Cécile RENOUARD

PEUT-ON DONNER SANS CONDITION ?
CHRISTUS N°228
-
Cécile RENOUARD
Bayard, coll. « Christus – Spiritualité et politique », 2010, 120 p., 15 euros. Au croisement de l’anthropologie et de la théologie, d’une belle écriture limpide et d’une grande profondeur, l’ouvrage de Geneviève Comeau propose un parcours spirituel. Discerner, dans les pratiques variées de don, si ambiguës soient-elles, la force de vie inépuisable qui en est la source et s’exercer à la faire circuler, telle est la proposition faite au lecteur. Chaque chapitre offre l’analyse d’une facette du don : le don est présenté dans la ligne des travaux de Marcel Mauss et d’Alain Caillé, tout d’abord, comme inscrit dans les relations sociales, à côté des échanges seulement utilitaires. Plutôt que de chercher à résoudre l’aporie d’un don totalement gratuit et désintéressé et d’une réponse parfaitement ajustée à un tel don, l’auteur montre comment l’essentiel n’est pas de restituer un bien à son donateur, mais « de prendre à son tour l’initiative du don » à l’égard d’un tiers. C’est entrer dans la « danse du don » à laquelle participent de façon privilégiée les relations d’amitié, et qui peut entr...
Mots clés : Livres
Lire la suite
ATTITUDES SPIRITUELLES FACE À LA CRISE
CHRISTUS N°227
-
Cécile RENOUARD
Matériellement, je ne suis pas touchée par la crise. Ou si peu : le prix des aliments a augmenté, la consommation qui excède un café sur une terrasse d’un bistrot parisien devient un petit luxe. Mais étant religieuse et vivant dans une communauté qui subvient à ses besoins par le travail de ses membres, je perçois combien je suis protégée. Le risque est grand de passer à côté de la souffrance et de l’angoisse de beaucoup d’autres, de différer le moment de choix concrets. La crise, de ce point de vue, me met face à deux immenses défis.   Deux défis Être des ponts entre pauvres et puissants Premièrement, pour moi comme pour beaucoup d’autres Français de classe moyenne ou aisée, la crise financière est à la fois présente et lointaine : présente, parce que je sais, par exemple, que notre congrégation a perdu de l’argent placé dans différents fonds d’investissement ; ou encore qu’en France, 13,4% de la population vit sous le seuil de pauvreté et que le nombre de personnes aidées par les banques alimentaires a augmenté de 16% entre juin 2008 et juin 2009 ; parce que j’entends parler des ménages surendettés américains ayant dû quitter leur maison ou encore des retrait&eacut...
Mots clés : Ascèse Humanisme Joie Justice Liberté Pauvreté Politique Réalité Travail Temps
Lire la suite