Chercher et trouver Dieu en tout » : ainsi a-t-on intitulé une « retraite dans la vie » proposée depuis 1987 au Cénacle de Versailles. Sans être la première de ce type dans un Cénacle, c'est certainement la formule qui a la plus longue durée d'existence sans interruption. Cette retraite a déjà touché environ quatre cent cinquante personnes de Versailles, et plus largement des Yvelines, de Paris et des départements limitrophes. Depuis plusieurs années, cette retraite est aussi proposée au Cénacle de l'avenue de Breteuil à Paris, ce qui permet de faciliter la démarche des personnes de la capitale.
A l'origine, il y a eu une importante demande d'Exercices spirituels dans la vie, exigeant une très grande mobilisation de soeurs pour les accompagner. On lança donc le projet d'une formule associant une démarche de groupe avec un accompagnement personnel, formule permettant d'accepter un plus grand nombre. Ces demandes de retraite dans la vie courante venaient surtout de personnes très engagées, depuis plusieurs années, à un niveau ecclésial ou associatif et s'interrogeant sur leurs lieux de ressourcement personnel, parfois aussi de personnes à un tournant de leur vie, avec une décision à prendre. Ce qui caractérisait la plupart, c'est qu'elles ne pouvaient s'absenter une semaine pour vivre une retraite dans un centre spirituel. Certaines même faisaient part de leurs difficultés à suivre une retraite de forme « classique » : « Cela va bien pendant la retraite, mais quand je reviens chez moi, c'est la "chute". Je ne sais comment m'y prendre dans la vie courante pour prendre un peu de distance par rapport à ce que je vis. »
 

Pourquoi cette proposition ?


Cette retraite, qui se déroule de novembre à mars, cherche à aider les participantes à vivre plus profondément leur vie chrétienne au quotidien. Elle vise en particulier à leur proposer les moyens pour que leur vie de foi puisse s'incarner toujours un peu plus dans leurs relations familiales, amicales ou professionnelles. Une rencontre préalable est demandée à ceux qui désirent faire cette retraite pour voir si elle correspond à leur attente. C'est aussi le moment d'évaluer s'ils peuvent concrètement prendre cet engagement dans la durée, si leur désir est assez fort pour aller jusqu'au bout et tirer profit de la retraite Si le contenu de la retraite a évolué durant ces quatorze années d'expérience, la forme est restée très stable, en associant plusieurs propositions :
• Des rencontres comprenant, après un bref temps de prière : 1. Un temps de partage en groupe de quatre ou cinq sur la manière dont chacun a vécu la quinzaine écoulée ; 2. Un apport sur une manière de prier avec la Parole de Dieu, avec sa vie, et sur le discernement ; 3. Un apport sur l'orientation de la quinzaine à venir et les textes d'Ecriture proposés pour cette période ; 4. Des « travaux pratiques », c'est-à-dire des « prières guidées » ; 5. L'utilisation de moyens autres que...

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.