle ou thérapeutique) se prête aussi aux déviances. Nous faisons appel à la psychanalyste que vous êtes pour éclairer cette question à partir des moyens que donnent les outils de la psychanalyse. Isabelle Le Bourgeois : La première chose que je voudrais dire est que je prends progressivement conscience combien les récits d'abus et d'emprise nous mettent chacun devant notre propre propension à manipuler, c'est-à-dire à prendre le pouvoir sur l'autre, à l'amener là où l'on veut, pour notre propre satisfaction ou jouissance. À certains moments, face à la fatigue physique, psychique, morale ou spirituelle que toute cette écoute si particulière peut occasionner, je me surprends intérieurement à avoir envie de dire : « Stop, maintenant, ça suffit, on passe à autre chose ! » Comme si je voulais reprendre le contrôle. En effet, ces situations génèrent quelque...