Ce livre est la reprise de douze entretiens spirituels, donnés par Marie-Anne Vannier aux moines de l'abbaye de Chevetogne pendant l'Avent 2014 sur Maître Eckhart, Jean Tauler, Henri Suso et Nicolas de Cues. Écrits dans un style simple, sobre et précis, ces entretiens abordent quelques-uns des points essentiels de la pensée d'Eckhart tels que l'expérience trinitaire, la naissance de Dieu dans la fine pointe de l'âme et la filiation divine. L'exposé a le souci de montrer comment le mystique dominicain se rapporte à la tradition spirituelle en ses représentants les plus autorisés que l'on est heureux de rencontrer au fil des pages : Denys l'Aréopagite, Augustin, Basile de Césarée, Grégoire de Nazianze, Maxime le Confesseur, Tauler, Nicolas de Cues… Cette lecture d'Eckhart est habitée par une question brûlante : « Il est urgent, écrit l'auteure, de développer une anthropologie chrétienne. Cette anthropologie est fondamentalement optimiste, parlante pour nous et qui s'articule autour de la divinisation de l'être humain ou de la filiation divine. » Aussi bien Marie-Anne Vannier est-elle convaincue qu'Eckhart nous conduit au cœur de l'anthropologie chrétienne en invitant, à la suite de Maxime le Confesseur, à « devenir par grâce ce que Dieu est par nature ». Repenser ainsi la tradition eckhartienne apparaît alors, aux yeux de l'auteure, comme une chance pour notre époque. Cet ouvrage passionnant et lumineux peut tout autant introduire à la pensée d'Eckhart que renouveler sa lecture.