Jésuite depuis 1966, j’ai été ordonné diacre permanent en 1983, le seul à ce jour parmi les jésuites français (17 jésuites diacres sur 19.700 jésuites dans le monde). Ce ministère n’a en général rencontré que peu d’intérêt de la part des congrégations religieuses, comme si elles n’avaient pas encore accueilli la nouveauté de cette figure ministérielle. J’ai partagé la vie et la réflexion des diacres des diocèses d’Aix-en-Provence, puis de Nanterre, et j’ai eu l’occasion de rencontrer de...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.