Christus a interrogé deux religieuses ignatiennes, Nathalie Becquart et Marie-Odile Pontier. Elles livrent ici leur longue expérience d'accompagnement et d'encadrement de jeunes issus de milieux divers. Ce qu'elles en retirent et ce qu'elles constatent.

Christus : Que retirez-vous personnellement de vos missions respectives auprès des jeunes ? En quoi vous ont-elles enrichies ?

Nathalie Becquart : J'ai eu tout un parcours qui m'a donné d'exercer des missions au service des jeunes dans divers cadres : au sein de l'équipe nationale des Scouts de France comme responsable du scoutisme en quartier populaire, à travers le Réseau jeunesse ignatien dans l'animation de pèlerinages, de retraites, de sessions… en particulier avec « Vie en mer, entrée en prière » (des camps retraites sous forme de croisières en voilier), comme responsable de l'aumônerie étudiante de Créteil puis en tant que responsable nationale de la Pastorale étudiante… J'ai aussi eu la joie d'accompagner des jeunes dans la durée à travers l'accompagnement d'un groupe de jeunes professionnels et surtout l'accompagnement spirituel.

Toutes ces missions auprès des jeunes, ou au service de la formation et de l'accompagnement des acteurs de la pastorale des jeunes et des vocations, m'ont fait beaucoup évoluer… On ne peut écouter et accompagner les jeunes sans se laisser transformer par eux ou plutôt par la manière dont l'Esprit les conduit et nous parle à travers eux. Ce qui me donne toujours beaucoup de joie, c'est d'être témoin du travail de l'Esprit dans le cœur d'un jeune et de contempler la manière dont Dieu le fait grandir, lui donne d'avancer vers la vie, de trouver son chemin. Je reçois de la jeunesse un dynamisme qui vient nourrir le mien. Ils sont souvent généreux, créatifs, avec ce petit grain de folie que la plus grande sagesse des adultes temporise. Avec eux, je découvre le nouveau monde qui émerge… Ils me touchent aussi beaucoup par leur confiance quand il m'est donné d'écouter ce qui les traverse, leurs questions souvent fortes, leurs peurs et leurs blessures, leurs rêves et leurs tâtonnements. Je suis souvent impressionnée par la manière dont ils peuvent m'accueillir comme aînée marchant à leur côté.

Marie-Odile Pontier : Mes missions auprès des jeunes sont variées : accompagnement diocésain de la Jeunesse...


La lecture de cet article est réservée aux abonnés.