Benedicta Ward*

Je tire mon titre d'un poème de George Herbert, intitulé « Prière » :

Prière Banquet des Églises, âge des Anges,
Respir de Dieu en l'homme vers sa naissance,
Paraphrase de l'âme, pèlerinage du cœur,
Sonde chrétienne transperçant ciel et terre,
Cloches ouïes derrière les étoiles, sang de l'âme,
Terre d'aromates ; chose enfin comprise » 1

Je suggère que « le...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.