FRANÇOIS Gilles

LE LIEU DE NOTRE SAINTETÉ
CHRISTUS N°254
-
FRANÇOIS Gilles
      C'est au contact de la ville ouvrière d'Ivry-sur-Seine et parmi ses habitants que s'est forgée la spiritualité de Madeleine Delbrêl. Pour elle, la ville a été le terreau de sa foi, sa « terre de conversion » et sa terre de mission. « Dans la rue, pressés dans la foule, nous établissons nos âmes, comme autant de creux de silence où la parole de Dieu peut se reposer et retentir. » Madeleine Delbrêl Lorsque Madeleine Delbrêl écrit cette phrase, en janvier 1938, elle habite à Ivry-sur-Seine depuis un peu plus de quatre ans. Elle est en mission au sein de cette ville qu'elle commence à bien connaître. Elle est diplômée comme assistante sociale depuis 1936. Comment en est-elle venue là ? Fille unique et jeune convertie, le 29 mars 1924, et alors assez solitaire, elle se dirige vers la paroisse de son quartier où elle découvre la liturgie (ou redécouvre, elle avait été catéchisée enfant et ensuite avait tout abandonné en déclarant que « Dieu est mort, vive la mort »). Elle s'engage dans le scoutisme en décembre 1926, sous la houlette de l'abbé Jacques Lorenzo. Celui-ci était un précurseur : il avait l'audace de mettre directement les jeunes en contact avec la parol...