Arnaud Desjonquères

L’INFLUENCE DU DÉSERT
CHRISTUS N°237
-
Arnaud Desjonquères
Je m’occupe aujourd’hui d’une petite entreprise de menuiserie générale de bâtiment et d’isolation, créée en 1976, qui a l’agrément d’« entreprise adaptée ». Située dans l’agglomération lyonnaise, elle compte 30 salariés, dont 14 fragilisés par la maladie psychique et bénéficiaires d’une reconnaissance de travailleur handicapé. Le parcours d’insertion de ces personnes, appelées « aide-menuisiers », est au coeur du projet de l’entreprise avec, comme support, l’activité économique ordinaire d’une entreprise du bâtiment. Organisation et travail adaptés aux fragilités psychiques, « rentabilité raisonnable », compagnonnage, développement des compétences et responsabilité collective sont les maîtres mots qui cimentent le quotidien de l’entreprise. Ceux-ci se juxtaposent bien entendu à ceux plus classiques de client, délai, qualité, trésorerie, résultat, etc. Ce qui a donné à mon activité professionnelle une dimension de service tient en partie, outre un contexte familial porteur, à la découverte de l’Afrique, notamment par la rencontre de missionnaires et de coopérants : ils me semblaient vivre de manière to...