Le chant de la vigne

Que je chante à mon ami
le chant de mon ami pour sa vigne.
Mon ami avait une vigne,
sur un coteau fertile.
Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat.
Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir.
Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus.

Et maintenant, habitants de Jérusalem et gens de Juda,
soyez juges entre moi et ma vigne.
Que pouv...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.