Anne-Marie Aitken

NAISSANCE EN FRANCE D’UNE FAMILLE IGNATIENNE
CHRISTUS N°213
-
Anne-Marie Aitken Paul Legavre Paul Magnin Anne Righini-Tapie
Ce 31 juillet 2006 à Lourdes, sur l’herbe verte de la Cité Saint-Pierre, par groupes de douze, dix mille personnes, hommes, femmes, enfants piqueniquent joyeusement. Auparavant, face à la Grotte, ils ont célébré le quatre cent cinquantième anniversaire du passage à Dieu de saint Ignace. De l’avis de nombreux participants, ce rassemblement- pèlerinage a marqué symboliquement la naissance publique d’une famille ignatienne en France. Alors qu’à l’évidence il existe une famille franciscaine ou dominicaine, pourquoi a-t-il fallu plus de quatre siècles pour que s’affirme publiquement dans notre pays une famille spirituelle se rattachant à la figure du saint basque ? Une histoire qui remonte à loin Même si Ignace n’a jamais voulu créer de communauté féminine, de nombreuses congrégations sont nées dès le XVIIe siècle dans le sillage de femmes ayant fait les Exercices spirituels sous l’impulsion de jésuites. Tout en étant autonomes, ces communautés ont bénéficié de l’aide des jésuites — même si, de part et d’autre, il put y avoir des incompréhensions dans l’histoire. De même, depuis toujours, des laïcs ont été associés à des oeuvres jésuite...
Mots clés : Eglise Promesse Spiritualité ignatienne
Lire la suite
LA CROIX GLORIEUSE
CHRISTUS N°247
-
Anne-Marie Aitken
  Avec le désir d’entrer dans une conversion plus profonde, nous valorisons souvent le temps du carême qui conduit au mystère de Pâques. Nous accordons souvent une importance moindre au temps pascal qui est pourtant central puisqu’il nous invite à laisser le Christ ressuscité animer nos vies et celle de l’Église. En proposant plus d’une cinquantaine de méditations bibliques, cet ouvrage souhaite « accompagner le lecteur tout au long du chemin parcouru par Jésus du Jeudi saint à la Pentecôte ». Ces méditations sont une invitation au recueillement et à l’écoute de la parole de Dieu sous l’action de l’Esprit saint. L’auteur s’appuie sur les textes de la liturgie du temps pascal : l’évangile de Jean et les Actes des Apôtres. Il n’en fait pas une lecture continue mais passe d’un écrit à l’autre au gré des jours. Il retient une phrase ou un épisode. Dans ses commentaires, il ouvre toujours l’espace en faisant résonner d’autres extraits bibliques pour donner sens à tel passage ou telle parole de Jésus. Il le fait à la manière de la liturgie : en tissant des liens, en faisant écho, en suggérant, en donnant à vivre les choses pas seulement avec l’intelligence. En effet, une mei...
ET DIEU DANS TOUT ÇA ?
CHRISTUS N°248
-
Anne-Marie Aitken
Les moyens de communication actuels sont une vraie forêt dans laquelle il est facile d’entrer mais moins aisé de ne pas se perdre tant les carrefours sont nombreux, ouvrant sur une multitude de possibles. Chacun y marche à son rythme, à son goût, au gré de ses humeurs. Pour en user librement et s’en dégager si nécessaire, il importe de se fixer quelques objectifs à évaluer de temps à autre, afin de choisir ce qui conduit davantage à la fin pour laquelle nous sommes créés, c’est-à-dire la louange, le respect et le service de Dieu et des autres.   Savoir pourquoi je me connecte et en vue de quoi ? Plusieurs raisons peuvent être évoquées. En voici quelques-unes parmi de nombreuses autres que chacun détermine en fonction de son expérience et de ses besoins. – Je veux connaître le temps qu’il fera demain, ce qui se passe dans le monde, trouver rapidement un passage d’évangile, obtenir des informations médicales, etc.– Je pratique la vente par correspondance et cela me fait gagner du temps. Ce faisant, je ne réalise pas toujours qu’en achetant des livres sur des sites connus, je réduis le travail des libraires de proximité et favorise des conditions de travail parfois peu satisfaisantes. – J’utilise ces moyens surtout pour mon travail ou au...
