Témoignage
Avec plusieurs jésuites en mission auprès des jeunes, l'auteure, en fin d'études au début de l'aventure de la Plateforme and Co, relis aujourd'hui ses trois années de participation à l'animation de cette « plateforme » de propositions spirituelles destinées aux 18-29 ans et enracinées dans la spiritualité ignatienne.

L'aventure de la Plateforme a commencé au début de juillet 2012 dans le petit village de Lalouvesc en Ardèche. Petit village, certes, mais où l'Esprit saint souffle : deux saints canonisés – Jean-François Régis et Thérèse Couderc – et beaucoup d'élan missionnaire donné !

Un appel à partager une mission

Je passais alors une année d'études à Londres, la dernière de mon cursus. Étant éloignée de la région parisienne et de mes habitudes, je profitais de cette période pour prendre un peu de recul, faire une pause pour mieux retrouver et creuser mes désirs. Qui dit dernière année d'études dit aussi basculement dans un autre monde, avec l'entrée dans la vie professionnelle. Ayant accepté de prendre beaucoup d'engagements lors des années précédentes, je ressentais le besoin de retrouver le sens qu'ils avaient pour moi. Pendant cette année à Londres, je n'en ai du coup pris aucun pour garder du temps pour moi, notamment pour ma vie spirituelle. J'y ai goûté la richesse de la messe dominicale comme un fondement de ma vie, un repère dans ma semaine, quand tous les autres repères changent (plus encore à l'étranger). J'ai eu un aperçu de l'accompagnement spirituel lors d'une session pour vivre les Exercices dans la vie ordinaire sur une semaine avec le Chemin neuf. C'est dans cet état d'esprit de « quête » que j'ai reçu l'invitation de Miguel1 à prendre une semaine de vacances avec quelques autres jeunes adultes, pour accompagner des jésuites qui cherchaient à trouver un nouveau souffle dans leur apostolat auprès des jeunes. Beaucoup de mystères se cachaient dans cette invitation : dans ce qui était proposé, dans ce qu'on me demandait (être moi-même, une jeune), dans ce qui allait en ressortir. Le cœur « m'en a assez vite dit » ! Comme je ne pouvais de toute façon prendre qu'une semaine de vacances dans mon été, la perspective de la passer dans la nature, avec d'autres jeunes et des jésuites vivant de la spiritualité d'Ignace qui m'est chère, afin d'apporter ma pierre aux futures propositions des jésuites pour les jeunes, m'a bien plu. Alors, ainsi qu'il était précisé dans l'invitation, et comme le recommande saint Ignace au début des Exercices spirituels, je suis arrivée à Lalouvesc avec « un cœur large et généreux » pour aborder… l'inattendu.

Nous avons vécu une très belle semaine, source de grande joie. La promesse était tenue : un temps de vacances ensemble, des topos pour se nourrir et avancer dans la connaissance de la spiritualité ignatienne, des...

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster des commentaires.