La démarche des Exercices spirituels repose sur un paradoxe apparent : alors que l'exercitant fait une expérience intime et personnelle de Dieu, il lui faut cependant passer par la médiation de l'Écriture, de l'accompagnateur et des indications du livret.

Pour vivre les Exercices spirituels, le paradoxe est que trois médiations concomitantes sont nécessaires : celle du texte des Exercices, du texte de la parole de Dieu et celle de l'accompagnateur qui visent à permettre à l'accompagné l'accès à une expérience spirituelle, puis à la déployer. Ces trois médiations favorisent, chez la personne qui fait les Exercices, l'expérience immédiate de Dieu, grâce à l'accueil de la particularité d'un vécu par l'accompagnateur. Et, pour l'accompagné, grâce à l'apprentissage de la voie des Exercices, de la Parole écoutée en lien avec sa vie, de l'activité priante de la mémoire et de l'écoute intérieure ou de la veille. Voilà ce que les Exercices spirituels essaient de mettre en mouvement, dans un jeu de relations où chacun a sa place. Mais ces places, quoique indispensables, ne sont pas équivalentes : le maître d'œuvre étant Dieu, l'accompagnateur en étant le serviteur et le texte des Exercices en constituant la toile de fond.

Accueillir la particularité d'un vécu

Quand un accompagnateur accueille une personne commençant les Exercices, il se trouve devant tout un vécu. L'accompagné arrive avec un désir et des choix déjà inscrits dans sa vie. Il existe entre lui et Dieu une relation qui a une histoire et qui quelquefois relève d'une expérience immédiate de Dieu. Il a besoin de relire, de mettre en mots cette expérience qui transforme son existence en lui donnant un sens et une intensité nouvelle. Il a en lui la certitude inébranlable qu'il a rencontré Dieu, le sentiment d'une responsabilité bien ancrée et une certaine vulnérabilité de ne pas savoir comment déployer ce vécu dans sa vie quotidienne.

Ainsi d'une personne venue en accompagnement avec cette expérience. Un chemin de discernement s'est ouvert à l'appui de la pédagogie des Exercices et de la parole de Dieu. Elle s'est appuyée sur ces points de repère solides pour continuer la route entreprise en discernant au fur et à mesure le prochain pas à poser et rester fidèle à l'expérience initiale dont elle ne pouvait pas douter. Le mouvement des Exercices l'a conduite à des transformations qui l'ont fait entrer dans une expérience spirituelle marquée par le moment inoubliable, dans sa prière, de la confirmation d'une décision libre où elle souhai...


La lecture de cet article est réservée aux abonnés.