LA JUSTICE
19 SEPTEMBRE 2017
-
Anne-Marie Aitken
    Une balance dont les deux plateaux s’équilibrent et une épée tranchante : voilà deux symboles de la justice. Et nous, quels symboles choisirions-nous pour en parler ou pour la représenter ? Quelles images de droiture, de justesse, de légèreté nous évoque-t-elle ? A chacun de nous de faire marcher son imagination. Dans la Bible, la justice est la volonté de donner à Dieu et au prochain ce qui leur est dû. Dieu seul est juste La justice de Dieu est souvent associée à la miséricorde. Dieu juge avec justice, en respectant chacun pour ce qu’il est, dans une perspective de vérité. Sous son regard, nous sommes mis à nu, non pour nous culpabiliser, mais pour que soient dévoilées nos pensées intimes, pour être situés en vérité devant Dieu et devant les autres, sans nous faire illusion sur nous-mêmes. Reconnaissant ce que nous sommes, nous pouvons alors accueillir la tendresse et le pardon du Père. La justice de Dieu nous fait entrer dans une justesse de relations. Jésus nous en donne un bel exemple lors de son baptême. Jean Baptiste s’interroge sur sa démarche et Jésus lui répond : « Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice. » (cf. Matthieu 3,1...
DE LA VIE SPIRITUELLE
CHRISTUS N°257
-
Anne-Marie Aitken
Voici un petit ouvrage bienvenu. Simple, clair et pédagogique, il apportera des lumières aussi bien aux personnes qui ont soif de vie spirituelle qu'à celles qui en accompagnent d'autres. À travers de courts chapitres qui ressemblent à des fiches de lecture, de prière et de travail, l'auteur aborde de nombreux thèmes qui surgissent dans des conversations spirituelles. Ces chapitres sont rassemblés en six parties qui dessinent un itinéraire, semblable à la découverte d'une église qui fait passer du porche d'entrée pour pénétrer jusqu'au chœur. Ils donnent des repères anthropologiques de base pour mieux comprendre le mystère de l'être humain et donner des clés pour éclairer ce qui est en jeu dans la vie spirituelle : le corps, l'esprit, l'intelligence, la volonté, l'affectivité… On retrouve des termes chers à saint Ignace de Loyola dans son livret des Exercices. Ils sont explicités ici de manière accessible à un lecteur du XXIe siècle, tout en s'inscrivant dans la tradition philosophique et ecclésiale. On y voit que la vie spirituelle ne fait pas fi de l'humain, bien au contraire. La riche expérience de l'auteur affleure souvent : nul doute qu'il a accompagné de nombreuses personnes et entendu beaucoup de souffrances s'exprimer. Comment traverser d&eac...
HABITER NOS JOURS
CHRISTUS N°260
-
Anne-Marie Aitken
Il nous arrive de dire : « Je n'ai pas le temps » ou : « Le temps file à toute vitesse » ou, à l'inverse : « Le temps me dure, j'aimerais qu'il passe plus vite ! » Dans nos sociétés où tout s'accélère, nous situer de façon juste face au temps n'est pas chose aisée. Les conseils qui suivent ont pour simple but de nous aider à cultiver un meilleur rapport au temps et à reprendre la main quand nous nous laissons déborder par lui. Recevoir le temps comme un cadeau de Dieu Entre naissance et mort, le temps nous est donné, il ne nous appartient pas. Pourtant, nous agissons parfois comme si nous en étions les maîtres. C'est pourquoi l'expression « gérer son temps » n'est pas vraiment appropriée, sauf si nous nous considérons comme des gérants, et non des propriétaires, qui ont des comptes à rendre sur la manière dont nous l'utilisons. Le temps est à recevoir et à habiter. Nous confrontant à des limites, il nous éprouve mais nous structure aussi, car il nous fournit un cadre libérateur. Nos journées n'ont que vingt-quatre heures et nos semaines ne comportent que sept jours. De même, d'année en année, les saisons se succèdent, nous imposent leur rythme et leur températu...
