La veille que Dieu assure auprès de la création maintient cette dernière mais elle est aussi une poursuite de l'acte créateur et un appel adressé à l'homme pour qu'il entre lui-même dans cette veille.

Si la veille fait partie de la génétique chrétienne, peut-être faut-il alors envisager qu'elle appartienne à l'imitation de ce que Dieu fait lui-même. Dieu est-il veilleur ? de qui ? de quoi ? Dieu, en Jésus Christ, a assumé la veille, en particulier au jardin des Oliviers, justement la veille de sa Passion1. La question de la veille de Dieu est originale mais correspond à la déclaration du psaume 121 (120), au verset 4 : « Non, il ne dort pas, ne sommeille pas, le gardien d'Israël. »

Le fait que Dieu garde son fidèle correspond au fait qu'il ne dorme pas, il veille constamment pour se tenir en notre présence. Comme pour le pouvoir de la résurrection (2 Maccabées 7,29), le pouvoir de la veille divine est garanti par le fait que Dieu est créateur du ciel et de la terre. Déplaçons alors un instant le projecteur pour regarder en quoi Dieu non seulement veille sur chacun d'entre nous, mais aussi sur chacune de ses créatures, sur la création tout entière. Comment comprendre et vivre le fait que Dieu veille sur sa création, une veille qui maintient celle-ci, qui poursuit l'acte créateur et qui est un appel adressé à l'homme pour qu'il se fasse veilleur à son tour.

La conservation de la création

Prenons une acception du mot « veille » qui identifie la tension de la conscience et son attention à son objet. Le veilleur est celui qui ne s'endort pas et qui garde à l'esprit en permanence l'objet de son attente afin d'être prêt à accueillir sa présence. Cette posture a-t-elle un sens pour Dieu ? La théologie de la Création nous enseigne que si Dieu cessait de penser à sa création, cette dernière s'en retournerait dans le néant duquel elle a été tirée… Ainsi la Création – l'acte créateur – indique une relation entre Dieu et le créé qui relie sans cesse les créatures à leur Origine. Je suis créé ici et maintenant parce que l'acte créateur posé depuis l'éternité divine me relie et m'ancre dans la puissance créatrice.

Mais pourquoi Dieu choisit-il de faire durer sa création ? Nous en trouvons la réponse dans les Écritures dans lesquelles nous pouvons lire que Dieu ne veut pas la destruction d...

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.