Saint François-Xavier, dont nous fêtons cette année le cinquième centenaire de la naissance, a connu, plus que beaucoup, l’angoisse et la peur, dans les épreuves de la mission aux lointains. Il les a traversées en accueillant la consolation qui vient de Dieu. L’expérience de la consolation, dont il parle abondamment en ces pages, est la source du courage et de la force de l’apôtre. Cette lettre a été envoyée aux jésuites de Rome depuis Cochin et la côte occidentale de l’Inde, le 20 janvi...
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.