Christus : Vous travaillez dans une haute administration, mais vous êtes aussi un observateur très attentif de la vie politique. En 2012, vous avez écrit une tribune dans La Croix où vous commentiez de manière incisive un film sorti à l’époque : L’Exercice du pouvoir. D’où vous vient ce goût pour la vie politique et l’intérêt pour un service juste de l’État?
Jean Picq : Je suis magistrat – honoraire depuis quelques jours – à la Cour des comptes,...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.