De quoi avons-nous le plus peur ? Des autres ! Très peu de nous-même. Conduisant sur la route (longue route…) de l’avenir, nous sommes obsédés à l’idée que d’autres conducteurs nous attirent de graves ennuis, dans un virage, à un carrefour, sur une longue ligne droite. Nous redoutons les éméchés, les adeptes des cocktails drogue-alcool, les chauffards, les fous du volant, les défoncés de la vitesse et du dépassement. Ah ! si les autres n’existaient pas, si on leur interdisait l’usage des...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.