Lorsqu’un adulte catéchumène demande à se préparer aux sacrements de l’initiation chrétienne, il commence un chemin de plusieurs années au cours duquel il découvre la vie chrétienne. Cet itinéraire lui permet de découvrir la personne du Christ qui se révèle au coeur des Évangiles. Il expérimente aussi la prière personnelle et les célébrations liturgiques auxquelles il participe. Il s’initie à la vie ecclésiale et aux exigences de cette vie communautaire au nom du Christ. Le catéchumène éprouve la joie de cette rencontre et il se trouve en même temps plongé au coeur d’un combat qu’il essaie peu à peu de nommer. Le chemin de l’initiation chrétienne conduit les catéchumènes, tout autant que ceux qui les accompagnent, vers cette prise de conscience et cette expérience. Il est jalonné d’étapes qui sont autant de repères pour reconnaître ce qui se passe en eux et accompagner leur désir du Christ.
 

Entrée dans le combat et appel décisif



La première étape est celle où le catéchumène vient frapper à la porte de l’Église en demandant d’y être reçu. Pour la première fois, il dit officiellement sa foi. En entrant dans l’Église, il reçoit un premier signe, celui de la croix de Jésus Christ. C’est ce qu’on appelle le rite de la signation. Il est marqué du signe de la croix sur le front, sur les yeux, sur les oreilles, sur la bouche, sur les épaules, sur le coeur, sur tout son être. Ce signe est un signe d’appartenance. Désormais, il appartient au Christ.
Le désir d’appartenir au Christ est un attrait, mais il est aussi le lieu d’un combat. Le catéchumène découvre que ce combat se joue à l’intérieur de son coeur et qu’il s’incarne dans les multiples choix et événements du quotidien. Vivre dans la logique de la croix, suivre les traces du Christ, chercher à aimer ce qu’il a aimé, à choisir ce qu’il a choisi, ne va pas de soi ! Il a besoin d’être conforté sur ce chemin qu’il découvre. Marqué du signe de la croix, il reçoit, dans le même temps, le livre de la Parole de Dieu. Il est invité à connaître plus profondément Jésus Christ, lui qui vient nous révéler le Père. C’est ainsi que l’appartenance au Christ va se vivre.
C’est le début d’une recherche dans laquelle le catéchumène expérimente des forces intérieures qui l’habitent. Forces de vie qui viennent de la grâce de Dieu et qui l’attirent à la suite de Jésus, mais aussi forces de mort qui viennent comme autant de freins dans ses choix pour la vie. Il découvre en son coeur les deux volontés qui s’opposent. Lorsqu’il est confronté à ce qui l’écartèle, il est important qu’il puisse trouver les mots pour dire ce qu’il vit. L’équipe d’accompagnement qui chemine à ses côtés joue un rôle important. Elle pourra témoigner qu’il en est ainsi pour tout chrétien et que ce combat fait partie de sa vie, de toute vie à la suite du Christ. Il n’est pas seul dans ce combat. Le Christ est avec lui et sa grâce ne lui manquera pas.
Lorsqu’il se se...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.