Le père Jacques Orgebin, aumonier du MCC de 1985 à 1991 et provincial de France de 1991 à 1997, nous a quittés la semaine dernière.

Dans le n°198 de la revue Christus consacrée à l'évènement il avait écrit un article dont la teneur demeure d'une actualité brûlante sur le plan spirituel : « Acteurs ou spectateurs face à l'évènement » dont voici un extrait choisi :

Il faut pouvoir dire : « je veux » . Mais cette capacité à dire « je veux » met sans cesse à la croisée de deux chemins : ou bien on fait ce qu'on veut et ce que Dieu ne veut pas, ou bien on accomplit ce qu'on désire et ce que Dieu désire avec nous. Ici se situe l'enjeu de tous nos choix humains, de toutes nos décisions. Ici se situe le discernement, le tri entre les diverses aspirations qui habitent le cœur de l'homme

Pour tous ceux qui l’ont connu, c’est l’occasion de lui rendre hommage et de rendre grâces à Dieu pour la joie et pour la force spirituelle de sa présence et de ses apports.

(photo "Herbstwald" cc Martin Heiss)