Bénédicte LAMOUREUX

MARCHER HUMBLEMENT AVEC SON DIEU
CHRISTUS N°247
-
Bénédicte LAMOUREUX
Si la vie est une aventure, marcher est un art ! Dès le début en effet, le petit d’homme se risquant, de déséquilibre en déséquilibre, de chute en chute, va trouver l’équilibre de la marche et se mettre debout ! Ce mouvement-là est irrésistible… chemin de vie de tout être humain : naître, croître, affronter, s’épanouir, buter sur des obstacles, les dépasser, avancer encore… jusqu’au dernier souffle. Comme le dit bien le pape François dans une homélie au lendemain de son élection « notre vie est une marche et, si nous nous arrêtons, rien ne va plus ». Plus tard, il ajoute encore :   Marcher est précisément l’art de regarder l’horizon, de penser où je veux aller, mais également de supporter la fatigue du chemin. […] N’ayez pas peur des échecs, n’ayez pas peur des chutes. Dans l’art de marcher, ce qui est important, ce n’est pas de ne pas tomber, mais de ne pas « rester par terre ». Se relever immédiatement, et continuer à marcher. Et cela est beau : c’est cela, travailler tous les jours ; c’est cela, marcher de façon humaine. […] C’est bon ? Tu n’auras pas peur du chemin ? [1] Partir avec soi-même Aujourd’hui dans le monde occidental, on...
Mots clés : Dieu Exercices spirituels Expérience spirituelle Foi développement personnel Epanouissement personnel Sport
Lire la suite
"ILS REVINRENT TOUT JOYEUX"
CHRISTUS N°259
-
Bénédicte LAMOUREUX
Chaque année, la Délégation catholique pour la coopération (DCC) envoie plus de deux cents volontaires à l'étranger. Pendant sept ans, Bénédicte Lamoureux a été responsable de leur accompagnement et de leur suivi. Elle partage ici quelques réflexions sur son expérience auprès des volontaires qui découvrent la joie auprès des « périphéries » du monde.   Bénédicte Lamoureux : Religieuse xavière, j'ai passé onze ans en Afrique, ce qui m'a conduit à la Délégation catholique pour la coopération (DCC), où je suis arrivée il y a sept ans en raison de ma double compétence : ma connaissance du continent africain et mon expérience de l'accompagnement, au sens large (spirituel et humain). Avant cela, j'avais été bénévole à la DCC : d'abord chargée de mission pour le Tchad puis formatrice. Forte de ces expériences, j'ai été envoyée au siège parisien2 pour y prendre la responsabilité du suivi des volontaires sur le terrain, en lien avec tous les partenaires.   De tous horizons   Christus : Pouvez-vous nous présenter la DCC ? B. L . : La Délégation catholique pour la coopération est une ONG de développement, créée en 1...