Claude Langlois

SPIRITUALITÉ AU FÉMININ ?
CHRISTUS N°190
-
Claude Langlois
Auteur d'un monumental ouvrage, Le catholicisme au féminin, sur l'expansion des congrégations apostoliques féminines au xix" siècle, le professeur Langlois se concentre ici sur les dimensions masculines et féminines des pratiques dévotionnelles au cours de ce siècle. Voilà plus de quinze ans, dans l'introduction de ma thèse consacrée aux congrégations religieuses 1, je m'interrogeais sur la féminisation du catholicisme au XIXe siècle J'en distinguais trois aspects : la féminisation de la pratique, déjà connue par quelques exemples et attestée depuis à mesure que l'information nous parvenait sur les autres diocèses de France ; la féminisation des « permanents » par l'arrivée massive des religieuses, maintenant en plus grand nombre (plus de 130 000 vers 1880) que les prêtres, religieux et frères enseignants ; la féminisation, enfin, de la piété. Sur les deux premiers points, la démonstration a été faite, même si, pour le premier dossier, il n'y a pas unanimité sur l'évolution au XXe siècle et si, pour le second, il faut évidemment rappeler que la réalité du nombre ne supprime pas la différenciation des statuts, et notamment la masculinité de l'accès au sacerdoce. Mais que peut-on dire d...
Mots clés : Cœur de Jésus  Femme Marie Miséricorde Saint Jean de la Croix Sainte Thérèse de Lisieux Spiritualité monastique
Lire la suite
SAINTE THÉRÈSE DE LISIEUX
CHRISTUS N°231
-
Guy Gaucher Claude Langlois
Trente ans après la publication d’Histoire d’une vie : Thérèse Martin, Guy Gaucher revient à une biographie de Thérèse qui évidemment fera son miel de toutes les découvertes et études suscitées par la publication des OEuvres complètes (Cerf, 1992), une entreprise semée de difficultés et de conflits que se livrent diverses instances de pouvoir : la famille, le carmel, Rome, le monde scientifique. Si le présent ouvrage est sans nul doute bien supérieur à l’essai de 1982, le projet n’en reste pas moins le même : laisser parler Thérèse – avec ce codicille un rien apologétique : montrer que Thérèse est une femme qui combat pour sa liberté, donc bien accordée au réquisit de la modernité, auquel elle répond paradoxalement en usant des ruses de l’obéissance ! L’ambition est certes louable, mais est-elle réalisable ? On ne saurait en effet oublier que, parmi tous les écrits que nous recevons de la main de Thérèse, son Autobiographie (dite Manuscrit A) se présente comme une composition parfaitement maîtrisée, déterminée dans son plan et dans ses objectifs. Même si elle s’en défend, Thérèse est un écrivain qui fait preuve d’un talent consomm&ea...
Mots clés : Livres
Lire la suite