RESTAURER LA CONFIANCE
CHRISTUS N°265
-
Anne-Marie Aitken Jean-Jacques GUILLEMOT
Pour une personne qui a connu l'expérience douloureuse de l'emprise ou d'un abus, l'accompagnement spirituel peut être ultérieurement le lieu d'une prise de conscience et d'une parole.   Christus : Cela vous est-il arrivé d'avoir à accompagner des personnes qui sont passées par une relation d'emprise spirituelle ? Comment leur demande se fait-elle ? Dans ce cas-ci, faut-il avoir une attitude particulière ? Anne-Marie Aitken : Les demandes d'accompagnement sont très diverses mais il est rare que les personnes disent d'emblée qu'elles ont vécu une situation d'emprise ou d'abus de pouvoir spirituel, même si c'est ce qui leur est arrivé. L'emprise ou l'abus de pouvoir qui a été vécu se révèle petit à petit au cours de l'accompagnement. Certaines de ces personnes ont déjà fait un travail thérapeutique et sentent finalement qu'il leur faut aller plus loin, qu'elles ont besoin de creuser leur relation à Dieu, ce qu'une psychothérapie ou psychanalyse n'a pas aidé à faire, même si cela a déblayé le terrain. Les personnes portent en elles un désir que Dieu ne soit pas exclu de leur cheminement mais qu'il soit bien replacé au cœur, précisément parce que la relation au Seigneur a aussi été altérée par l'abus. Par le biais de no...
DE LA VIE SPIRITUELLE
01 AVRIL 2020
-
Anne-Marie Aitken
Tome II, Fidélité, 2019, 176 p., 15 €.Les lecteurs qui ont apprécié le premier tome écrit par Bruno Régent, jésuite (De la vie spirituelle. Repères, recensé dans Christus n° 257, pp. xxx-xxx, et également publié chez Fidélité), se réjouiront de retrouver sa plume alerte, concise, précise, qui débusque les pierres d'achoppement de la vie spirituelle dans le contexte actuel.De nouveau, l'ouvrage se présente sous forme de fiches pédagogiques qui se terminent par un exercice à faire de manière à approfondir le propos et à le faire sien. Un itinéraire inscrit dans le temps se dessine alors, d'exercice en exercice. Les plus avertis y reconnaîtront le chemin des Exercices spirituels de saint Ignace, du « Principe et fondement » et à la « Première semaine ».L'auteur s'attarde longuement sur les fausses images de Dieu qui nous habitent : un Dieu qui saurait tout à l'avance ou qui nous jugerait de façon autoritaire, qui voudrait des sacrifices, etc. Il aborde aussi la vie de couple dans l'épreuve et dans la joie, avant de développer les thèmes du péché et du pardon.Les méditations sur le péché qui s'enracinent dans la Bible sont une invitation à relire...
DE LA VIE SPIRITUELLE, TÔME II, PAR BRUNO RÉGENT
CHRISTUS N°266
-
Anne-Marie Aitken
Les lecteurs qui ont apprécié le premier tome écrit par Bruno Régent, jésuite (De la vie spirituelle. Repères, recensé dans Christus n° 257, p. 117, et également publié chez Fidélité), se réjouiront de retrouver sa plume concise et précise, qui débusque les pierres d'achoppement de la vie spirituelle dans le contexte actuel. De nouveau, l'ouvrage se présente sous forme de fiches pédagogiques qui se terminent par un exercice à faire de manière à approfondir le propos et à se l'approprier. Un itinéraire inscrit dans le temps se dessine alors, d'exercice en exercice. Les plus avertis y reconnaîtront le chemin des Exercices spirituels de saint Ignace, du « Principe et fondement » et de la « Première semaine ». L'auteur s'attarde longuement sur les fausses images de Dieu qui nous habitent : un Dieu qui saurait tout à l'avance ou qui nous jugerait de façon autoritaire, qui voudrait des sacrifices, etc. Il aborde aussi la vie de couple dans l'épreuve et dans la joie, avant de développer les thèmes du péché et du pardon. Les méditations sur le péché, qui s'enracinent dans la Bible, sont une invitation à relire le sens de l'existence prise entre la vie et la mort, à regarder l'histoir...