François-Xavier Dumortier

LE RISQUE DE L'URGENCE
CHRISTUS N°191
-
François-Xavier Dumortier
L'urgence est partout. Elle caractérise ces situations-limites où il est requis d'agir sans délai : urgences familières au monde I médical et hospitalier quand il s'agit de blessés ou de malades dont l'état nécessite un traitement immédiat ; interventions politiques ou militaires des Etats quand une décision ne peut plus être différée ; actions humanitaires quand le souci du prochain en danger impose d'agir sur-le-champ. Il y a urgence parce qu'il y a danger pour la vie d'un homme ou la survie d'un groupe humain ; parce qu'une situation est grave et qu'il n'y a pas de temps à perdre. Mais, d'exceptionnelle et temporaire, l'urgence semble se faire peu à peu ordinaire et permanente, et devenir une manière de considérer le présent. Peut-on vivre « au présent » et exercer quelque responsabilité sans que l'existence quotidienne ne soit placée sous l'emprise de l'urgence ? Rien ne semble plus pouvoir s'accommoder de délais : l'agenda n'est plus un repère, il dicte sa loi. Les moyens de communication modernes poussent à répondre sans différer ; la force des images et leur effet de dramatisation appellent des réactions quasi immédiates. « Agir dans l'urgence » signifie alors vivre intensément le présent avec la conscience aiguë que la vie est fr...
Mots clés : Action Discernement Media Mémoire Travail Temps
Lire la suite
LA SPIRITUALITÉ À LA GRÉGORIENNE
CHRISTUS N°245
-
François-Xavier Dumortier
C’était un dimanche de décembre, le premier après le début des vacances de Noël, le dernier avant le 25 décembre. Je me trouvais au premier étage du Palazzo Centrale, en face de mon bureau, et, me penchant, je regardais le grand espace du rez-de-chaussée appelé « atrium » : durant l’année universitaire, il est le lieu où les étudiants se retrouvent, un espace qui nous rappelle que les étudiants sont la raison d’être d’une université... le lieu de leur présence et de leurs voix entre deux cours, entre les activités du matin et celles de l’après-midi. Ce jour-là, l’atrium était silencieux ; seule y demeurait la crèche, installée là il y a quelque temps déjà... Et je me rappelais les quinze derniers jours du trimestre : à chaque interruption de cours, trois fois pendant la matinée, un groupe d’étudiants chantait deux ou trois chants de Noël. Le groupe était chaque fois différent ; ses membres partageaient la même origine nationale, la même langue, le même patrimoine culturel... Et leurs chants s’élevaient dans cet espace d’ordinaire bruyant, au milieu d’autres étudiants, d’enseignants et de membres du personnel admi...
Mots clés : Spiritualité ignatienne Vie spirituelle
Lire la suite